Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Emploi: la Commission propose une aide de 1,3 million d’euros au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour les travailleurs licenciés du secteur des produits métalliques en Espagne

Commission Européenne - IP/12/1125   19/10/2012

Autres langues disponibles: EN DE ES

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 octobre 2012

Emploi: la Commission propose une aide de 1,3 million d’euros au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour les travailleurs licenciés du secteur des produits métalliques en Espagne

La Commission européenne a proposé d’accorder 1,3 million d’euros à l’Espagne au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM), afin de faciliter le retour à l’emploi de 500 travailleurs licenciés du secteur des produits métalliques au Pays Basque espagnol. L’aide sollicitée par les autorités espagnoles devrait permettre d’aider d’anciens salariés de 423 petites et moyennes entreprises. La proposition est maintenant transmise pour approbation au Parlement européen et au Conseil des ministres de l’UE.

Le commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Ce montant de 1,3 million d’euros, proposé pour venir en aide à ces travailleurs licenciés du Pays Basque, témoigne de la solidarité de l’Union européenne envers ceux qui paient l’un des plus lourds tributs à la crise économique, en perdant leur emploi. L’éventail de mesures concrètes envisagé est destiné à les aider à retrouver un travail.»

La demande introduite par l’Espagne concerne 1 106 licenciements qui sont intervenus dans 423 entreprises de fabrication de produits métalliques établies au Pays Basque, dans le nord de l’Espagne. Parmi les travailleurs licenciés, 500 bénéficieront de l’assistance du FEM dans le but de retrouver un emploi dans les meilleurs délais. L’ensemble de mesures proposé comprend notamment des services tels que l’établissement de profils, l’orientation professionnelle, des conseils pour la création d’entreprise ou le lancement d’une activité indépendante, différents types de formations et de recyclages, des mesures d’accompagnement telles que l’aide à la recherche d’emploi, ainsi que des allocations de recherche d’emploi et d’autres mesures incitatives. Le coût total du dispositif est estimé à 2 millions d’euros, dont 1,3 million d’euros seraient versés par le FEM.

Contexte

Le secteur des produits métalliques est un important fournisseur pour un large éventail d’activités de l’industrie manufacturière, en particulier la construction navale, le bâtiment et l’automobile. La crise économique a lourdement pesé sur ces différents secteurs dans l’ensemble de l’Union européenne, comme l’ont déjà montré plusieurs demandes de mobilisation du FEM. Cet effet a été plus prononcé encore en Espagne, l’un des États membres les plus durement frappés par la crise financière et économique mondiale, où la situation de l’industrie manufacturière ne cesse de se détériorer.

Conséquence de la crise, la demande et la production de métaux en Espagne ont baissé de 24,6 % entre 2008 et 2009. Pour les produits métalliques, cette diminution atteignait 23,3 %. Si ces deux activités manufacturières ont amorcé un redressement au cours du premier trimestre 2011, leur production a connu un nouveau déclin substantiel au second semestre de la même année. Les conséquences pour l’emploi en Espagne ont été brutales: plus de 180 000 emplois supprimés dans la métallurgie en 2009 et 60 000 de plus en 2010 (soit environ 15 % de l’emploi total dans ce secteur).

Depuis sa création, en 2007, le FEM a fait l’objet de 102 demandes d’intervention pour un montant total de quelque 438,4 millions d’euros en faveur d’environ 91 000 travailleurs. Ces demandes proviennent d’un nombre croissant de secteurs et d’États membres.

L’ouverture des échanges commerciaux avec le reste du monde a, globalement, des effets positifs sur la croissance et l’emploi, mais elle peut aussi provoquer la perte d’emplois, en particulier dans des secteurs vulnérables et au détriment de travailleurs peu qualifiés. C’est la raison pour laquelle le président de la Commission, M. Barroso, a proposé la création d’un fonds destiné à aider ceux qui doivent s’adapter aux conséquences de la mondialisation. Le FEM, créé à la fin de l’année 2006, a été conçu comme instrument de la solidarité des nombreux bénéficiaires de l’ouverture des marchés à l’égard de ceux qui perdent soudain leur emploi. Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe pour répondre à la crise financière et économique. La nouvelle version de ce règlement, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’est appliquée à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 30 décembre 2011.

Compte tenu des résultats obtenus grâce au FEM depuis 2007 et de la valeur ajoutée de celui-ci pour les travailleurs bénéficiaires et les régions touchées, la Commission a proposé de maintenir le Fonds dans le prochain cadre financier pluriannuel 2014-2020, tout en améliorant son fonctionnement.

Informations complémentaires

Site web de M. László Andor:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/andor/

Site web du FEM

Reportages vidéo:

«L'Europe agit contre la crise: le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation réformé»

«Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation»

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’inclusion, inscrivez-vous sur: http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=371&langId=fr

Suivez László Andor sur Twitter: http://twitter.com/laszloandoreu

Contacts:

Jonathan Todd (+32 2 299 41 07)

Nadège Defrère (+32 2 296 45 44)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site