Navigation path

Left navigation

Additional tools

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 5,2 millions d’euros en faveur de travailleurs sociaux licenciés en Autriche

European Commission - IP/12/1119   19/10/2012

Other available languages: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 19 octobre 2012

Emploi: la Commission propose une aide du Fonds d’ajustement à la mondialisation de 5,2 millions d’euros en faveur de travailleurs sociaux licenciés en Autriche

La Commission européenne a proposé aujourd’hui d’accorder à l’Autriche une enveloppe de 5,2 millions d’euros provenant du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM). Ce montant doit servir à aider 350 travailleurs licenciés par des entreprises d’assistance sociale en Styrie (Autriche). La proposition va maintenant être soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’Union européenne.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «En raison de la crise, le budget consacré aux services sociaux a été réduit, ce qui a entraîné des licenciements. Je suis persuadé que la contribution proposée au titre du FEM, d'un montant de 5,2 millions d’euros, aidera les travailleurs sociaux à retrouver du travail le plus vite possible dans des secteurs à la recherche de travailleurs qualifiés.»

L’Autriche a introduit une demande d’intervention du FEM en raison de 1 050 licenciements opérés par 105 prestataires de services d'assistance sociale, sociétés à responsabilité limitée et petites entreprises actives dans le secteur du travail social en Styrie. Cette demande a été présentée au titre de la dérogation qui a permis, de mai 2009 à la fin de l’année 2011, la mobilisation du FEM pour le financement des mesures d’aide aux personnes licenciées en raison de la crise financière et économique.

L’ensemble de mesures cofinancées par le FEM vise à aider les travailleurs licenciés en leur offrant des services de conseil tels qu’une orientation professionnelle et une aide à la recherche active d’un emploi, différents types de formation, y compris une formation à la création d’entreprise, ainsi que des allocations versées pendant la formation et les activités de recherche d’emploi.

Le coût total du dispositif est estimé à environ huit millions d’euros, dont 5,2 millions seraient pris en charge par le FEM. Les mesures visent quelque 350 travailleurs.

Contexte

Les licenciements intervenus dans le secteur des services sociaux mobiles en Styrie (services sociaux mobiles aux personnes présentant un handicap et services mobiles d’assistance aux jeunes) résultent des coupes opérées dans le budget social à la suite de la crise économique et financière actuelle.

Du fait de ces coupes, les prestataires de services sociaux en Styrie ont d’abord réduit leur activité (en diminuant les heures de travail du personnel), puis ont commencé à licencier des travailleurs à partir de la mi-2011.

La Styrie est une des neuf provinces fédérales d’Autriche et une des quatre régions les plus industrialisées du pays. En novembre 2011, le taux de chômage de la province (6,2 %) était nettement supérieur à la moyenne nationale (4,1 %). La crise économique et financière et ses conséquences ont eu une incidence particulièrement sensible sur le secteur des soins de santé et des services sociaux de Styrie, dont le taux de chômage affichait, en mars 2012, une progression de 7,5 % en glissement annuel; seul le secteur de la construction, dans lequel le chômage a progressé de 10,6 % au cours de la même période, a connu une dégradation plus marquée encore.

Depuis sa création, en 2007, le FEM a fait l’objet de 102 demandes d’intervention pour un montant total de quelque 438,4 millions d’euros en faveur d’environ 91 000 travailleurs. Le nombre d’États membres et de secteurs concernés pour ces demandes est en augmentation.

Créé à la fin de l’année 2006, le FEM a été conçu pour montrer la solidarité des nombreux bénéficiaires de l’ouverture des marchés avec les travailleurs, moins nombreux, qui subissent le choc soudain de la perte de leur emploi. Le règlement régissant le FEM a été révisé en juin 2009 dans le but de renforcer le rôle du Fonds en tant qu’instrument d’intervention rapide dans l’arsenal déployé par l’Europe pour répondre à la crise financière et économique. La nouvelle version de ce règlement, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’est appliquée à toutes les demandes reçues entre le 1er mai 2009 et le 30 décembre 2011.

Compte tenu des résultats obtenus grâce au FEM depuis 2007 et de la valeur ajoutée de celui-ci pour les travailleurs bénéficiaires et les régions touchées, la Commission a proposé de maintenir le Fonds dans le prochain cadre financier pluriannuel 2014-2020, tout en améliorant son fonctionnement.

Informations complémentaires

Site web de M. Andor: http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/Andor/

Site web du FEM

Reportages vidéo:

L'Europe agit pour combattre la crise: le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation est redynamisé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation

Abonnez-vous gratuitement au bulletin d’information par courriel de la Commission sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances: http://ec.europa.eu/social/e-newsletter

Suivez M. Andor sur Twitter: http://twitter.com/laszloandoreu

Contacts :

Jonathan Todd (+32 2 299 41 07)

Nadège Defrère (+32 2 296 45 44)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website