Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 octobre 2012

Semaine européenne des PME: l’UE a besoin de plus de femmes entrepreneurs pour créer de la croissance et de l’emploi

Le potentiel entrepreneurial des femmes n’est pas suffisamment exploité dans l’UE, qui a besoin de plus de femmes entrepreneurs pour créer de la croissance et de l’emploi. Tel était le principal message délivré aujourd’hui à Bruxelles lors du sommet de la semaine européenne des PME, dont l’objectif est d’encourager les femmes à envisager de créer et gérer leur propre entreprise, en général une petite ou moyenne entreprise (PME). Alors qu’en Europe, la tendance est de faire en sorte que les économies nationales créent de la valeur ajoutée grâce aux services, le besoin de capital humain plus nombreux et plus qualifié ne fera qu’augmenter. C’est là que les femmes peuvent jouer un rôle essentiel. Leur faible proportion (34,4 %) parmi les personnes exerçant une activité indépendante en Europe indique que les femmes doivent être davantage incitées à devenir chefs d’entreprise. Ce potentiel humain considérable, actuellement inexploité, serait vital pour stimuler la croissance économique et créer des emplois en ces temps difficiles sur le plan économique. Si davantage de femmes étaient motivées à créer et gérer leur entreprise, cela pourrait générer de la croissance et de l’emploi dans l’ensemble de l’UE.

La Commission européenne s’emploie activement à promouvoir l’esprit d’entreprise chez les femmes grâce à ces deux réseaux:

  • le réseau européen d’ambassadrices (European Ambassadors’ Network), dont les membres servent de modèles pour encourager les femmes à voir dans l’entrepreneuriat un choix de carrière viable,

  • le réseau européen de tutrices (European Mentors’ Network), qui donnent des conseils concrets aux femmes ayant récemment créé leur entreprise.

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, M. Antonio Tajani, a déclaré: «Il est clair que la créativité et le potentiel entrepreneurial des femmes sont l’une des sources de croissance économique et d’emploi les moins exploitées en Europe. Il est essentiel de mieux en tirer parti car nous ne pouvons nous passer de ce potentiel en période de crise. L’augmentation du nombre de chefs d’entreprise féminins contribuera à une plus grande autonomie des femmes sur le plan économique et profitera à la croissance».

Pour de plus amples informations sur la semaine européenne des PME

Pour de plus amples informations sur les ambassadrices de l’esprit d’entreprise

Pour de plus amples informations sur les réseaux de femmes entrepreneurs

Les femmes entrepreneurs prennent des risques plus calculés

Alors que les femmes européennes sont au moins aussi qualifiées que les hommes, seules quelques‑unes décident de créer leur entreprise dans les quinze ans qui suivent l’obtention de leur diplôme. Ce phénomène s’explique en partie par les difficultés qu’elles rencontrent pour concilier vie privée et vie professionnelle. En outre, les systèmes existants de soutien à la création d’entreprise ne sont pas toujours adaptés à leurs besoins spécifiques. Parmi les problèmes auxquels sont confrontées les femmes susceptibles de créer leur entreprise figurent les difficultés accrues d’accès aux financements, aux réseaux professionnels et à la formation, ainsi qu’un éventuel manque de confiance faute de modèles appropriés auxquels s’identifier.

Par ailleurs, les femmes sont généralement prudentes et préfèrent prendre des risques plus calculés; elles créent souvent leur entreprise dans un domaine qui leur est familier et dans lequel elles peuvent bénéficier d’un soutien familial. Parfois, elles ne tirent pas pleinement avantage des possibilités de collaboration en réseau et développent leur entreprise lentement et seulement si leur situation familiale leur permet des horaires de travail chargés et si les chances de succès sont bonnes. Les femmes ont donc besoin de mesures de soutien adaptées lorsqu’elles créent leur entreprise.

Pour de plus amples informations sur l'étude de l'UE sur la promotion des femmes entrepreneurs

Plus d'information et des exemples sur femmes entrepreneurs

Semaine européenne des PME 2012

La semaine européenne des PME 2012 comprendra des activités dans 37 pays pour que les événements soient facilement accessibles aux chefs d’entreprise et aux candidats chefs d’entreprise. Les activités, organisées par des associations professionnelles, des services de soutien aux entreprises et des pouvoirs publics nationaux, régionaux et locaux, permettront également aux entreprises existantes de partager leur expérience et de poursuivre leur expansion. L’année dernière, près de 1 500 manifestations ont eu lieu dans toute l’Europe.

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52)

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website