Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 17 octobre 2012

La Commission européenne et l’ONU Femmes lancent un nouveau partenariat en faveur de l’autonomisation des femmes

Bruxelles, le 17 octobre 2012: Aujourd’hui, la Commission européenne et l’ONU Femmes ont lancé un nouveau programme commun pour le sud de la Méditerranée, intitulé «Un bond en avant pour les femmes». Celui-ci a pour but d’aider les acteurs nationaux et régionaux à rendre les femmes autonomes sur le plan économique et politique à la faveur des avancées qui ont suivi le Printemps arabe. Le nouveau programme a été signé par le commissaire européen chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, M. Štefan Füle, et le directeur exécutif adjoint et sous-secrétaire général à la politique et au programme de l’ONU Femmes, M. John Hendra.

«En Tunisie et en Libye, les femmes ont été en première ligne des révolutions. Les femmes arabes, comme toutes les femmes du monde, ont un rôle essentiel à jouer dans le façonnement de l’évolution de leurs sociétés et donc de l’avenir de leur pays. Nous devons veiller à ce que les voix des femmes restent au cœur du processus de transformation afin que les pays du sud de la Méditerranée continuent de renforcer le caractère inclusif de la transition et de répondre aux appels des femmes arabes en faveur de la dignité. Jespère que le programme "Un bond en avant" donnera un grand coup de fouet à ce processus», a déclaré M. Füle à cette occasion.

«Ce programme arrive à un moment crucial au vu des transformations en cours dans de nombreux pays et de la volonté affichée des femmes pour un changement durable. L’ONU Femmes répond aux aspirations des femmes en accroissant son soutien à leur autonomisation économique et à leur participation politique. Ce programme est une étape essentielle pour promouvoir les droits des femmes compte tenu des développements politiques, sociaux et économiques actuels dans la région», a affirmé M. Hendra.

Le programme «Un bond en avant» soutiendra les initiatives des institutions nationales et régionales et des organisations de la société civile afin de garantir une participation active des femmes au processus de décision, de les émanciper économiquement et de renforcer, au niveau régional, l’échange de connaissances et d’expériences relatives aux droits politiques et économiques des femmes.

Le programme apportera le soutien nécessaire aux niveaux régional et national. Il s’appuiera sur des initiatives locales, compte tenu du fait que pour être durable, le changement doit être initié et géré au niveau local. Au niveau régional, les actions se concentreront sur plusieurs priorités: le renforcement des capacités, la participation accrue des femmes aux processus électoraux et le renforcement des gouvernements locaux et nationaux afin qu’ils puissent fournir des services efficaces en matière de réduction de la pauvreté et de sensibilisation. Le programme, destiné à tous les pays du sud de la Méditerranée, complétera les actions visant à améliorer l'accès des femmes marginalisées aux débouchés économiques dans plusieurs pays prioritaires qui traversent actuellement une transition et des réformes, tels que la Tunisie et l’Égypte.

Le programme «Un bond en avant» est financé à hauteur de 7 millions € par l’instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP) et de 1,2 million € par le budget général de l’ONU Femmes.

Contexte

Le Printemps arabe a totalement bouleversé le paysage sociopolitique et économique du sud de la Méditerranée. Le rôle essentiel joué par les femmes au cours du Printemps arabe a donné un nouvel élan à une véritable citoyenneté et une véritable autonomisation politique dans la région du monde qui présente le plus faible taux de participation des femmes à la vie politique et économique.

Les objectifs du programme «Un bond en avant» sont également basés sur les deux communications conjointes de la Commission européenne et de la haute représentante de l'Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité intitulées «Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le sud de la Méditerranée» et «Une stratégie nouvelle à l'égard d'un voisinage en mutation», datant respectivement de mars et de mai 2011. Le programme sera étroitement coordonné avec d’autres projets pertinents, financés ou non par l'UE.

Le lancement du programme «Un bond en avant» suit la signature, en avril 2012, d’un accord de partenariat stratégique entre l’ONU Femmes et la Commission européenne. La Commission et l’ONU Femmes collaborent déjà régulièrement dans les domaines de l'intégration de la dimension du genre dans les budgets, de la paix et de la sécurité ainsi que de la participation à la vie politique en Afrique, dans la région Asie-Pacifique et dans le sud du Caucase.

Pour plus d’informations

Site web de la DG Développement et coopération – EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site web de Štefan Füle, commissaire chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/fule/index_fr.htm

Instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP):

http://www.ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/

ONU Femmes:

http://www.unwomen.org/fr/

Contacts:

Anca Paduraru (+32 22966430)

Peter Stano (+32 22957484)

ONU Femmes: Daniel Almeida (+32 22131445; + 32 487890764)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site