Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES IT

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 11 octobre 2012

Compte à rebours pour le deuxième lancement de satellites Galileo

Le compte à rebours a déjà commencé: c’est demain à 18 h 15, temps universel coordonné, qu’est prévu le lancement des troisième et quatrième satellites Galileo depuis le centre spatial européen de Kourou en Guyane française. Ces deux satellites, construits par EADS Astrium, seront mis en orbite par une fusée Soyouz dirigée par Arianespace. La constellation initiale de quatre satellites qui sera ainsi formée permettra de valider et d’affiner le système avant le lancement d’une nouvelle série de 22 satellites à compter de 2013.

Grâce à Galileo, les utilisateurs d’applications dépendantes du système pourront connaître leur position exacte dans le temps et dans l’espace, comme le permet le GPS américain, mais avec une précision et une fiabilité encore plus grandes. Galileo est sous contrôle civil européen et sera compatible et  pour certains de ses services  interopérable, avec le système GPS tout en restant totalement indépendant de celui-ci. Les essais combinés des satellites Galileo et GPS, réalisés en 2012, ont mis en évidence une nette amélioration des performances.

Le lancement sera suivi de près par la Commission européenne, qui porte la responsabilité globale du programme Galileo. Les premiers services devraient être disponibles dès 2014.

Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat, a déclaré: «Le programme Galileo tient ses promesses. L’Europe est à la pointe des technologies spatiales. Galileo offre de réelles opportunités aux entreprises spécialisées dans les produits et les applications fondés sur les satellites. L’industrie européenne doit se tenir prête pour s’emparer du vaste marché qui lui tend les bras. Les investissements dans l’Espace sont plus que jamais nécessaires dans le contexte économique actuel».

Pour de plus amples informations sur Galileo:

http://ec.europa.eu/enterprise/policies/satnav/galileo/index_en.htm

Voir aussi MEMO/11/717

Qualité exceptionnelle des signaux Galileo

L’analyse des signaux Galileo montre que le système est capable de fournir un service de très haut niveau. Les chercheurs du Centre national d’études spatiales (CNES), en France, ont analysé les informations de positionnement communiquées par les satellites Galileo déjà en orbite. Les deux satellites Galileo opérationnels, lancés l’année dernière, ainsi que les deux satellites expérimentaux Giove A et B ont fait l’objet d’essais en mai 2012. Des essais menés en combinaison avec les satellites GPS ont également révélé une précision de positionnement nettement plus élevée grâce à Galileo.

Un nouvel élan pour le marché des technologies de navigation par satellite

Les investissements de l’Europe dans la technologie de la navigation par satellite ouvriront à l’industrie européenne un marché mondial dont la valeur, actuellement estimée à 124 milliards d’euros, devrait atteindre 250 milliards d’euros d’ici 2020. Galileo offrira des opportunités commerciales pour un large éventail d’applications touchant à de nombreux secteurs de l’économie européenne, tels que les réseaux électriques, les sociétés de gestion de flottes, les transactions financières, les transports maritimes, les opérations de sauvetage ou les missions de maintien de la paix. Les répercussions économiques globales sont estimées à environ 90 milliards d’euros pour les vingt prochaines années (source: GSA studies Market Monitoring and Forecasting).

Contexte

Galileo est le programme de l’Union européenne pour le développement d’un système mondial de radionavigation par satellite sous contrôle civil européen. Il sera compatible et, pour certains de ses services, interopérable avec le système américain GPS et le système russe Glonass, tout en restant indépendant de ceux-ci.

Contacts:

Carlo Corazza (+32 2 295 17 52)

Sara Tironi (+32 2 299 04 03)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website