Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 27 septembre 2012

Stratégie numérique: nouvelles mesures pour stimuler la productivité des entreprises et des administrations de l'UE grâce à l'informatique en nuage

La nouvelle stratégie de la Commission européenne visant à «exploiter le potentiel de l'informatique en nuage en Europe» présente des mesures qui permettront de créer 2,5 millions de nouveaux emplois en Europe et contribueront à hauteur de 160 milliards d'euros par an au PIB de l'UE (environ 1 %) d'ici à 2020.

Cette stratégie est conçue pour accélérer et étendre le recours à l'informatique en nuage dans tous les secteurs de l'économie.

L'«informatique en nuage» désigne le stockage sur des ordinateurs distants de données (telles que des fichiers de texte, des images et des vidéos) et de logiciels, auxquels les utilisateurs accèdent par internet en utilisant l'appareil de leur choix. Cette méthode est plus rapide, moins chère, plus flexible et potentiellement plus sûre que les solutions informatiques sur site. De nombreux services très populaires comme Facebook, Spotify et les messageries électroniques via internet s'appuient sur des technologies d'informatique en nuage, mais les avantages économiques réels ne seront obtenus que si les entreprises et le secteur public adoptent en nombre ce type de solutions.

Les mesures clés de la stratégie sont les suivantes:

  • faire un tri dans la jungle des normes techniques de façon à assurer l'interopérabilité, la portabilité des données et la réversibilité pour les utilisateurs de services en nuage. Les normes nécessaires devraient être définies d'ici à 2013;

  • soutenir les systèmes de certification à l'échelle de l'UE pour les prestataires de services en nuage fiables;

  • élaborer des conditions contractuelles types «sûres et équitables» pour les contrats d'informatique en nuage, notamment pour les accords sur les niveaux de service;

  • créer un partenariat européen en faveur de l'informatique en nuage associant les États membres et les entreprises pour pouvoir disposer du pouvoir d'achat du secteur public (soit 20 % de l'ensemble des dépenses informatiques), afin de faire prendre forme au marché européen de l'informatique en nuage, d'améliorer les perspectives de croissance jusqu'à un niveau concurrentiel des prestataires européens de services en nuage et d'offrir des services d'administration en ligne moins chers et de meilleure qualité.

Mme Neelie Kroes, vice-présidente de la Commission européenne, a déclaré à ce sujet: «L'informatique en nuage peut changer la donne de notre économie. Sans action à l'échelle de l'UE, nous resterons cloisonnés dans les bastions nationaux et nous passerons à côté de milliards d'euros d'économies. Nous devons atteindre une masse critique et fixer un ensemble de règles unique pour toute l'Europe. Nous devons travailler de front à réduire les risques perçus de l'informatique en nuage».

Mme Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne, s'est, quant à elle, exprimée en ces termes: «L'Europe doit voir grand. La stratégie d'informatique en nuage renforcera la confiance des utilisateurs dans les solutions informatiques innovantes et œuvrera à la mise en place d'un marché unique du numérique concurrentiel dans lequel ils se sentiront en sécurité. Il est donc nécessaire d'adopter rapidement le nouveau cadre de protection des données proposé par la Commission plus tôt dans l'année et d'élaborer des clauses et des conditions contractuelles sûres et équitables».

Contexte

L'annonce d'aujourd'hui est dans la droite ligne de la proposition faite en 2012 par la Commission de mettre à jour les règles en matière de protection des données et sera suivie d'une stratégie européenne en matière de cybersécurité qui sera proposée dans les prochains mois. L'élaboration de règles européennes de ce type concernant l'informatique en nuage constitue une condition préalable à la mise en place d'un espace numérique homogène qui ouvrira la voie à un véritable marché unique du numérique. Ces mesures constituent, à elles toutes, un effort global en faveur d'un environnement internet dynamique et fiable en Europe.

Les avantages de l'informatique en nuage proviennent des économies d'échelle qu'elle permet. En effet, 80 % des organisations qui choisissent cette solution réduisent leurs coûts d'au moins 10 % à 20 %. Et si les différents secteurs de l'économie l'adoptent en nombre, des gains de productivité importants devraient également être enregistrés.

Aujourd'hui, en l'absence de normes communes et de contrats précis, de nombreux utilisateurs potentiels n'osent pas opter pour les solutions d'informatique en nuage. En effet, ils ne savent pas précisément quelles normes suivre et quels certificats se procurer pour honorer leurs obligations, notamment juridiques, par exemple pour garantir que leurs données ou celles de leurs clients sont protégées ou que les applications sont interopérables. Les prestataires de services en nuage et les utilisateurs sont également en demande de règles plus claires en ce qui concerne les aspects concrets de la prestation de services d'informatique en nuage, par exemple, sur la question de savoir où seront réglés les litiges juridiques ou sur la manière de s'assurer de la facilité des transferts de données et de logiciels entre prestataires.

Liens utiles

Exploiter le potentiel de l'informatique en nuage en Europe – Qu'est-ce que cela signifie pour les utilisateurs? (MEMO/12/713)

Communication de la Commission européen/ne sur une stratégie intégrée de l’Union européenne en matière d’informatique en nuage

Communication de la Commission européen/ne sur une stratégie intégrée de l’Union européenne en matière d’informatique en nuage

Document de travail des services de la Commission accompagnant la communication sur une stratégie intégrée de l’Union européenne en matière d’informatique en nuageDocument de travail des services de la Commission accompagnant la communication sur une stratégie intégrée de l’Union européenne en matière d’informatique en nuage

Étude de l'IDC intitulée «Quantitative Estimates of the Demand for Cloud Computing in Europe and the Likely Barriers to Take-up»

Faites entendre votre voix!

Mot-clé: #cloudstrategy

Site internet de Mme Neelie Kroes

Suivez Mme Neelie Kroes sur Twitter

Explication de la politique européenne en la matière

Contacts:

Ryan Heath (+32 2 296 17 16), Twitter: @ECspokesRyan

Linda Cain (+32 2 299 90 19)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site