Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 27 septembre 2012

La Nuit des chercheurs: des animations dans 350 villes pour garçons et filles de l’univers

Vous pouvez attendre soixante-quinze ans pour apercevoir la comète de Halley, mais saviez-vous que vous pouvez, si vous voulez, vous en fabriquer une en quelques minutes à peine? Tout ce dont vous avez besoin, c'est d’un mélange de glace, d’eau, de boue et de quelques autres ingrédients, et hop! vous avez votre comète à vous. N'est-ce pas cosmique? Apprendre à créer une comète avec des spécialistes de l'espace à Londres, ou un nuage avec des météorologues à Bolzano, en Italie, explorer le volcan San Antonio en compagnie de géologues aux îles Canaries, ce ne sont là que quelques-unes des activités inscrites au programme de la 7e Nuit des chercheurs et organisées dans une multitude de villes d'Europe ce 28 septembre au soir.

Près de 350 villes, de Akureyri, en Islande, à Nicosie, à Chypre, participeront à ce programme, qui permettra au grand public de faire connaissance avec la science de manière ludique et d'éveiller son intérêt pour la recherche scientifique, grâce à des expériences, des spectacles scientifiques interactifs, des visites de laboratoires habituellement réservés aux chercheurs, ou encore, la manipulation d’équipements complexes.

«C'est l'occasion pour tout un chacun de devenir scientifique l’espace d'une soirée», a déclaré la commissaire européenne à l'éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou. «Chaque année, la Nuit des chercheurs permet d'apprendre en s'amusant et d’intéresser les jeunes aux carrières dans la recherche scientifique.»

«Un enfant qui apprend à confectionner de l'encre invisible en classe aujourd'hui peut très bien devenir demain un scientifique de pointe s'attaquant aux grands problèmes de la société et de l'économie en Europe», a ajouté Mme Vassiliou.

Pendant la Nuit des chercheurs, des savants de toutes les disciplines s'adressent à toutes les classes d'âge et investissent les espaces publics – centres commerciaux, places, monuments historiques, parcs et musées – afin de montrer l’importance de leur travail pour notre vie quotidienne.

Des centaines d'activités auront lieu dans des États membres de l'UE et chez leurs voisins (la liste des trente-deux pays participants peut être consultée ci-dessous). Découvrez le programme de chaque ville et repérez les activités qui auront lieu près de chez vous.

Contexte

Qu’est-ce que la Nuit européenne des chercheurs?

La Nuit des chercheurs a lieu chaque année en Europe le quatrième vendredi du mois de septembre. Des activités sont organisées dans vingt-quatre États membres de l'UE, ainsi qu'en Bosnie-Herzégovine, aux îles Féroé, dans l'Ancienne République yougoslave de Macédoine, en Islande, en Israël, au Monténégro, en Serbie et en Turquie. Cette année, trois États membres ne participent pas à l'action: l'Autriche, le Danemark et le Luxembourg.

Le nombre de villes participantes est passé de 92 en 2006 à plus de 350 cette année. Près de 800 000 visiteurs ont été accueillis en 2011 et on en attend davantage cette année.

Pourquoi l'UE finance-t-elle la Nuit des chercheurs?

La Nuit des chercheurs est l'une des actions du programme Marie Curie, financé par l'UE pour promouvoir en Europe les carrières internationales dans la recherche. En mettant en contact direct chercheurs et grand public, la Nuit des chercheurs veut montrer l'importance de la recherche pour la société. L'avenir de la croissance en Europe dépend étroitement de l'innovation dans les produits, les services et les modèles économiques : il est donc crucial de susciter des vocations dans ce domaine.

L'UE finance un peu plus de la moitié du coût global de la Nuit des chercheurs, c'est-à-dire 4 millions d'euros sur environ (cette année, l’opération en coûte environ 7,5). Les activités et les organisateurs ont été choisis par l'intermédiaire d'une procédure de mise en concurrence, dans le prolongement d’un appel à propositions.

L'ensemble des actions Marie Curie est financé par l'UE à hauteur de 4,7 milliards d'euros. Ces actions sont presque toutes gérées par l’Agence exécutive pour la recherche, dans le contexte du 7e programme-cadre pour des actions de recherche, de développement technologique et de démonstration ; il s’agit du principal programme européen de financement de la recherche pour la période 2007-2013, doté d'une enveloppe de 50 milliards d'euros.

Les actions Marie Curie sont un volet du programme Horizon 2020, nouveau programme proposé par l'UE pour la recherche et l’innovation. Ce programme concernera la période 2014-2020 et les 80 milliards d’euros dont il sera doté lui permettront de contribuer à la création de croissance et d’emplois en Europe.

Pour de plus amples informations

Commission européenne Éducation et formation

Site web de Mme Androulla Vassiliou

Retrouvez Androulla Vassiliou sur Twitter @VassiliouEU

La Nuit des chercheurs – 2012, Actions Marie Curie et 7e programme-cadre

L'Union de l'innovation et la stratégie Europe 2020

Agence exécutive pour la recherche

Quelques activités

Londres (Royaume-Uni)

Le Musée d’histoire naturelle accueillera un atelier de création de comètes. La formule à l’origine des comètes en orbite dans le système solaire sera appliquée à des composants trouvés sur Terre, comme la boue et l’eau. Le public aura également l’occasion de mettre la main… au charbon pour s’essayer à l’art rupestre en compagnie d’anthropologistes. Une sculpture géante de milliers de dents de lait offertes par le public sera érigée sur le campus Whitechapel de l’Université de Londres (Queen Mary).

Bolzano (Italie)

Les amateurs de sensations fortes pourront expérimenter des méthodes de survie dans des conditions extrêmes dans une chambre froide, avec simulation de tempête de neige, à l’Académie européenne de Bolzano. Des informations sur les réactions de leur corps leur seront communiquées. Les passionnés de météo auront l’occasion de créer des nuages à partir d’eau, d’air et de pression à l’Office météorologique.

Fuencaliente (îles Canaries, Espagne)

Encadrés par des scientifiques et des guides professionnels, les aventuriers pourront explorer le volcan San Antonio, qui abrite une flore, des formations rocheuses et des structures de lave colorée uniques en leur genre. Des producteurs locaux et des géologues montreront de quelle manière le volcan améliore la qualité des vins régionaux.

Cracovie (Pologne)

Des spectacles scientifiques seront proposés en dix-sept endroits, dont une démonstration de la manière dont la technologie de capture des mouvements utilisée pour les jeux vidéo peut aider au diagnostic et au traitement de maladies. L’Institut de physique nucléaire présentera les accélérateurs de particules utilisés dans le traitement des cancers des yeux ou pour déterminer la composition de substances inconnues, ce qui permet des avancées dans la conservation des œuvres d’art, la médecine et la géologie.

Angers, Besançon et Toulouse (France)

Les adeptes des voyages dans le temps pourront créer dans ces trois villes la société de l’avenir, qui reposera sur la recherche et l’innovation. Le public et les savants imagineront Angers en 2025, Besançon en 2084 et Toulouse dans la seconde moitié du siècle, à partir d’évolutions possibles dans l’éducation, les transports, l’environnement, l’énergie et d’autres aspects de la vie en société.

Nicosie (Chypre)

Un jeu («Dites-nous, Dr Turing, les machines peuvent-elles penser?») mettra les participants au défi de faire la distinction entre voix humaine et sons informatiques dans une conversation. Cette activité repose sur un test développé dans les années 1950 pour évaluer la capacité d’un ordinateur à adopter un comportement intelligent et à répondre comme un être humain le ferait.

Contacts :

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site