Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 25 septembre 2012

Nouveau financement de l’UE pour améliorer la gestion des frontières et la coopération régionale dans le cadre du partenariat oriental

La Commission européenne a approuvé un nouveau train de mesures d’aide en faveur du voisinage oriental de l’UE pour un montant d’un peu plus de 23 millions €. Le but est de contribuer à améliorer la sécurité, à stimuler les échanges et à accroître la mobilité des populations de la région en appliquant des règles de gestion des frontières et en adoptant des bonnes pratiques, conformes aux normes de l’UE, le long des frontières entre l’Arménie et la Géorgie et entre l’Ukraine et la Biélorussie.

Ce projet, qui relève de l'initiative phare du partenariat oriental pour la gestion intégrée des frontières, fournira également des formations, des conseils, des équipements et des infrastructures qui contribueront à réduire la corruption, la contrebande et la traite d’êtres humains dans la région et la rendront ainsi plus sûre.

«L’amélioration de l’efficacité des frontières ne contribue pas seulement à la sécurité des pays concernés. Elle ouvre aussi des perspectives commerciales et d’emplois. Je suis heureux que ce nouveau train de mesures offre à des millions d’habitants des pays du partenariat oriental de nouvelles possibilités de gagner leur vie et de gagner en mobilité au quotidien», a déclaré M. Štefan Füle, commissaire chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage.

La nouvelle enveloppe sera également utilisée pour soutenir les activités multilatérales du partenariat oriental, établi entre l’UE et les pays situés le long de ses frontières orientales. Une aide sera fournie pour l’organisation de divers séminaires et réunions des plateformes du partenariat oriental (espaces permettant une discussion ouverte et un échange de bonnes pratiques avec les pays partenaires, conformément aux règles et aux normes de l’UE) et du Forum de la société civile (qui rassemble les organisations de la société civile des pays du partenariat oriental et des États membres de l’UE).

D’autres initiatives de coopération régionale dans le voisinage oriental, telles que la dimension septentrionale (politique commune à l’UE, à la Norvège, à l’Islande et à la Fédération de Russie visant à promouvoir le dialogue et la coopération) et la synergie de la mer Noire (forum réunissant les pays riverains de la mer Noire, qui a pour but de faire face aux problèmes qui leur sont communs tout en encourageant les réformes politiques et économiques), bénéficieront aussi d’un appui de l’UE.

Contexte:

Le partenariat oriental, dimension orientale de la politique européenne de voisinage, a été lancé en 2009 pour renforcer le soutien aux processus de réforme durables des pays d’Europe de l’Est en vue d’accélérer leur intégration économique dans l’Union européenne et leur association politique avec cette dernière.

Les pays du partenariat oriental sont: l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Biélorussie, la Géorgie, la Moldavie et l'Ukraine.

L’aide supplémentaire annoncée ce jour constitue la deuxième partie du programme d'action régional 2012 pour le voisinage oriental. Le financement sera effectué au titre de l'instrument européen de voisinage et de partenariat (IEVP), principal instrument de financement et de coopération permettant d’aider les pays du partenariat oriental et la Russie.

Le programme d’action 2012 de l’IEVP pour la région orientale devrait être adopté par tranches successives pendant l’année. La première tranche s’élevait à 22 millions €. La partie du programme nouvellement adoptée, la deuxième, dotée d’un budget total de 23 249 500 €, comporte quatre volets:

1. un soutien à la dimension multilatérale du partenariat oriental;

2. un projet pilote dans le domaine de la gestion intégrée des frontières intitulé «Fourniture d’équipements et d’infrastructures au poste-frontière Bagratashen-Sadakhlo entre l’Arménie et la Géorgie et renforcement de leurs capacités». Son but est d’améliorer la sécurité aux frontières et de faciliter la circulation des personnes et des marchandises;

3. un projet pilote dans le domaine de la gestion intégrée des frontières intitulé «Soutien à la création d’un système électronique d’échange d’informations préalables à l'arrivée entre les autorités douanières de la République de Biélorussie et de l'Ukraine»;

4. le financement d’activités d’information et des préparatifs du programme.

Pour de plus amples informations:

Pour télécharger le programme d’action régional 2012:

http://ec.europa.eu/europeaid/work/ap/aap/2012_fr.htm

Partenariat oriental et coopération régionale avec l’Est:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/regional-cooperation/enpi-east/index_fr.htm

http://eeas.europa.eu/eastern/index_fr.htm

Info centre sur le voisinage de l’UE:

http://www.enpi-info.eu/indexeast.php

Contacts:

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)

Peter Stano (+32 2 295 74 84)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site