Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Commission européenne

Communiqué de presse

Bruxelles, le 25 septembre 2012

Journée européenne des langues: «speak-dating», cocktails ou détente dans le «bain» des langues laissez-vous griser par la magie du multilinguisme

Personne ne cherchera ses mots: un «speak-dating» multilingue à Prague, un «world café» à Sofia, une compétition de rap à Aarhus, un bar à cocktails de langues européennes à Budapest, une soirée spéciale «poèmes en langues étrangères» à Cardiff, un «bain linguistique» dans 30 bibliothèques à Berlin, voilà quelques-uns des temps forts de la Journée européenne des langues, qui aura lieu demain, 26 septembre, dans toute l’Europe (voir liste des événements). À cette occasion, la Commission européenne organisera une manifestation spéciale à Limassol (Chypre), où plus de 400 délégués chercheront les moyens d’améliorer l’apprentissage des langues et débattront du rôle de celles-ci dans un monde globalisé.

La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Androulla Vassiliou, a déclaré à ce propos: «On me demande parfois si les langues sont vraiment importantes à l’ère de la mondialisation. Ma réponse est simple: le jour où l’Europe cessera de parler ses nombreuses langues, l’Europe en tant qu’idée, en tant que projet, cessera d’exister. L’un des objectifs fondamentaux de l’Union européenne est de travailler de manière commune à une société meilleure, dans le plein respect des différences de chacun. La langue est un élément essentiel à la réalisation de cette mission. Si nous ne nous donnons plus la peine d’apprendre les langues de nos voisins, nous réduisons nos chances de comprendre leurs préoccupations. C’est la raison pour laquelle l’enseignement et l’apprentissage des langues constituent l’une de nos principales priorités dans le cadre du nouveau programme Erasmus pour tous».

La Journée européenne des langues, organisée conjointement par la Commission européenne et le Conseil de l’Europe, se tient tous les ans depuis 2001. Le Conseil de l’Europe contribue également à promouvoir diverses initiatives de sensibilisation dans ses 47 pays membres, dans le cadre de la campagne «Talk to me!» menée par le Centre européen pour les langues vivantes de Graz, en Autriche. Les événements visent surtout à encourager les Européens de tous âges à apprendre des langues, à l’école et en dehors, et à célébrer la diversité culturelle et linguistique.

Erasmus pour tous, le nouveau programme pour l’éducation, la formation et la jeunesse proposé par la Commission européenne pour la période 2014-2020, renforcera le soutien en faveur de l’enseignement et de l’apprentissage des langues. Il prévoit une augmentation notable des moyens financiers grâce auxquels jusqu’à cinq millions de personnes pourraient recevoir des subventions de l’Union pour aller étudier, suivre des formations ou faire du bénévolat à l’étranger, soit près de deux fois plus de bénéficiaires qu’avec les programmes de la période 2007-2013. L’un des principaux objectifs de ces exemples de mobilité dans le parcours d’apprentissage est, d’une part, de permettre aux Européens de développer leurs compétences linguistiques et, d’autre part, d’améliorer la compréhension interculturelle.

Prochaines étapes

La proposition de programme Erasmus pour tous est actuellement examinée par le Conseil et le Parlement européen et devrait être adoptée au premier semestre 2013.

Le 27 septembre, à la conférence sur le «Multilinguisme en Europe» qui se tiendra à Limassol, Madame Vassiliou récompensera cinq projets ayant contribué de manière remarquable à promouvoir l’enseignement et l’apprentissage des langues.

Contexte

Une multitude de langues sont parlées dans l’Union européenne: il existe 23 langues officielles (l’entrée de la Croatie dans l’Union portera ce chiffre à 24 l’année prochaine), auxquelles s’ajoutent environ 60 langues régionales et minoritaires et plus de 175 langues de migrants.

Actuellement, l’Union investit environ un milliard d’euros par an dans des programmes visant à promouvoir les compétences linguistiques et autres au moyen d’initiatives comme Erasmus, qui permet à des étudiants de l’enseignement supérieur d’effectuer une partie de leurs études ou de leur formation, sous forme de stage en entreprise, dans un autre pays. Chaque année, plus de 400 000 Européens, en grande majorité des jeunes, bénéficient de subventions de l’Union dans le cadre des programmes Erasmus (enseignement supérieur), Leonardo da Vinci (formation professionnelle) et Jeunesse en action (volontariat/travail des jeunes) pour travailler, étudier ou faire du bénévolat à l’étranger. En outre, l’Union met à disposition environ 50 millions d’euros par an pour des activités et des projets liés aux langues.

La conférence prévue à Limassol sur le «Multilinguisme en Europe» marque le dixième anniversaire du Conseil européen de Barcelone de 2002, au cours duquel les chefs d’État et de gouvernement s’étaient prononcés en faveur de l’enseignement de deux langues étrangères dès le plus jeune âge et de la mise au point d’un indicateur des compétences linguistiques destiné à mesurer les progrès accomplis dans l’apprentissage des langues. Des projets européens exemplaires pour l’apprentissage des langues seront présentés à la conférence, au cours de laquelle seront également fournies des informations sur les services linguistiques de l’Union européenne et les médias spécialisés dans les affaires européennes.

Le Label européen des langues a été créé il y a plus de dix ans pour distinguer des projets innovants en matière d’enseignement et d’apprentissage des langues. Les premiers «Labels des Labels» seront décernés à ce titre par Madame Vassiliou à la conférence de Limassol. Les coordonnateurs des pays participants ont chacun désigné un projet linguistique national présentant une valeur ajoutée européenne exceptionnelle. Les projets ont été évalués par un jury européen, qui a sélectionné les cinq finalistes.

La Commission européenne et le Conseil de l’Europe envisagent de signer, en 2013, un accord formel de partenariat qui renforcerait leur coopération sur le multilinguisme et l’apprentissage des langues dans des domaines tels que l’évaluation, la reconnaissance des qualifications, l’échange d’expériences et de données, les outils basés sur les TIC, l’apprentissage de la langue du pays d’accueil pour les adultes migrants et l’apprentissage de la principale langue d’enseignement pour les enfants issus de l’immigration.

Pour plus d’informations

MEMO/12/703 Questions fréquentes sur le multilinguisme et l’apprentissage des langues

Commission européenne: Langues

Label européen des langues

Les langues, un atout pour les entreprises et l'emploi

Services de la Commission européenne: Interprétation et traduction

Centre européen pour les langues vivantes

Site Internet d'Androulla Vassiliou

Retrouvez Androulla Vassiliou sur Twitter @VassiliouEU

Contacts:

Dennis Abbott (+32 22959258); Twitter: @DennisAbbott

Dina Avraam (+32 22959667)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site