Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE BG

Commission européenne - Communiqué de presse

La Commissaire Georgieva promet une aide aux gouvernements africains pour rompre le cercle vicieux de la sécheresse et de la famine dans la Corne de l'Afrique

Bruxelles, le 25 août 2011 – La rapidité d'action, la générosité dans l'aide et la coopération sont les conditions essentielles pour endiguer les crises liées à la famine, aux réfugiés et à la sécheresse dans la Corne de l'Afrique mais les pays africains doivent également prendre des mesures à long terme, avec le soutien de la communauté internationale, pour veiller à ce que la sécheresse ne soit pas à nouveau synonyme de famine.

Tels ont été les principaux messages que Kristalina Georgieva, commissaire européenne responsable de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, a fait passer lors de la conférence internationale des donateurs consacrée à la sécheresse et à la famine dans la Corne de l'Afrique, qui s'est tenue ce jour à l'initiative de l'Union africaine à Addis Abeba. Mme Georgieva représentait l'Union européenne, premier donateur d'aide humanitaire dans cette situation d'urgence.

«Je salue les efforts déployés par l'Union africaine pour remédier à cette crise. Si la sécheresse ne peut être évitée, il en va différemment de la famine et c'est pourquoi il est essentiel que l'adoption de mesures immédiates aille de pair avec la fourniture d'un soutien à long terme permettant de garantir des moyens de subsistance durables», a déclaré Mme Georgieva.

La conférence de l'Union africaine rassemblait des responsables de pays africains et des donateurs internationaux dans le but «d'apporter une réponse africaine à un problème africain». Mme Georgieva était l'un des principaux intervenants lors de cette conférence et devait participer à des réunions bilatérales avec M. Jean Ping, président de l'Union africaine, M. Meles Zenawi, premier ministre éthiopien et M. Mohamed Abdulahi Mohamed, premier ministre somalien.

CONTEXTE:

L'Union européenne a accordé une aide de près de 600 millions d'euros pour soulager les souffrances des populations d'Éthiopie, du Kenya, de Djibouti et de Somalie. Le changement climatique, des décennies de guerre civile et le sous‑développement dont est victime la région ont amené les Nations unies à y décréter l'état de famine pour la première fois depuis 1984, année au cours de laquelle la faim a fait près d'un million de victimes en Éthiopie. La famine devrait s'étendre en Somalie au cours des prochaines semaines, ce qui aggravera encore la crise.

La situation ne devrait pas s'améliorer avant l'année prochaine en raison de récoltes qui devraient être tardives et inférieures à la moyenne, de l'épuisement des pâturages et des sources d'eau et de la flambée des prix des céréales de base telles que le maïs (dont le coût a augmenté de 240 %), de l'eau et des combustibles.

Dans la plupart des régions touchées par la sécheresse, les taux de malnutrition dépassent 30 %, soit plus du double du seuil d'urgence reconnu au niveau international.

C'est en Somalie que la conjugaison de la sécheresse et des conflits a fait le plus grand nombre de victimes; plus de 135 000 personnes ont fui le pays cette année. Des milliers de personnes affluent chaque semaine dans des camps de réfugiés situés dans le nord du Kenya et dans le sud de l'Éthiopie. À l'heure actuelle, le plus grand camp au monde à cet égard est celui de Dadaab au Kenya qui abrite plus de 400 000 personnes, chiffre qui ne cesse d'augmenter.

Pour répondre à la situation d'urgence que connaît la Corne de l'Afrique, la Commission a affecté à cette région une aide humanitaire de 97,47 millions d'euros et se prépare à intensifier encore son soutien, ce qui porterait à 158 millions d'euros l'aide humanitaire qu'elle a accordée cette année aux populations de la région victimes de la sécheresse. L'appui de l'UE permet de fournir une aide alimentaire cruciale, en particulier aux enfants souffrant de grave malnutrition, ainsi que des soins, de l'eau potable, des installations et des équipements sanitaires.

Il est essentiel que la communauté internationale redouble d'efforts pour faire face à cette situation d'urgence afin de répondre aux besoins humanitaires grandissants et d'empêcher une nouvelle détérioration de la situation.

Pour de plus amples informations:

Site internet de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/hot_topics/horn_africa_en.htm

Aide humanitaire de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Personnes à contacter:

David Sharrock (+32 22968909)

Irina Novakova (+32 22957517)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website