Navigation path

Left navigation

Additional tools

Tunisie : Soutien européen de € 110 million pour la relance de l'économie

European Commission - IP/11/974   23/08/2011

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Tunisie : Soutien européen de € 110 million pour la relance de l'économie

Bruxelles, 23 août 2011 - Aujourd'hui, l'Union Européenne (UE) a approuvé deux nouveaux programmes d'assistance financière pour la Tunisie, d'un montant total de €110 millions. Ces deux programmes s'inscrivent dans le cadre de l'appui renforcé de l'UE à la Tunisie suite à la révolution de janvier 2011 et visent à soutenir le processus de transition politique et économique, notamment par l'amélioration des conditions économiques et sociales et le développement de nouveaux gisements d'emplois.

Le premier programme, doté d'un budget de €90 millions, soutient les mesures de relance économique récemment adoptées par le Gouvernement tunisien et vise notamment les groupes sociaux particulièrement défavorisés jusqu'à présent − les régions de l'intérieur, les chômeurs diplômés, les familles les plus pauvres - l'amélioration de la gouvernance, et le développement de l'emploi. Ces mesures seront également soutenues par des prêts de la Banque Mondiale, de la Banque Africaine de Développement et de l'Agence Française de Développement.

Le deuxième programme est consacré à accroître le dynamisme et la compétitivité de l'économie tunisienne de demain grâce à un budget de €20 millions en faveur des politiques nationales de modernisation du secteur des services.

Štefan Füle, Commissaire responsable de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage a déclaré: "A travers le Programme d'appui à la relance économique, la Commission européenne marque son soutien aux mesures de relance prises par le gouvernement tunisien et sa confiance dans le potentiel futur de l'économie tunisienne. La Commission est déterminée à soutenir les efforts des autorités visant à rétablir rapidement une croissance plus forte, qui permette de créer des emplois, d'améliorer les conditions sociales des tunisiens les plus défavorisés et de résorber les disparités entre les régions. "

Cette approche est fondée sur un partenariat plus étroit avec la Tunisie qui a été renforcé par l'adoption des Communications conjointes de la Commission européenne et de l'Haute Représentante de l'UE pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité "Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le Sud de la Méditerranée" et "Une stratégie nouvelle à l'égard d'un voisinage en mutation".

Depuis le début de la révolution tunisienne, la Commission européenne a déjà débloqué une assistance supplémentaire au bénéfice de la Tunisie, notamment pour soutenir le processus électoral, les organisations de la société civile, le renforcement des libertés fondamentales, le développement local. Par ailleurs, la Commission prépare actuellement un nouveau Programme d'Appui aux Zones défavorisées qui devrait être décidé prochainement.

Le programme d'appui à la relance économique, doté d'un budget de €90 millions, soutiendra les réformes économiques formulées par le Gouvernement pour renforcer le processus de transition économique et politique. Les mesures prises contribueront au retour rapide de la croissance économique, à travers des mesures ambitieuses de soutien à l'activité économique; la réduction des inégalités, grâce au réajustement des interventions publiques en faveur des régions et des groupes sociaux particulièrement défavorisés jusqu'à présent − les régions de l'intérieur, les chômeurs diplômés, de même que les familles les plus pauvres; et l'amélioration de la gouvernance, en garantissant une plus grande transparence autour des activités de l'administration publique.

Le Programme prévoit ainsi des actions dans les domaines des marchés publics, pour en améliorer l'efficacité et la transparence; de la micro-finance, pour généraliser et pérenniser son développement sur tout le territoire; du secteur financier, pour améliorer le mode de gouvernance des banques; et de l'administration publique, pour garantir l'accès aux documents administratifs à tous les citoyens. Ces diverses mesures contribuent au renforcement de la transition économique et politique mais jettent également les bases de nouveaux modes de gestion plus transparents et plus en phase avec les besoins des tunisiens.

Le programme d'appui à la compétitivité des services, doté d'un budget de €20 millions, vise, en priorité, le renforcement des capacités institutionnelles des organisations intermédiaires, l'amélioration de la capacité des entreprises tunisiennes à développer une offre exportable performante au niveau international et l'amélioration de l'environnement entrepreneurial du secteur par une meilleure définition de ses besoins. Le programme européen permettra ainsi de renforcer la politique tunisienne de libéralisation et d'intégration, et qui n'a pas atteint les résultats escomptés, notamment en termes de taux de croissance et de productivité du secteur des services qui demeurent inférieurs à leur potentiel véritable.

Pour plus d'informations

Site web de l'EuropeAid - Direction générale du développement et de la coopération :

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/tunisia/tunisia_fr.htm

Politique européenne de voisinage (PEV) :

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

Contact :

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website