Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Maroc: Nouveau soutien européen pour l'égalité et le développement rural dans le Royaume

Bruxelles, 17 août 2011 - Aujourd'hui, l'Union Européenne (UE) a approuvé le programme d'action annuel 2011 pour le Maroc. Ce nouveau soutien bénéficiera notamment les gens vivant dans la région rurale d'Al Hoceima (19 millions d'euros) dans le Nord du Maroc caractérisé par son enclavement, un retard socio-économique par rapport au reste du pays et la présence de la culture de cannabis. Le programme aidera à améliorer les conditions de vie et les revenus de la population en contribuant à la mise en œuvre de la décentralisation et du développement local, à la création d'emploi et au développement social et environnemental.

35 millions d'euros seront aussi dédiés à la mise en œuvre de l'Agenda de l'Egalité entre les Femmes et les Hommes, récemment adopté par le gouvernement marocain, surtout par la sensibilisation de la population (y inclus les leaders d'opinion, les parlementaires, les chefs d'entreprises) et par le renforcement des conditions et capacités de participation des femmes sur un pied d'égalité avec les hommes à la gouvernance politique et à la gestion des affaires publiques. Ce programme vise à garantir aux citoyens marocains un partage plus équitable des fruits de la croissance.

85 millions d'euros seront consacré à l'appui à la mise en œuvre du statut avancé. Le statut avancé a été octroyé par l'UE en octobre 2008 en réponse à l'ambition du Maroc d'accélérer son processus de rapprochement à l'UE enclenché avec l'entrée en vigueur de l'Accord d'Association en 2000. Le programme appuiera des réformes sectorielles et engagements pris par le Maroc dans la feuille de route du statut avancé.

Štefan Füle, Commissaire responsable de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage a déclaré "A travers son soutien à l'Agenda de l'Egalité, la Commission européenne appuie la volonté du Maroc d'avancer dans la mise en œuvre de réformes démocratiques, amorcée le 1 juillet dernier par l'approbation par référendum populaire de la proposition de refonte de sa Constitution. Tant le programme de développement de la région d'Al Hoceima que l'appui à la mise en œuvre du Statut Avancé auront un impact positif direct sur la vie quotidienne de nombreux citoyens marocains, concrétisant pour eux les relations privilégiées entre le Maroc et l'UE."

Les réformes marocaines qui feront l'objet d'un appui de l'UE s'alignent parfaitement sur les priorités stratégiques définies dans les deux communications récentes conjointes de la Commission Européenne et de la Haute Représentante de l'UE pour les Affaires Etrangères et la Politique de Sécurité: "Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le Sud de la Méditerranée"1 et "Une stratégie nouvelle à l'égard d'un voisinage en mutation"2.

Le Programme d'appui aux dynamiques de Développement Intégré des Provinces et territoires ruraux du Nord (Al Hoceima), doté d'un budget de 19 millions d'euros, a pour objectif d'améliorer durablement les conditions de vie et les revenus des populations rurales de la province d'Al Hoceima, à travers le soutien aux dynamiques de développement local participatif et inclusif, le renforcement du rôle et des capacités des acteurs, la dynamisation du tissu économique local, le développement social, la préservation et la valorisation des écosystèmes.

A titre d'exemple, le programme appuiera les processus participatifs de planification communale, la réalisation d'investissements de petites infrastructures sociales et la viabilité des structures sociales, l'augmentation des revenus des ménages ruraux à travers des investissements et de l'appui technique dans les domaines de l'agriculture, de la pêche artisanale, de l'artisanat et du tourisme rural. Dans ce cadre, le programme mettra un accent particulier sur l'insertion économique des jeunes et des femmes.

Le Programme d'appui à la promotion de l'équité et de l'égalité entre les femmes et les hommes, doté d'un budget de 35 millions d'euros, appuiera la mise en œuvre de l'Agenda pour l'Egalité établi par le Maroc. Il a plus particulièrement pour objectif de sensibiliser la population (y inclus les leaders d'opinion, les parlementaires, les chefs d'entreprises) à la culture de l'égalité, d'accroître la protection juridique des femmes, d'intégrer de manière effective la perspective du genre dans différentes institutions et organisations, et de renforcer les conditions et capacités de participation des femmes sur un pied d'égalité avec les hommes à la gouvernance politique et à la gestion des affaires publiques.

Le Programme "Réussir le Statut Avancé", doté d'un budget de 85 millions d'euros, constitue l'un des aboutissements concrets du renforcement des relations entre l'UE et le Maroc dans le cadre du Statut Avancé. Il sera l'instrument de coopération privilégié soutenant le renforcement et l'approfondissement de ce partenariat. Il contribuera à la mise en œuvre des principaux engagements inscrits dans la feuille de route du Statut Avancé, plus précisément en matière de convergence réglementaire vers l'acquis de l'UE, pierre angulaire de cette dynamique de rapprochement sur les volets économiques et sociaux, et ce dans le cadre d'un dialogue politique renforcé. En particulier, le programme financera des activités dans le domaine des normes industrielles, des transports, de la pêche, de l'enseignement supérieur, de l'emploi, de l'eau et de la protection des consommateurs.

Pour plus d'information

UE-Maroc :

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/morocco/morocco_fr.htm

Politique Européenne de Voisinage :

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

Contacts :

Michael Mann (+32 2 299 97 80)

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)

1 :

COM(2011)200 du 8 mars 2011.

2 :

COM(2011)303 du 25 mai 2011.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website