Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne — Communiqué de presse

La Commission annonce de nouvelles actions de soutien en faveur de l'éducation et des énergies renouvelables en Jordanie

Bruxelles, le 17 août 2011 – La nouvelle enveloppe d'un montant de 71 millions d'euros allouée aujourd'hui à la Jordanie fournira une aide essentielle à l'éducation, aux énergies renouvelables et à la mise en œuvre du plan d'action national dans le cadre de la politique européenne de voisinage.

M. Štefan Füle, membre de la Commission responsable de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, a déclaré: «Cette nouvelle aide de la Commission européenne se concentrera sur deux domaines qui, selon moi, sont d'une importance vitale pour la croissance d'un pays: l'éducation et l'énergie. Une réduction de 20 % dans la consommation énergétique est un objectif impressionnant et je me réjouis que l'UE fasse son possible pour aider le pays à y parvenir.»

Dans le secteur éducatif, le financement permettra de dispenser de nouvelles formations aux enseignants, d'aider à la construction de nouveaux centres pour des besoins éducatifs spécifiques, et de faciliter l'accès des enfants vivant dans certaines des régions les plus pauvres de Jordanie à l'enseignement préscolaire.

Il permettra également d'aider à améliorer les procédures du ministère de l'éducation en matière de suivi et d'évaluation, grâce à l'introduction d'un nouveau système informatique de gestion de l'éducation.

Dans le domaine des énergies renouvelables, cette aide financière permettra d'aider le pays à poursuivre le déploiement de sa stratégie énergétique 2007‑2020 qui devrait engendrer des économies d'énergie de 20 % d'ici 2020. Elle soutiendra également la mise en œuvre du plan d'action annuel dans le cadre de la politique européenne de voisinage qui mettra en place, entre autres, des programmes de jumelage grâce auxquels des experts des États membres seront détachés auprès du gouvernement jordanien en vue de partager leurs connaissances et leurs compétences.

Conformément aux priorités définies dans les deux communications conjointes récentes de la Commission européenne et de la haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, intitulées «Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée avec le sud de la Méditerranée»1 et «Une stratégie nouvelle à l’égard d’un voisinage en mutation»2, l'enveloppe d'aujourd'hui fait partie du programme indicatif national 2011‑2013 en faveur de la Jordanie, au titre duquel une aide de 223 millions d'euros sera versée.

Le train de mesures couvert par cette enveloppe porte sur trois domaines prioritaires: les énergies renouvelables, l'éducation et le soutien à la mise en œuvre du plan d'action.

Les programmes suivants seront menés à bien:

Programme relatif aux énergies renouvelables et à l'efficacité énergétique (35 millions d'euros)

Le programme d'appui budgétaire sectoriel portera principalement sur le développement et la mise en œuvre de politiques efficaces en matière d'énergies renouvelables. Il permettra d'apporter le soutien nécessaire au déploiement de la stratégie énergétique 2007‑2020, dont l'objectif ambitieux est de produire 10 % de l'électricité à partir d'énergies renouvelables et de réaliser 20 % d'économies d'énergie d'ici 2020.

Soutien de l'UE à la deuxième phase de la réforme de l'éducation (23 millions d'euros)

Le programme d'appui budgétaire sectoriel portera sur la deuxième phase de la réforme de l'éducation. Le programme ciblera plus particulièrement l'amélioration des domaines les moins avancés, mais essentiels pour la réforme du secteur. Il s'agit notamment de la formation continue des enseignants, de l'amélioration des capacités du ministère de l'éducation en matière de suivi et d'évaluation, en particulier grâce à la mise en œuvre d'un système informatique de gestion de l'éducation qui soit fiable, et d'une amélioration de l'accès à un enseignement de qualité dans le secteur préscolaire comme dans celui des besoins éducatifs spécifiques.

Appui à la mise en œuvre du programme III du plan d’action (13 millions d'euros)

Ce projet proposera aux différentes institutions jordaniennes une assistance technique et des activités de jumelage, favorisant un étroit partenariat entre une institution d'un État membre de l'UE et celle du pays bénéficiaire (notamment la mise à disposition à long terme d'experts détachés) en vue de développer des administrations modernes et efficaces.

Un tel soutien aidera les institutions jordaniennes à respecter les engagements pris dans le cadre de l'accord d'association UE-Jordanie et du plan d'action PEV, tout en complétant le soutien accordé jusqu'à présent par l'UE aux réformes en Jordanie à travers différents programmes.

Étant donné les besoins de l'administration jordanienne et les exigences du plan d'action, actuellement renforcées par le «statut avancé» du pays, l'importance de ces activités ne cesse de croître.

Ce soutien provient partiellement de fonds repris de l'année 2012. Un deuxième train de mesures d'aide est en préparation et devrait, nous l'espérons, être disponible à l'automne.

Pour de plus amples informations, voir:

Sur les relations UE-Jordanie:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/jordan/jordan_fr.htm

Sur la politique européenne de voisinage (PEV):

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

Contacts:

Michael Mann (+32 22999780)

Anca Paduraru (+32 22966430)

1 :

COM (2011) 200 du 8 mars 2011.

2 :

COM (2011) 303 du 25 mai 2011.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website