Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE PT

Commission européenne - Communiqué de presse

Une enveloppe de 1,4 million d’euros du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour venir en aide à 680 travailleurs de l’industrie de la chaussure au Portugal

Bruxelles, le 17 août 2011 – La Commission européenne a approuvé une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par le Portugal. D’un montant de 1,4 million d’euros, la subvention prévue vise à faciliter la réinsertion professionnelle de 680 travailleurs ayant perdu leur emploi dans l’industrie de la chaussure. La Commission soumet actuellement une proposition au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne (UE) afin de dégager les ressources budgétaires nécessaires.

En soumettant cette proposition, le commissaire européen chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Le FEM est un instrument financier efficace de l’UE destiné à venir en aide aux travailleurs confrontés à des licenciements massifs. Ceux de l’industrie portugaise de la chaussure ont subi les conséquences de changements structurels dans le commerce international, ainsi que de la crise économique et financière des dernières années. La décision prise aujourd’hui aidera les anciens travailleurs de Rohde à s'engager sur la voie de la réinsertion professionnelle grâce à une formation visant à leur donner les capacités nécessaires.»

La demande d’aide du Portugal intervient à la suite de 974 licenciements chez Rohde - Sociedade Industrial de Calçado Luso-Alemã, Lda, entreprise de fabrication de chaussures.

Rohde avait conservé une position stable sur le marché malgré des difficultés croissantes dues à une intensification de la concurrence, des fabricants asiatiques en particulier. Elle a cependant été touchée par la baisse des ventes et la réduction de la capacité d’investissement résultant de la crise financière et économique. Ces circonstances, conjuguées à la baisse des commandes de l’entreprise mère, située à Schwalmstadt, en Allemagne, ont mis en difficulté l’usine Rohde, à Santa Maria da Feira, au Portugal, et ont conduit à l’ouverture en septembre 2009 d’une procédure d’insolvabilité, qui s’est soldée par la fermeture de l’usine et le licenciement des travailleurs.

Le principal territoire concerné est la municipalité de Santa Maria da Feira, où Rohde était établie. Cependant, les licenciements touchent également la municipalité voisine d’Ovar. Ces localités sont situées respectivement dans les régions Nord et Centre. Les quelque mille personnes licenciées par Rohde viennent allonger la liste des demandeurs d’emploi des deux régions, où le taux de chômage est déjà supérieur à la moyenne du pays. Une demande d’intervention du FEM en faveur de ces deux régions avait déjà été approuvée en juin 2009 (voir IP/09/998). La région Nord avait obtenu une nouvelle aide du FEM en septembre 2010 (voir IP/10/1089).

Le train de mesures d’assistance du FEM destiné aux anciens salariés de Rohde - Sociedade Industrial de Calçado Luso-Alemã, Lda couvrira la reconnaissance des compétences, la formation professionnelle, des subventions de formation sur initiative individuelle, la formation et l’aide à la création d’entreprises, le soutien à l’autoréinsertion et les incitations à l’embauche. Le coût total est estimé à 2,23 millions d’euros, dont 1,44 million devraient être apportés par le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation. Sur les 974 travailleurs qui ont perdu leur emploi, 680 bénéficieront de l’assistance du FEM.

Contexte

Depuis la mise en service du FEM, en janvier 2007, 78 demandes d’intervention de ce fonds ont été présentées, pour un montant total d’environ 355 millions d’euros, au bénéfice de quelque 76 000 travailleurs. Les demandes d’intervention du FEM émanent d’un nombre croissant de secteurs et d’États membres.

Ces demandes concernent les 25 secteurs suivants: l’automobile (Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, France, Pologne, Portugal et Suède); le textile (Belgique, Espagne, Italie, Lituanie et Portugal); la confection (Espagne, Lituanie, Malte et Slovénie); la construction de bâtiments (Espagne, Irlande, Italie, Lituanie et Pays-Bas); la construction spécialisée (Irlande); l’architecture et l’ingénierie (Irlande); les machines et équipements (Allemagne, Danemark et Pologne); le secteur de l’imprimerie (Pays-Bas); l’équipement électronique (Autriche, Pays-Bas et Portugal); le commerce de détail (Espagne, Grèce et République tchèque); la téléphonie mobile (Allemagne et Finlande); la métallurgie de base (Autriche et Bulgarie); l’électroménager (Italie et Lituanie); l’informatique (Irlande); la construction navale (Danemark); l’ameublement (Lituanie); la charpenterie et la menuiserie (Espagne); la céramique (Espagne); la pierre et le marbre (Espagne); le cristal (Irlande); la chaussure (Portugal); l’édition (Pays-Bas); le commerce de gros (Pays-Bas); l’entretien des avions (Irlande); le transport routier (Autriche).

Le FEM, initialement proposé par M. Barroso pour aider les personnes ayant perdu leur emploi en raison des effets de la mondialisation, a été créé par le Parlement européen et le Conseil à la fin de l’année 2006. Ses règles ont été revues en juin 2009 dans le but de consolider son rôle d’instrument d’intervention rapide. Il fait partie de l’arsenal dont dispose l’Europe pour faire face à la crise économique et financière. La version révisée du règlement régissant le FEM, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’applique à toutes les demandes reçues depuis le 1er mai 2009.

Dans sa proposition relative au prochain cadre financier pluriannuel, la Commission a suggéré que l’UE, à travers le FEM, maintienne à l’avenir sa solidarité avec les travailleurs licenciés et les régions touchées.

Informations complémentaires

Site internet du FEM

Reportages vidéo:

L’Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/main.jsp?catId=371&langId=fr

Contacts:

Cristina Arigho (+32 22985399)

Maria Javorova (+32 22998903)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website