Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne - Communiqué de presse

Aider la Somalie à se relever et à se développer: la Commission européenne investit 175 millions d'euros supplémentaires dans la gouvernance, l'éducation et la sécurité alimentaire

Bruxelles, le 5 août 2011 - M. Andris Piebalgs, commissaire européen responsable du développement, a annoncé ce jour la décision de renforcer l'engagement à long terme de l'Europe en faveur de la Somalie en lui octroyant 175 millions d'euros supplémentaires d'aide au développement. Les fonds iront au Somaliland, au Puntland et à d'autres régions bénéficiant déjà de conditions de sécurité viables et de niveaux de gouvernance minimums, ainsi qu'à la Somalie centrale, où la situation se stabilise et permet à l'aide au développement de faire la différence.

M. Piebalgs, qui s'est rendu dans le Somaliland il y a moins d'un mois, a réaffirmé sa conviction que l'aide au développement pouvait apporter des solutions durables en s'attaquant aux causes profondes d'une crise qui se prolonge. Il a déclaré: «La Somalie traverse une grave crise humanitaire. Si la sécheresse en est la raison immédiate, ses causes profondes tiennent aux problèmes structurels de cet État fragile. Ce nouveau financement nous permettra de contribuer au renforcement des institutions et d'investir pour améliorer les infrastructures, la sécurité alimentaire et l'éducation. Nous sommes persuadés que notre engagement à long terme aidera la Somalie sur le chemin du développement économique inclusif et durable et de la stabilité. Sa population, qui souffre depuis si longtemps, l'a bien mérité.»

L'enveloppe d'aide adoptée aujourd'hui vient s'ajouter à celle de 212 millions d'euros octroyée à la Somalie sur cinq ans (2008-2013), ce qui porte à 387 millions d'euros la dotation totale pour ce pays au titre du 10e Fonds européen de développement.

Lire la suite…

Pour en savoir plus

L'aide au développement de l'UE en faveur de la Somalie est principalement axée sur les domaines suivants:

  • Développement économique/sécurité alimentaire (notamment les infrastructures): l'UE finance des projets dans l'agriculture, l'élevage, le développement du secteur privé et les infrastructures économiques. L'aide supplémentaire consolidera ces projets, tout en fournissant un soutien aux infrastructures pour améliorer l'approvisionnement en eau et en énergie, la gestion des déchets et les services de santé pour certaines municipalités.

  • Éducation: la Somalie figure toujours parmi les pays aux taux de fréquentation scolaire les plus bas dans le monde. Grâce aux fonds supplémentaires, l'UE continuera d'y améliorer les taux d'alphabétisation en étendant la fourniture des services éducatifs de base à de nouvelles zones géographiques et répondra aux besoins des populations rurales et des groupes défavorisés en matière d'éducation. Par des investissements ciblés dans la formation professionnelle, l'UE continuera de répondre aux besoins essentiels dans des domaines clés tels que le commerce, l'esprit d'entreprise, la pêche et l'élevage. Un soutien ciblé aux établissements d'enseignement supérieur contribuera à répondre à des besoins cruciaux en matière de développement des ressources humaines dans cet environnement fragile.

  • Gouvernance: l'UE est déjà le principal donateur des grands programmes d'assistance au secteur public, à la police, aux instances judiciaires, aux institutions démocratiques, aux processus électoraux et à la société civile en Somalie. Les investissements dans ce secteur continueront d'être axés sur le renforcement d'une gouvernance efficace à l'échelon national, régional et local, sur le respect de la loi, la sécurité et l'État de droit, sur la réconciliation et le processus constitutionnel, l'accent étant mis sur la consultation de la population et l'information ainsi que sur les processus électoraux au Somaliland, au Puntland, voire au niveau fédéral.

Aide humanitaire en faveur de la Somalie

L'Union européenne est également un grand pourvoyeur d'aide humanitaire aux millions de Somaliens victimes de la violence et de la famine qui sévissent dans leur pays et dans la région (Éthiopie, Kenya, Djibouti).

En 2010, la Commission européenne a alloué 35 millions d'euros d'aide humanitaire à la Somalie. En 2011, 30 millions d'euros ont jusqu'ici été octroyés et 28 millions supplémentaires sont prévus. Ces fonds visent à soutenir des interventions en matière de sécurité alimentaire, de santé, de nutrition, d'hébergement, d'assainissement de l'eau, de promotion de l'hygiène, de soutien aux moyens de subsistance, de protection et de coordination de l'aide.

L'augmentation de l'aide humanitaire en faveur de la Somalie fait partie d'un ensemble plus vaste destiné à surmonter la grave crise provoquée par la sécheresse et la famine dans la Corne de l'Afrique. Un montant de 97,47 millions d'euros a été alloué à ce jour aux pays de cette région en 2011. La Commission a commencé à mobiliser rapidement 60 millions d'euros supplémentaires pour alléger les souffrances de nombreuses personnes, ce qui portera à 158 millions d'euros l'ensemble de l'aide consacrée à la région.

Pour de plus amples informations

MEMO/11/549

IP/11/837 sur la visite de M. Piebalgs au Somaliland

Fiche d'information ECHO

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Site internet de la DG Développement et coopération EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site internet de M. Andris Piebalgs, commissaire européen au développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Personnes à contacter:

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 22978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website