Navigation path

Left navigation

Additional tools

Écart de prix pour les véhicules neufs baissent dans L'Union – rapport annuel

European Commission - IP/11/921   26/07/2011

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

Commission européenne - Communiqué de presse

Écart de prix pour les véhicules neufs baissent dans L'Union – rapport annuel

Bruxelles, le 26 juillet 2011 – Le dernier rapport de la Commission européenne sur les prix de l’automobile montre qu’en 2010, les prix des véhicules ont baissé de 2,5 % en termes réels dans l'ensemble de l'Union européenne. Les prix catalogue des véhicules neufs se sont également légèrement rapprochés. Ces tendances à long terme en matière de prix vont dans le sens de la décision prise l’année dernière par la Commission, selon laquelle les règles de concurrence spécifiques pour la vente de voitures neuves n’étaient plus justifiées.

«Je constate avec satisfaction que les consommateurs européens profitent de la concurrence sur les marchés de la vente automobile et continuent de bénéficier de la baisse sensible des prix en termes réels. Le fait que les écarts de prix entre les États membres ont encore diminué constitue un indicateur positif de la concurrence transfrontalière. Je suis également ravi de voir que, pour la première fois depuis dix ans, les prix des services de réparation et d’entretien dans l’ensemble de l’Union n’ont plus progressé, signe que le secteur a bien compris les nouvelles règles du jeu» a déclaré à ce propos M. Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence.

D’une manière générale, les écarts de prix entre les États membres pour les voitures particulières ont baissé, comme l’indiquent les prix catalogue des constructeurs. Ils restent cependant élevés dans certains cas, ce qui témoigne des économies importantes que les consommateurs peuvent réaliser en franchissant les frontières. Dans la zone euro, les pourcentages d’écarts de prix sont restés inchangés (voir le tableau 1).

L'indice des prix de l'automobile de l'UE (reflétant les prix nominaux payés par les consommateurs, réductions, TVA et taxe d’immatriculation incluses) n’a augmenté que de 0,3 %, alors que les prix généraux à la consommation ont progressé de 2,8 %, ce qui traduit un recul très important des prix de l'automobile de 2,5 % en termes réels.

Au total, 24 pays de l'UE ont enregistré une baisse des prix des véhicules automobiles en termes réels (voir le tableau 1). Les prix sont restés stables dans deux autres pays (+ 0,2 % en Italie et à Malte) alors qu’ils ont augmenté au Portugal (+ 2,6 %). Dans ce dernier cas, il convient toutefois de noter que les acheteurs avaient bénéficié d’une baisse des prix réels supérieure à la moyenne l'année précédente (- 6,7 %).

La chute des prix réels a été particulièrement marquée en Slovaquie (-17,4 %), en Bulgarie (- 13,5 %), en Slovénie (-11,6 %) et en République tchèque (-9,0 %). En Pologne, les prix ont baissé de 5,6 %. Sur les grands marchés, les prix réels ont chuté surtout au Royaume-Uni (-3,7 %), alors que l'Allemagne, l'Espagne et la France ont connu des baisses de prix plus modérées (respectivement -1,9 %, -1,6 % et -0,9 %).

La chute des prix réels des véhicules automobiles dans l’ensemble de l’UE confirme une tendance observée depuis plus de dix, ce qui montre que la concurrence joue entre les constructeurs automobiles sur le marché des véhicules neufs.

Les prix réels des services de réparation et d'entretien, qui avaient augmenté à un rythme nettement supérieur à celui de l'inflation globale au cours de la dernière décennie, n’ont pas progressé en 2010.

Le rapport sur le prix de l’automobile

Le rapport sur les prix de l'automobile s’inscrit dans le cadre du suivi du secteur automobile par la Commission. Il donne un aperçu des prix catalogue de 89 modèles de véhicules les plus vendus représentant 26 marques dans l’ensemble de l’UE. Il permet aux consommateurs de comparer les prix de l'automobile dans toute l'Europe et de bénéficier des possibilités offertes par le marché unique de l'UE.

Une analyse plus approfondie de l'évolution des prix peut être consultée à l'adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/sectors/motor_vehicles/prices/report.html

Règles de concurrence dans le secteur automobile

De nouvelles règles de concurrence pour le secteur automobile sont entrées en vigueur en juin 2010 (voir IP/10/619 et MEMO/10/217). Le nouveau cadre juridique a pour principal objectif de renforcer et d’améliorer la concurrence sur le marché de l’après-vente (réparation et entretien) qui représente une part significative des coûts liés à la détention d'un véhicule au cours de sa durée de vie. Les nouvelles règles permettront de mieux faire face à certaines pratiques comme la rétention d’informations techniques au détriment des garagistes indépendants et les abus en matière de garanties. Quant aux constructeurs automobiles, ils pourront organiser leurs réseaux de vente de la manière qui leur convient le mieux, l’expérience ayant prouvé l’existence d’une concurrence intermarques acharnée.

TABLEAU 1

Écarts de prix pour une sélection de modèles les plus vendus

(exprimés en % des prix hors taxes en euros; comparaison du pays le plus cher avec le moins cher, sur le marché de la zone euro, au 1er janvier 2011). Source: prix catalogue des constructeurs.

Segments A et B (petites cylindrées):

1/01/2011

1/01/2010

1/01/2009

Peugeot 207

36,9 %

39,7 %

32,7 %

Renault Clio

39,5 %

32,3 %

44,9 %

Fiat Grande Punto/Punto

44,3 %

29,2 %

30,4 %

VW Polo

34,4 %

28,1 %

26,8 %

Ford Fiesta

25,4 %

24,3 %

17,9 %

Segment C (moyennes cylindrées):

1/01/2011

1/01/2010

1/01/2009

Peugeot 308

36,1 %

36,0 %

31,7 %

VW Golf

24,4 %

27,4 %

25,8 %

Ford Focus

23,8 %

27,9 %

28,7 %

Renault Mégane

30,3 %

26,8 %

51,6 %

Audi A3

23,4 %

18,1 %

17,4 %

Segments D, E et F (grosses cylindrées):

1/01/2011

1/01/2010

1/01/2009

VW Passat

31,8 %

28,1 %

24,1 %

Mercedes C

17,3 %

14,2 %

12,8 %

Audi A4

14,0 %

13,1 %

17,0 %

BMW 320D

8,7 %

10,6 %

10,3 %

TABLEAU 2

Évolution annuelle de l'indice des prix et des prix réels de l'automobile en %

(comparaison entre janvier 2011 et janvier 2010)

Les prix sont exprimés en monnaies locales, réductions et taxes comprises. Source: Eurostat.

Pays de la zone euro

Prix nominal de l'automobile

Inflation globale

Prix réels de l'automobile

Autriche

0,9

2,5

-3,4

Belgique

0,7

3,7

-3,0

Chypre

-1,6

3,0

-4,5

Estonie

-0.1

5.1

-5.2

Finlande

1,2

3,1

-1,9

France

1,1

2,0

-0,9

Allemagne

0,1

2,0

-1,9

Grèce

1,1

4,9

-3,8

Irlande

-5,5

0,2

-5,7

Italie

2,1

1,9

0,2

Luxembourg

0,9

3,4

-2,5

Malte

3,5

3,3

0,2

Pays-Bas

-1,7

2,0

-3,7

Portugal

6,2

3,6

2,6

Slovaquie

-14,2

3,2

-17,4

Slovénie

-9,3

2,3

-11,6

Espagne

1,4

3,0

-1,6

Zone euro

0,8

2,3

-1,5

Pays hors zone euro

Prix nominal de l'automobile

Inflation globale

Prix réels de l'automobile

Bulgarie

-9,2

4,3

-13,5

République tchèque

-7,1

1,9

-9,0

Danemark

-1,0

2,6

-3,6

Estonie

-0,1

5,1

-5,2

Hongrie

-2,5

4,0

-6,5

Lettonie

-2,6

3,5

-6,1

Lituanie

-4,4

2,8

-7,2

Pologne

-2,1

3,6

-5,6

Roumanie

4,7

7,0

-2,3

Suède

0,3

1,4

-1,1

Royaume-Uni

0,3

4,0

-3,7

UE

Prix nominal de l'automobile

Inflation globale

Prix réels de l'automobile

0,3

2,8

-2,5

Personnes à contacter:

Amelia Torres (+32 22954629)

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 22951925)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website