Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour aider 778 travailleurs du secteur automobile allemand à retrouver du travail

Commission Européenne - IP/11/914   20/07/2011

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne – Communiqué de presse

Intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation pour aider 778 travailleurs du secteur automobile allemand à retrouver du travail

Bruxelles, le 15 juillet 2011 – La Commission européenne a approuvé aujourd’hui une demande d’intervention du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) introduite par l’Allemagne. L’aide de 4,3 millions d’euros sollicitée par les autorités allemandes facilitera le retour à l’emploi de 778 travailleurs du secteur automobile licenciés en conséquence de la baisse de la demande de véhicules neufs dans l’Union européenne à la suite du ralentissement économique. Cette demande d’intervention sera maintenant transmise au Parlement européen et au Conseil de l’Union européenne, qui doivent donner leur feu vert.

Le commissaire européen à l’emploi, aux affaires sociales et à l’inclusion, M. László Andor, a déclaré: «Le secteur automobile a été durement frappé par la crise économique et financière. La décision d’aujourd’hui permettra de financer des formations et une assistance pour les travailleurs licenciés, afin que ceux-ci acquièrent de nouvelles compétences et retrouvent du travail.» Il a ajouté que les formations financées par le FEM aideraient les travailleurs «à adapter leurs compétences aux besoins de l’innovation “verte” dans le secteur automobile et dans d’autres et, ainsi, à retrouver plus facilement un emploi».

La demande de l’Allemagne concerne 778 travailleurs licenciés par cinq fournisseurs de pièces détachées automobiles. Les licenciements résultent de la crise économique et financière, qui a provoqué une forte chute de la demande de véhicules neufs à l’échelle mondiale. L’Union n’a pas été épargnée; la demande de véhicules neufs y a diminué de 5,6 % entre 2008 et 2009, ce qui a contraint les constructeurs à réduire encore leur production. En 2009, la production de véhicules dans l’Union était inférieure de 17 % à celle de 2008 et de 23 % à celle de 2007. Cette tendance à la baisse s’est maintenue en 2010: au cours des trois premiers trimestres, la production dans l’Union a été inférieure de 14 % à celle de 2008 pour la même période.

Les constructeurs ont exercé des pressions sur les fournisseurs pendant un certain temps pour obtenir de ces derniers qu’ils réduisent leurs marges. La chute importante et soudaine de la demande en 2009 a conduit à une forte diminution des capacités de production et à une baisse considérable des recettes pour les fournisseurs du secteur automobile, lesquels ont donc pâti davantage de cette chute que les grands constructeurs.

L’aide du FEM servira à financer des mesures visant à la réinsertion professionnelle des 778 travailleurs licenciés: formations qualifiantes, aide à la recherche d’emploi dans le pays ou à l’étranger, aide approfondie à la création d’une entreprise, ateliers et groupes de pairs, activités de placement, conseils et assistance en cas de nouvel emploi ou de chômage, complément de réinsertion et allocation à la recherche d’emploi. Le coût total du dispositif est estimé à 6,7 millions d’euros, que l’Union européenne est invitée à cofinancer à hauteur de 4,3 millions d’euros via le FEM.

Contexte

Le territoire principalement concerné par les licenciements en Allemagne est le Land de Rhénanie-du-Nord - Westphalie et, plus précisément, les régions administratives d’Arnsberg et de Düsseldorf. Sur les 778 licenciements faisant l’objet de la demande, 554 sont survenus dans la région administrative d’Arnsberg, et 224 dans celle de Düsseldorf. L’économie de la région d’Arnsberg dépend en grande partie des exportations (secteurs de l’automobile, de la métallurgie et de la construction mécanique), et elle a donc été durement frappée par la crise. Le taux d’emploi dans la région s’est déjà ressenti des licenciements survenus chez Nokia, à Bochum, et pour lesquels le FEM a été mobilisé (demande EGF/2009/002 DE/Nokia) La région administrative de Düsseldorf se caractérise par un taux de chômage généralement supérieur à la moyenne de la Rhénanie-du-Nord - Westphalie comme de l’Allemagne.

Depuis la mise en service du FEM en janvier 2007, 77 demandes d’intervention de ce fonds ont été introduites, pour un montant total de quelque 353 millions d’euros et au profit de plus de 75 000 travailleurs. Les secteurs concernés sont les suivants: automobile (France, Espagne, Portugal, Pologne, Autriche, Allemagne, Suède et Belgique), textiles (Italie, Malte, Lituanie, Portugal, Espagne et Belgique), téléphonie mobile (Finlande et Allemagne), électroménager (Italie), informatique et produits électroniques (Irlande, Portugal et Pays-Bas), construction navale (Danemark), industrie mécanique et électronique (Danemark, Pologne et Allemagne), réparation et entretien d’aéronefs et d’engins spatiaux (Irlande), cristallerie (Irlande), céramique et pierres naturelles (Espagne), construction (Pays-Bas, Italie, Irlande et Lituanie), charpenterie et menuiserie (Espagne), équipements électriques (Lituanie), secteur de l’édition et de l’impression (Pays-Bas), ameublement (Lituanie), chaussure (Portugal), commerce de détail (République tchèque, Grèce et Espagne) et commerce de gros (Pays-Bas). Les rapports établis à l’issue des précédentes interventions du FEM montrent qu’elles ont efficacement aidé les travailleurs à rester sur le marché de l’emploi et à retrouver un travail.

Le FEM, proposé initialement par M. Barroso pour aider les personnes ayant perdu leur emploi en raison des effets de la mondialisation, a été créé par le Parlement européen et le Conseil à la fin de 2006. Ses règles ont été révisées en juin 2009, l’objectif étant de consolider son rôle d’instrument d’intervention rapide. Il fait partie de l’arsenal dont dispose l’Europe pour faire face à la crise économique et financière. La version révisée du règlement régissant le FEM, entrée en vigueur le 2 juillet 2009, s’applique à toutes les demandes reçues depuis le 1er mai 2009.

Informations complémentaires

Site web du FEM

Reportages vidéo:

L’Europe lutte contre la crise: le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation redynamisé

Relever le défi de la mondialisation – Le Fonds européen d'ajustement à la mondialisation

Pour recevoir gratuitement le bulletin d’information électronique de la Commission européenne sur l’emploi, les affaires sociales et l’égalité des chances, inscrivez-vous sur:

http://ec.europa.eu/social/e-newsletter

Responsables:

Cristina Arigho (+32 2 298 53 99)

Maria Javorova (+32 2 299 89 03)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site