Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'UE affecte 5,5 milliards € aux réformes à mener dans les Balkans occidentaux, en Turquie et en Islande

Bruxelles, le 12 juillet 2011 – La Commission vient de mettre la dernière main à ses plans concernant le soutien financier qu'elle entend apporter aux réformes en cours en Albanie, en Bosnie-Herzégovine, en Croatie, en Islande, dans l'ancienne République yougoslave de Macédoine, en Serbie, en Turquie ainsi qu'au Kosovo1 pour la période 2011‑2013. Ces plans, appelés documents indicatifs de planification pluriannuelle (DIPP), exposent une nouvelle stratégie de financement dans le cadre de l'instrument d'aide de préadhésion (IAP) de l'UE.

«Ces fonds devraient servir de catalyseur pour faire avancer les réformes dans les pays visés par l'élargissement et appuyer leurs efforts sur la voie de l'intégration européenne. L'aide de l'UE aura aussi une incidence directe sur la vie quotidienne des citoyens, en contribuant à améliorer l'État de droit, la gouvernance, les conditions sociales et les perspectives économiques, ce qui est particulièrement important à l'heure où un certain nombre de pays de la région sortent de la crise économique», a indiqué M. Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l'élargissement et de la politique de voisinage.

Le financement sera prioritairement consacré à des actions dans des domaines tels que la réforme de l'appareil judiciaire et de l'administration publique, le renforcement de la coopération régionale dans la lutte contre la criminalité organisée et la corruption, le développement d'une société civile dynamique, l'encouragement des réformes et de la coopération régionale dans le domaine de l'enseignement, ainsi que l'appui à une reprise durable à l'issue de la crise économique par des investissements dans des projets d'infrastructures stratégiques.

La Commission européenne a pris un certain nombre de mesures ces dernières années pour renforcer le lien entre les priorités arrêtées dans la stratégie d'élargissement de l'UE, les rapports de suivi de la Commission et la programmation de l'aide fournie au titre de l'IAP. Elle a ainsi opté pour une planification sectorielle de l'aide de préadhésion. Les secteurs faisant l'objet d'une attention particulière dans les différents pays bénéficiaires sont, entre autres, le secteur privé, les transports, l'environnement, le changement climatique et l'énergie, l'agriculture et le développement rural.

Quelque 10 % des fonds disponibles au titre de l'IAP seront affectés au renforcement des relations multilatérales dans les Balkans occidentaux et en Turquie, dans des domaines qualifiés de cruciaux pour l'intégration européenne et la stabilité de la région dans lesquels il existe un besoin manifeste de coopération au niveau régional: résolution de problèmes transfrontaliers, recherche d'une meilleure efficacité par une coopération plus étroite, mobilisation des instruments existants et aide au fonctionnement de réseaux d'experts. Les fonds consacrés à ces objectifs s'élèveront au total à 521 millions € pour la période 2011‑2013.

Enveloppes financières indicatives au titre de l'IAP pour la période 2011-2013

Dotation prévue, en Mio €

(prix courants)

Croatie

430,00

Islande

28,00

Ancienne République yougoslave de Macédoine

304,76

Turquie

2 586,90

Albanie

257,73

Bosnie-Herzégovine

314,22

Monténégro

91,28

Serbie

587,00

Kosovo

203,61

Programme multibénéficiaires

520,97

Coopération transfrontalière

214,28

TOTAL 2011-2013

5 538,75

Contexte

Depuis 2007, les pays candidats et candidats potentiels bénéficient de fonds européens ciblés, ainsi que d'un appui par l'entremise unique de l'instrument d'aide de préadhésion (IAP). Pour la période 2007‑2013, ces fonds de préadhésion représentent 11,5 milliards €. L'IAP comprend cinq volets:

Volet I: aide à la transition et renforcement des institutions

Volet II: coopération transfrontalière

Volet III: développement régional

Volet IV: développement des ressources humaines

Volet V: développement rural

La mise en œuvre de l'aide de préadhésion apportée par l'UE dans le cadre du programme IAP commence par la définition des enveloppes financières indicatives que la Commission envisage d'accorder. Vient ensuite l'adoption des stratégies, basées sur les besoins spécifiques; ce sont elles que la Commission a adoptées ces dernières semaines et qui fixent les priorités de l'aide financière de l'UE au cours de la période 2011‑2013. La prochaine étape sera l'élaboration, en collaboration avec les bénéficiaires, des programmes de mise en œuvre de cette aide.

Pour de plus amples informations:

Personne à contacter:

Anca Paduraru (+32 2 296 64 30)

1 :

Selon le statut défini par la résolution 1244/1999 du Conseil de sécurité des Nations unies.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website