Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne – Communiqué de presse

Intoxications à l'E. coli: l'UE retire des graines égyptiennes du marché et interdit provisoirement leur importation

Bruxelles, le 5 juillet 2011 – L'Union européenne retire du marché certains types de graines provenant d'Égypte et interdit provisoirement leur importation, un lien ayant été établi entre un lot de graines de fenugrec égyptiennes et les vagues d'intoxication à l'E. coli (souche O104) qui ont touché le Nord de l'Allemagne et la région de Bordeaux. Cette décision fait suite à un rapport qui a été publié aujourd'hui par l'Agence européenne de sécurité des aliments (EFSA), rapport qui met en évidence un lien entre les cas d'intoxication et les graines importées d'Égypte.

John Dalli, commissaire européen chargé de la santé et de la politique des consommateurs, a déclaré: «Remonter à la source de la contamination en Allemagne et France par la bactérie E. coli O104 a été la priorité de l'UE depuis que cette crise s'est déclarée. Le rapport publié aujourd'hui nous amène à retirer du marché certaines graines provenant d'Égypte et à interdire provisoirement les importations de tous types de graines et de fèves originaires de ce pays. La Commission continuera à surveiller la situation de très près et prendra des mesures supplémentaires, le cas échéant.»

Mesures

En vertu de la décision, les États membres doivent en particulier s'assurer que l'ensemble des lots de graines de fenugrec importées entre 2009 et 2011 par un exportateur égyptien soient retirés du marché, puis analysés et détruits. En outre, il est prévu de suspendre jusqu'au 31 octobre les importations de graines et de fèves égyptiennes destinées à la germination1.

Les mesures, qui sont d'application immédiate, ont été approuvées aujourd'hui par les États membres au sein du Comité permanent de la chaîne alimentaire et de la santé animale (CPCASA), à la suite d'une proposition soumise en ce sens par la Commission. Elles seront régulièrement réexaminées sur la base des garanties offertes par l'Égypte, des résultats des essais en laboratoire et des contrôles effectués par les États membres.

Rapport de l'EFSA

Le rapport de l'EFSA a permis d'établir qu'un lot de graines de fenugrec importées dans l'UE par un exportateur égyptien constituait le lien le plus probable entre les deux vagues d'intoxication. La contamination d'autres lots n'est cependant pas exclue.

L'EFSA fait également observer qu'en raison de la sévérité des intoxications et de l'absence de données sur les vecteurs de contamination, il y a lieu de considérer comme suspects tous les lots de graines de fenugrec ayant transité par l'exportateur égyptien en question, durant la période 2009-2011. De plus, le rapport note que les graines ont probablement été contaminées avant d'être expédiées par l'importateur. Une contamination par des matières fécales d'origine humaine et/ou animale a apparemment eu lieu au cours du processus de production ou de distribution. Selon le rapport, le moment précis de cette contamination reste à déterminer.

Contexte

C'est essentiellement d'Inde et de Chine que l'UE importe des graines destinées à la germination. En 2010, l'UE a importé d'Égypte un volume de 49 000 tonnes des graines touchées par la présente décision (cf. note finale), pour une valeur totale de plus de 56 millions d'euros.

Le 22 mai, les autorités allemandes ont informé pour la première fois les services de la Commission d'une série d'intoxications par une souche d'E. coli. Depuis lors, tous les réseaux de la Commission sont pleinement opérationnels. Par exemple, le système d'alerte rapide pour les denrées alimentaires et les aliments pour animaux ainsi que le système d’alerte précoce et de réaction assurent la diffusion rapide d'informations à travers toute l'UE.

Le 5 juin, un groupe d'experts de l'UE s'est rendu en Allemagne pour contribuer aux analyses épidémiologiques et à la vérification des résultats. Il a participé aux investigations visant à déterminer la source de la contamination. Les 10 et 11 juin, les autorités allemandes ont confirmé, par des analyses épidémiologiques et des essais en laboratoire, que la souche d'E. coli responsable (O104) avait été détectée dans les pousses d'une exploitation agricole située près de Hambourg.

Le 23 juin, la France a fait savoir que des résidents de la région bordelaise avaient été infectés par la bactérie après la consommation de graines germées. Des essais en laboratoire ont confirmé qu'il s'agissait de la souche O104. Aujourd'hui, le rapport de l'EFSA établit un lien entre les graines égyptiennes et les intoxications observées en France et en Allemagne.

La souche d'E. coli (O104) est responsable de la mort de 48 personnes en Allemagne et d'une personne en Suède. Le nombre total de cas déclaré dans l'UE, en Norvège et en Suisse s'établit à 4 178.

Pour de plus amples informations:

http://ec.europa.eu/food/food/coli_outbreak_germany_en.htm

http://www.efsa.europa.eu

Contacts :

Frederic Vincent (+32 2 298 71 66)

Aikaterini Apostola (+32 2 298 76 24)

1 :

Graines, fruits et spores à ensemencer; légumes à cosse, écossés ou non, à l'état frais ou réfrigéré; fenugrec; légumes à cosse secs, écossés, même décortiqués/cassés; fèves de soja, même concassées; graines et fruits oléagineux, même concassés.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site