Navigation path

Left navigation

Additional tools

Aider les industries de l’UE à parvenir plus rapidement à l’«efficacité carbone»

European Commission - IP/11/680   06/06/2011

Other available languages: EN DE

Figures and graphics available in PDF and WORD PROCESSED

Commission européenne – communiqué de presse

Aider les industries de l’UE à parvenir plus rapidement à l’«efficacité carbone»

Bruxelles, le 6 juin 2011 – Avec l’entrée en vigueur du système révisé d’échange de quotas d’émission de l’Union le 1er janvier 2013, les industries manufacturières grandes consommatrices d’énergie vont devoir faire face à des surcoûts importants liés à leurs émissions de gaz à effet de serre. Afin d’aider les installations émettrices à réduire ces coûts en diminuant leurs émissions de gaz à effet de serre, la Commission européenne a lancé un appel à propositions s’inscrivant dans le contexte de la nouvelle initiative SILC (Sustainable Industry Low Carbon) visant à promouvoir l’«efficacité carbone» de manière durable dans l’industrie. Cette initiative concerne un ensemble de projets industriels axés sur des secteurs particuliers pour la recherche de mesures innovantes visant à réduire l’intensité de carbone de l’industrie. Chaque projet sera mené par un groupement d’acteurs industriels. L’Union européenne interviendra financièrement à hauteur de 75 % au maximum dans le cadre de conventions de subvention. «Nous devons lutter contre le changement climatique, mais nous ne pouvons nous passer de la production industrielle en Europe. Voilà pourquoi nous proposons cette initiative, afin d’aider l’industrie à s’adapter et à se moderniser pour atteindre de meilleures performances énergétiques et devenir plus compétitive sur les marchés mondiaux, tout en préservant l’emploi dans l’UE», a commenté Antonio Tajani, vice‑président de la Commission européenne chargé de l’industrie et de l’entrepreneuriat.

Les mesures innovantes classiques consistent notamment à privilégier les carburants de substitution, à mettre en place des techniques antipollution ou à diffuser plus largement les meilleures pratiques par des outils pédagogiques intelligents.

L’initiative SILC sera mise en œuvre en deux étapes:

- SILC I (2011-2013): déploiement de mesures d’innovation technologique et non technologique à court terme pour la réduction de l’intensité de carbone, qui peuvent être appliquées directement;

- SILC II (2014-2020): déploiement de mesures innovantes à moyen ou long terme permettant d’aller plus loin dans la réduction des émissions ou de proposer des solutions radicalement nouvelles; ces mesures devraient faire l’objet de travaux de validation avant leur application à grande échelle sur le terrain.

La Commission a publié l’appel à propositions SILC I 2011 le 26 mai 2011 sur son site internet. Les propositions doivent être communiquées pour le 30 août 2011.

L’objectif de l’appel est de sélectionner une première série de trois projets SILC I qui démarreront en 2011. Ces projets seront menés par des groupements d’acteurs industriels, éventuellement en partenariat avec des organisations publiques ou privées. Les projets retenus bénéficieront d’un concours financier de l’UE à hauteur de 75 % au maximum des coûts admissibles.

Deux nouveaux appels à propositions pour la sélection de deux autres séries de projets SILC I devraient être publiés ensuite, l’un en 2012 et l’autre en 2013.

Contexte

L’initiative SILC est spécifiquement axée sur 25 activités manufacturières et de transformation «traditionnelles» des industries grandes consommatrices d’énergie1. Elle vise à élaborer des mesures d’innovation technologique et/ou non technologique devant permettre de réduire l’intensité de carbone des installations actuellement couvertes par le système d’échange de quotas d’émission de l’UE et pouvant être appliquées à court terme (dans l’immédiat ou dans les trois ans) sans devoir faire l’objet d’une phase pilote ou de démonstration avant leur mise en œuvre sur le terrain.

Industries grandes consommatrices d’énergie dans l’UE – Associer la compétitivité à la lutte contre le changement climatique

La communication sur l’industrie d’octobre 2010 (IP/10/1434) insiste sur l’importance cruciale, pour le potentiel de compétitivité et de création d’emploi de l’Union, d’une chaîne de valeur manufacturière forte, concurrentielle et diversifiée.

Par ailleurs, l’Europe doit aussi pouvoir accélérer l’amélioration des performances en termes d’intensité de carbone et d’utilisation rationnelle des ressources pour les industries grandes consommatrices d’énergie que sont notamment la sidérurgie, l’industrie du papier et l’industrie chimique.

Les industries manufacturières et de transformation à haute intensité énergétique sont gourmandes en énergie et en ressources naturelles et rejettent d’importantes quantités de CO2 et d’autres gaz à effet de serre. Le système d’échange de quotas d’émission de l’Union est destiné à encourager les investissements dans des technologies à faible intensité de carbone en fixant un prix pour chaque tonne de gaz à effet de serre rejetée et en introduisant le principe de la mise aux enchères des droits d’émission.

Il ne fait aucun doute que la conciliation de ces deux aspects est un défi à la créativité et l’ingéniosité du monde industriel. Bon nombre d’industries manufacturières et de transformation ont en commun le même objectif fondamental: trouver des solutions innovantes, à moindre coût, pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

De nouvelles technologies et techniques à moindres émissions de carbone sont en cours d’élaboration pour les industries de transformation à haute consommation énergétique, par l’intermédiaire des plateformes technologiques et des marchés porteurs. Il faut cependant un contexte général approprié et une collaboration renforcée entre les secteurs public et privé au niveau de l’UE pour garantir le déploiement et la commercialisation rapides de ces innovations dans les secteurs consommateurs d’énergie.

Pour en savoir plus:

L’appel à propositions

Référentiel pour l’attribution gratuite de quotas d’émission de gaz à effet de serre

Personnes de contact:

Carlo Corazza (+32 22951752)

Andrea Maresi (+32 22990403)

1 :

Voir la liste d’activités à l’annexe 1 de la directive sur le système d’échange de

quotas d’émission, http://eur-lex.europa.eu/LexUriServ/LexUriServ.do?uri=CONSLEG:2003L0087:20090625:FR:PDF.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website