Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne - communiqué de presse

Concentrations: la Commission ouvre des enquêtes approfondies sur deux projets d'acquisition dans le secteur des lecteurs de disque dur

Bruxelles, le 30 mai 2011 – La Commission européenne a ouvert, en application du règlement sur les concentrations de l'UE, deux enquêtes approfondies distinctes sur deux projets de concentration dans le secteur des lecteurs de disque dur. La première opération concerne le projet d'acquisition de l'activité «lecteurs de disque dur» de la société coréenne Samsung par Seagate Technology (États-Unis). La seconde concerne le projet d'acquisition de l'activité de stockage de la société japonaise Hitachi par Western Digital Corporation (États-Unis). Les systèmes de lecteur de disque dur sont utilisés dans toute une série de produits électroniques professionnels et grand public pour stocker et consulter des informations numériques, notamment les ordinateurs, les magnétoscopes numériques et les caméscopes.

Joaquín Almunia, vice-président de la Commission chargé de la concurrence, a déclaré à ce sujet: «Les disques durs sont la clef de voûte de l'économie numérique. Le secteur a déjà connu un grand nombre de fusions et les projets d'acquisition en cause réduiront encore la concurrence. La Commission examinera attentivement si la concurrence effective est préservée et l'innovation encouragée.»

L'enquête initiale menée sur le marché par la Commission a révélé que les deux opérations posaient des problèmes de concurrence potentiels. Il existe actuellement cinq fabricants de lecteurs de disque dur dans le monde: Seagate, Western Digital, Hitachi (récemment rebaptisé «Viviti Technologies»), Toshiba et Samsung.

Une première opération de concentration entre Seagate et Samsung, notifiée le 19 avril, consoliderait la position de leader que Seagate occupe sur l'ensemble du marché des lecteurs de disque dur, en particulier dans le domaine de la fabrication de lecteurs 3.5" destinés à des ordinateurs de bureau, où elle n'aurait que deux concurrents (Western Digital et Hitachi). L'opération de concentration entre Western Digital et Hitachi, qui a été examinée à la lumière de l'opération précédente, donnerait naissance au leader mondial de l'ensemble du marché des lecteurs de disque dur. En ce qui concerne en particulier les lecteurs 3.5" destinés à des ordinateurs de bureau, le seul concurrent serait Seagate/Samsung. Pour ce qui est des lecteurs de disque dur mobiles 2.5'', elle n'aurait pour concurrents que Seagate/Samsung et Toshiba.

L'ouverture d'enquêtes approfondies ne préjuge pas de leur résultat final. La Commission dispose à présent d'un délai de 90 jours ouvrables (jusqu'au 10 octobre) pour prendre des décisions finales sur la question de savoir si les opérations envisagées entraveraient ou non de manière significative la concurrence effective dans une mesure qui porterait préjudice aux clients et aux consommateurs dans l'Espace économique européen (EEE)1.

Seagate/ Samsung

L'appréciation de l'opération Seagate/Samsung ne tient pas compte de l'opération Western Digital/Hitachi, qui a été notifiée le lendemain de la première, soit le 20 avril.

L'enquête a révélé que l'entité issue de la concentration disposerait d'une part de marché significative sur l'ensemble du marché des lecteurs de disque dur, en particulier en ce qui concerne les lecteurs 3.5" destinés à des ordinateurs de bureau, où elle n'aurait que deux concurrents (Western Digital et Hitachi). Cela pourrait avoir un impact négatif sur la capacité des clients d'obtenir des prix concurrentiels pour le produit. L'opération de concentration pourrait aussi réduire les incitations des fabricants à innover sur le marché. Les participants à l'enquête sur le marché ont aussi exprimé leurs préoccupations quant à un risque de coordination entre les fabricants de lecteurs de disque dur.

En outre, l'opération envisagée conduirait à l'intégration de Samsung, qui s'approvisionne actuellement en têtes de lecteurs de disque dur auprès de l'unique fournisseur de têtes indépendant, la société japonaise TDK, au sein d'une société qui est verticalement intégrée dans le domaine de la fabrication de têtes de lecteurs. Cette situation pourrait engendrer une forte diminution de la demande de têtes, un composant essentiel des lecteurs de disque dur, ce qui pourrait se traduire par des prix non compétitifs pour les têtes et affaiblir la capacité de TDK à continuer à innover. Cela aurait aussi un impact négatif sur la compétitivité de Toshiba sur le marché des lecteurs de disque dur, puisque l'activité de cette dernière est tributaire des têtes produites par TDK.

Enfin, l'enquête menée sur le marché par la Commission a révélé que Samsung était un important fournisseur de lecteurs de disque dur aux fabricants de mémoires externes non intégrés en raison de ses pris compétitifs et de ses offres de produits innovants. L'enquête initiale a fait apparaître que l'entité issue de la concentration pourrait avoir la capacité et des raisons de renforcer la présence sur le marché des mémoires externes de sa propre marque en augmentant les prix des lecteurs de disque dur ou en limitant l'offre pour les fournisseurs de mémoires externes non intégrés, ce qui pourrait avoir une incidence négative sur la concurrence et l'innovation sur le marché des mémoires externes.

Western Digital/Hitachi

L'opération Western Digital/Hitachi est appréciée en tenant compte de l'opération Seagate/Samsung, qui a été notifiée en premier lieu.

L'opération de concentration entre Digital et Hitachi donnerait naissance au leader mondial du marché des lecteurs de disque dur. En ce qui concerne les lecteurs 3.5" destinés à des ordinateurs de bureau, le seul concurrent qui subsisterait serait l'entité Seagate/Samsung issue de la concentration. Pour ce qui est des lecteurs de disque dur mobiles 2.5'', utilisés dans les carnets électroniques et autres équipements électroniques portables, elle n'aurait pour concurrents que Seagate/Samsung et Toshiba, ce qui pourrait aussi avoir un impact négatif sur la capacité des clients d'obtenir de meilleurs prix et sur la motivation des fournisseurs à rester compétitifs grâce à des produits innovants. Des préoccupations ont aussi été exprimées quant à un risque accru de coordination entre les fabricants de lecteurs de disque dur.

L'enquête sur le marché a aussi révélé la crainte de voir l'entité issue de la concentration acheter moins de têtes sur le marché libre. Combinée avec l'opération Seagate/Samsung, cette situation peut avoir des répercussions sur la capacité de TDK d'investir dans le développement de têtes plus novatrices et sur la capacité concurrentielle de Toshiba sur le marché des lecteurs de disque dur, compte tenu de sa dépendance des têtes produites par TDK, ce qui pourrait permettre en fin de compte à l'entité issue de la concentration de relever les prix des lecteurs de disque dur.

Enfin, l'enquête sur le marché a fait ressortir des éléments faisant craindre que le projet d'opération réduise les sources d'approvisionnement en lecteurs de disque dur disponibles au détriment des fabricants de mémoires externes, ce qui renforcerait la position de leader de l'entité issue de la concentration sur le marché des mémoires externes. Cela pourrait avoir une incidence négative sur la concurrence et l'innovation sur le marché des mémoires externes.

Les sociétés et les produits

Seagate vend et fabrique dans le monde entier des lecteurs de disque dur, des disques transistorisés, des mémoires externes de sa marque et des lecteurs multimédia. Ses opérations sont intégrées verticalement en amont dans la fabrication de composants clés tels que des têtes et supports de lecture/écriture. L'activité «lecteurs de disque dur» de Samsung en voie d'acquisition consiste en la fabrication et la vente de lecteurs de disque dur et de mémoires externes de sa marque. Cette activité n'est pas intégrée verticalement en amont dans la fabrication de composants, mais en aval dans la fabrication d'ordinateurs et de produits électroniques grand public. Bien que Samsung commercialise aussi des disques transistorisés, cette activité ne sera pas transférée à Seagate.

Western Digital et Viviti Technologies Ltd (anciennement connue sous le nom de «Hitachi Global Storage Technologies Holdings Ltd.», filiale à 100 % de Hitachi Ltd) vendent et fabriquent toutes deux dans le monde entier des lecteurs de disque dur, des disques transistorisés et des mémoires externes de leur marque. Leurs opérations sont intégrées verticalement en amont dans la fabrication de composants clés tels que des têtes et supports de lecture/écriture.

Un lecteur de disque dur est un dispositif qui utilise un ou plusieurs disques magnétiques rotatifs destinés à stocker et à consulter des informations numériques. Les lecteurs de disque dur sont utilisés dans toute une série d'applications telles que les ordinateurs de bureau et les ordinateurs portables et dans tout un ensemble d'applications électroniques grand public telles que les magnétoscopes numériques et les caméscopes. Les lecteurs de disque dur sont habituellement classés par catégorie en fonction de leur utilisation finale: (i) les lecteurs de disque dur destinés à des applications d'entreprises ou pour serveurs (utilisés dans les serveurs et les systèmes de stockage pour entreprises), (ii) les lecteurs de disque dur destinés à des ordinateurs de bureau (utilisés par exemple dans les PC et les appareils électroniques domestiques), (iii) les lecteurs de disque dur mobiles (utilisés dans les ordinateurs portables et d'autres équipements électroniques portables) et (iv) l'électronique grand public.

Les disques transistorisés sont aussi des unités de stockage qui utilisent toutefois une technologie différente (mémoire flash). Ils ont des caractéristiques techniques améliorées, offrant par exemple un accès plus rapide et une fiabilité plus grande. Ils restent toutefois beaucoup plus coûteux.

Les mémoires externes permettent aux consommateurs de développer l'espace de stockage de leurs ordinateurs, de leurs réseaux domestiques, de leurs petits réseaux de bureautique ou de leurs appareils électroniques grand public. Contrairement aux lecteurs de disque dur, qui sont principalement vendus aux fabricants d'équipement d'origine et aux distributeurs de composants, les mémoires externes sont des produits finis vendus directement aux consommateurs.

Il existe actuellement cinq fabricants de lecteurs de disque dur dans le monde: Seagate, Western Digital, Hitachi, Toshiba et Samsung. Ils opèrent aussi sur le marché en aval des mémoires externes. En outre, il existe plusieurs fournisseurs de mémoires externes non intégrés tels que LaCie, Freecom, Buffalo et Iomega, qui dépendent des fabricants visés ci-dessus pour leur approvisionnement en lecteurs de disque dur.

L'enquête de la Commission a permis de conclure à l'existence de marchés distincts pour les lecteurs de disque dur, les disques transistorisés et les mémoires externes compte tenu des différences de caractéristiques des produits, des différences de prix et de la présence de fournisseurs différents. L'enquête menée a en outre révélé l'existence possible de sous-marchés distincts à l'intérieur de la catégorie des lecteurs de disque dur en fonction de l'utilisation finale et du facteur de forme, compte tenu de la substituabilité limitée du côté de la demande.

La Commission examinera maintenant avec soin les projets de concentration pour déterminer si les craintes initiales sont confirmées ou non.

De plus amples informations sur ces affaires pourront être obtenues aux adresses suivantes:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_6203

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_6214

Règles et procédures relatives au contrôle des concentrations

En 1989, la Commission a été habilitée à apprécier les fusions et acquisitions entre entreprises dont le chiffre d'affaires dépasse certains seuils (voir l’article 1er du règlement sur les concentrations). La Commission autorise la grande majorité des concentrations au terme d'un examen d'un mois, mais en cas de craintes liées à la concurrence, elle est tenue d'ouvrir une enquête approfondie (phase II). L'ouverture d'une enquête approfondie ne préjuge pas du résultat final.

Deux autres enquêtes de phase II sont actuellement en cours. Elles concernent le projet d'acquisition de MWM Holding GmbH par Caterpillar Inc., qui commercialisent tous deux des groupes électrogènes à mouvement alternatif, utilisés pour produire de l'électricité (voir IP/11/543 ; délai: 16 septembre 2011) et le projet d'acquisition de Myllykoski et Rhein Papier par UPM, qui exercent toutes deux leurs activités dans le secteur de la production de papier (voir IP/11/258 du 4 mars 2011; délai : 19 juillet 2011).

Contacts :

Amelia Torres (+32 2 295 46 29)

Marisa Gonzalez Iglesias (+32 2 295 19 25)

1 :

L'UE plus la Norvège, l'Islande et le Liechtenstein.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website