Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Aéroports: jusqu'à 28 millions de passagers en plus par an en Europe par une meilleure utilisation des créneaux aéroportuaires

Commission Européenne - IP/11/659   30/05/2011

Autres langues disponibles: EN DE ET

Commission européenne - Communiqué de presse

Aéroports: jusqu'à 28 millions de passagers en plus par an en Europe par une meilleure utilisation des créneaux aéroportuaires

Bruxelles, 26 mai 2011 - Une économie de plus de 5 milliards d'euros pourrait être réalisée d'ici à 2025 en remaniant les règles européennes sur l'attribution des créneaux de décollage et d'atterrissage dans les aéroports les plus fréquentés de l'Union européenne. C'est ce que conclut une nouvelle étude commandée par la Commission, dont les conclusions sont publiées aujourd'hui. Concrètement, les aéroports européens pourraient accueillir jusqu'à 28 millions de passagers supplémentaires chaque année. Aujourd'hui, quelque 26 000 vols sont assurés quotidiennement dans le ciel européen. Avec une croissance estimée à 5 % par an, la capacité aéroportuaire approche de son point de saturation, ce qui cause congestion et retards.

Siim Kallas, vice-président de la Commission européenne chargé des transports, a déclaré: «Nos craintes quant à l'inefficacité du système actuel d'attribution des créneaux de décollage et d'atterrissage dans les aéroports, source de retards et de congestion, sont aujourd'hui confirmées par un rapport dont il ressort que les aéroports d'Europe pourraient accueillir chaque année jusqu'à 28 millions de passagers supplémentaires. J'ai l'intention de présenter des mesures législatives dès l'automne sur cette question.»

Avantages d'une réforme des règles de l'UE sur les créneaux horaires

Les retombées économiques nettes d'un ensemble de changements apportés aux règles pourraient dépasser 5 milliards d'euros au cours de la période 2012-2025 (valeur actuelle nette). Jusqu'à 28 millions de passagers supplémentaires pourraient être accueillis chaque année, compte tenu de la capacité aéroportuaire existante, si les changements préconisés dans l'étude étaient mis en œuvre. À cela s'ajoutent les retombées sociales provenant de la création d'emplois. Les changements à mettre en œuvre seraient conformes à la stratégie développée dans un récent Livre blanc, qui présente l'optimisation de la capacité des aéroports comme un pas décisif vers la création de l'espace européen unique des transports. Ils pourraient, dès lors, contribuer à résoudre les problèmes de capacité que rencontrent un certain nombre de grands aéroports de l'UE. Si la crise financière mondiale a provoqué un tassement du trafic, celui-ci tend néanmoins à reprendre, et la demande devrait se rétablir à moyen terme. Dans ces conditions, dans un grand nombre d'aéroports européens, la capacité ne sera pas suffisante pour répondre à la demande et la congestion connaîtra une nette aggravation.

Problèmes constatés

L'étude relève un certain nombre de problèmes posés par le système actuel d'attribution des créneaux horaires1, dont les effets conjugués empêchent une utilisation optimale des capacités limitées que possèdent les aéroports très fréquentés, provoquent des congestions et nuisent à la concurrence. L'étude relève, par exemple, les problèmes suivants:

  • utilisation non optimale des capacités de certains aéroports;

  • difficultés persistantes rencontrées par les transporteurs désireux d'intensifier leurs activités dans les aéroports saturés pour concurrencer efficacement les transporteurs en place;

  • fonctionnement insatisfaisant de la coordination des créneaux;

  • manque de cohérence avec le ciel unique européen.

Solutions envisageables

Les auteurs de l'étude estiment que l'introduction de mécanismes fondés sur le marché favoriserait l'utilisation des créneaux horaires par les transporteurs le plus aptes à les exploiter d'une manière optimale. Par ailleurs, les règles réservant une partie des créneaux libres aux nouveaux opérateurs pourraient être modifiées et des exigences plus strictes pourraient être fixées pour l'utilisation des créneaux (par exemple, une exigence plus stricte d'utilisation minimale des créneaux lorsque la demande des transporteurs est plus élevée). Le fonctionnement du système d'attribution des créneaux horaires pourrait être amélioré en renforçant l'indépendance et la transparence des coordonnateurs de créneaux horaires et en assurant une utilisation correcte des créneaux. Enfin, le système d'attribution des créneaux pourrait être modifié de façon à l'harmoniser avec la réforme du système européen de gestion du trafic aérien et à améliorer la réactivité du réseau aérien.

Prochaines étapes

La Commission présentera cet automne un train de mesures concernant les aéroports, qui porteront notamment sur les créneaux horaires.

Pour en savoir plus

http://ec.europa.eu/transport/air/studies/airports_en.htm (en anglais)

http://ec.europa.eu/transport/air/airports/slots_en.htm (en anglais)

Contacts :

Helen Kearns (+32 2 298 76 38)

Dale Kidd (+32 2 295 74 61)

1 :

Un créneau est l'autorisation accordée par un coordonnateur d'utiliser toutes les infrastructures aéroportuaires qui sont nécessaires pour la prestation d'un service aérien dans un aéroport coordonné à une date et à une heure précises, aux fins de l'atterrissage et du décollage, conformément au règlement (CEE) n° 95/93 du Conseil du 18 janvier 1993 fixant des règles communes en ce qui concerne l'attribution des créneaux horaires dans les aéroports de la Communauté.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site