Navigation path

Left navigation

Additional tools

Santé animale: une équipe vétérinaire de l’Union européenne apporte son aide à l’Afrique du Sud après l’apparition d’un foyer de grippe aviaire hautement pathogène

European Commission - IP/11/614   19/05/2011

Other available languages: EN DE

IP/11/614

Bruxelles, le 19 mai 2011

Santé animale: une équipe vétérinaire de l’Union européenne apporte son aide à l’Afrique du Sud après l’apparition d’un foyer de grippe aviaire hautement pathogène

Après l’apparition récente d’un foyer de grippe aviaire hautement pathogène en Afrique du Sud, une équipe vétérinaire d’urgence de la Commission européenne est arrivée hier sur place pour apporter une aide technique aux autorités locales dans leur lutte contre la maladie.

Depuis l’adoption de la décision 2007/142/CE, le 27 février 2007, l’Union peut déployer des équipes vétérinaires d’urgence susceptibles de venir en aide aux pays tiers et aux États membres en cas d’épizooties graves.

Ces équipes vétérinaires apportent une aide scientifique, technique et administrative sur place et contribuent à surveiller, à suivre, à juguler et à éradiquer les maladies. En cas de maladies hautement contagieuses à propagation rapide, il est primordial de réagir promptement et de faire intervenir des experts qualifiés.

Décelée le 9 avril 2011 dans des élevages d’autruches situés dans la vallée du Klein Karoo, dans la province du Cap-Occidental, la grippe aviaire hautement pathogène s’est propagée dans la région dans les semaines qui ont suivi, menaçant les troupeaux d’autruches qui y sont élevées pour leur viande.

Si la maladie n’a pas eu d’incidence sur la santé publique, elle a de fortes répercussions sur la santé et le bien-être des animaux et entraîne de graves conséquences économiques pour la population rurale locale. En effet, après l’apparition de la maladie, les exportations de viande d’autruche, habituellement destinées au marché de l’Union européenne, ont été immédiatement interrompues afin d’empêcher la propagation de la maladie au-delà des frontières de l’Afrique du Sud.

L’équipe d’experts contribuera à enrayer la maladie afin que le risque et les conséquences éventuelles pour les autres volailles soient limités et que les restrictions commerciales soient allégées par la suite.

L’Afrique du Sud a déjà connu des flambées de grippe aviaire hautement pathogène en 2004 et en 2006 qui, comme celle qui sévit actuellement, n’avaient pas été causées par le virus asiatique H5N1, lequel peut avoir de graves conséquences pour la santé humaine.

Depuis sa création en 2007, l’équipe vétérinaire d’urgence de l’Union a accompli douze missions dans sept États membres et cinq pays tiers pour apporter son aide dans la lutte contre les maladies. La dernière mission d’urgence a été effectuée en février en Bulgarie après l’apparition de foyers de fièvre aphteuse.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website