Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne accorde une aide supplémentaire de 85 millions € en faveur du peuple palestinien pour 2011

European Commission - IP/11/547   06/05/2011

Other available languages: EN DE

IP/11/547

Bruxelles, le 6 mai 2011

La Commission européenne accorde une aide supplémentaire de 85 millions € en faveur du peuple palestinien pour 2011

La Commission européenne a décidé d’octroyer ce jour une enveloppe financière supplémentaire de 85 millions € aux Territoires palestiniens occupés au titre du budget 2011. Cette aide s’ajoute aux 100 millions € déjà approuvés dans le cadre de l’instrument européen de voisinage et de partenariat.

Mme Catherine Ashton, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, s'est exprimée en ces termes: «Cette décision témoigne de notre engagement renouvelé de venir en aide aux Palestiniens les plus vulnérables et s'inscrit dans le cadre du soutien que nous apportons au programme de renforcement des institutions de l'Autorité palestinienne, qui assure une contribution au paiement des salaires et pensions des fonctionnaires de l'Autorité palestinienne travaillant dans les secteurs de la santé et de l'éducation. Il est essentiel que l'accès aux services publics essentiels ne soit pas interrompu et que le droit aux services sociaux soit respecté. Je tiens à rappeler que nous suivons de près l'évolution de la situation politique et que nous encourageons les actions menées en faveur de la dignité, de la prospérité et de la stabilité dans la région.»

Lors de la présentation de l’aide, le commissaire Štefan Füle a déclaré ce qui suit:

«Par la décision de ce jour, la Commission entend faire savoir au peuple palestinien qu'il peut compter sur notre soutien durable. Les fonds, qui seront accordés par l'intermédiaire du mécanisme PEGASE, seront utilisés pour payer les salaires et pensions des employés de l'Autorité palestinienne qui fournissent des services de base à la population, ainsi que pour financer les prestations sociales destinées aux groupes les plus vulnérables de la société palestinienne. Nous espérons que, comme par le passé, les États membres de l'UE et d'autres donateurs continueront d'aider le peuple palestinien à travers ce mécanisme.»

Sur les fonds alloués au titre de la décision prise aujourd'hui, quelque 45 millions € permettront de payer les salaires et pensions de travailleurs essentiels, principalement des médecins, des infirmières et des professeurs. 40 millions € supplémentaires serviront à financer les prestations sociales destinées aux familles palestiniennes vulnérables. Ces fonds viennent s'ajouter aux 60 millions € accordés à l'Autorité palestinienne et aux 40 millions € alloués à l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) en début d'année. À la demande du Premier ministre, M. Fayyad, ces fonds ont été avancés dans le cadre d'une procédure accélérée afin de répondre aux besoins financiers urgents de l'Autorité palestinienne et de respecter l'engagement de l'UE à être un donateur régulier et fiable.

Les fonds seront acheminés grâce au mécanisme d’aide de l’UE pour les Territoires palestiniens occupés, PEGASE1, mis sur pied en février 2008.

À ce jour, l'Union européenne a déjà déboursé 762 millions € pour venir en aide à l’Autorité palestinienne au moyen de ce mécanisme, les États membres de l’UE ayant apporté pour leur part 276 millions € supplémentaires.

Contexte

L’aide fournie à l’Autorité palestinienne est destinée à favoriser la mise en œuvre du plan palestinien de réforme et de développement (PPRD) présenté par l’Autorité palestinienne lors de la conférence des donateurs organisée à Paris en décembre 2007. En dépit des progrès accomplis, le climat économique et social dans les Territoires palestiniens occupés s'est détérioré, essentiellement en raison du blocus prolongé de la bande de Gaza, tant antérieur que postérieur à l'opération «Plomb durci», ainsi que de la mise en œuvre limitée de la part d'Israël de son engagement à lever les restrictions d'accès et de déplacement en Cisjordanie.

Pour de plus amples informations sur les relations entre l’UE et les Territoires palestiniens occupés, veuillez consulter le site suivant:

http://ec.europa.eu/europeaid/where/neighbourhood/country-cooperation/occupied_palestinian_territory/occupied-palestinian-territory_fr.htm

1 :

PEGASE: mécanisme palestino-européen de gestion de l'aide socio-économique.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website