Navigation path

Left navigation

Additional tools

Visite du commissaire Štefan Füle en Égypte

European Commission - IP/11/528   03/05/2011

Other available languages: EN DE

IP/11/528

Bruxelles, le 3 mai 2011

Visite du commissaire Štefan Füle en Égypte

M. Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, s’est rendu au Caire les 2 et 3 mai. Il a rencontré des représentants du gouvernement et de diverses organisations de la société civile ainsi que d’autres parties prenantes. Cette visite fait suite aux récents déplacements effectués en Égypte par Mme Catherine Ashton, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité.

«Je suis venu ici pour exprimer le soutien de l’Union européenne au peuple égyptien et à son souhait légitime en matière de démocratie, de droits de l’homme et d’un meilleur avenir. La détermination dont il a fait preuve pour défendre ses aspirations démocratiques et passer d'un régime autoritaire à une véritable démocratie pluraliste est louable et nous donne une leçon d’humilité. Depuis le début du soulèvement, l’Union européenne a très clairement exhorté les autorités égyptiennes à écouter le peuple» a déclaré le commissaire Füle au Caire, le 3 mai.

L’Égypte est en pleine mutation, à l’instar de ses voisins et de l’Union européenne elle‑même. Cette dernière adapte ses politiques pour tenir compte des changements fondamentaux survenus. Dans leur communication commune du 8 mars intitulée «Partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée», la Commission et la haute représentante ont proposé une nouvelle approche, qui sera développée dans une communication commune sur la révision de la politique européenne de voisinage, en cours d'élaboration. L’Union européenne entend soutenir une nouvelle approche fondée sur des principes essentiels tels que la différenciation, le renforcement de son soutien et l’octroi d’avantages aux partenaires qui prennent clairement des mesures allant dans le sens des réformes. Elle a également l’intention de renforcer le dialogue et la coopération avec la société civile.

Le commissaire Füle et ses interlocuteurs égyptiens ont évoqué un certain nombre de dossiers lors de leurs entretiens, notamment les relations bilatérales entre l’UE et l’Égypte et des questions régionales. Les nombreuses violations des droits de l’homme signalées dans le pays sont source de préoccupation. Ces informations vont à l’encontre des assurances données par le Conseil militaire sur la protection des droits de l'homme pour tous les citoyens égyptiens. Les peines sévères prononcées par les tribunaux militaires contre des civils, notamment contre un blogueur condamné pour des critiques exprimées sur Internet, ainsi que les détentions arbitraires et la pratique de la torture dans les prisons constituent des sujets d’inquiétude.

L’Union européenne reste déterminée à soutenir et à aider les autorités et le peuple égyptiens dans les efforts qu’ils déploient pour défendre les principes démocratiques qui sous‑tendent la transition en Égypte. L’Union européenne est prête à s’engager dans un nouveau partenariat avec ce pays, pour autant qu’il soit fondé sur le respect des valeurs universelles.

De plus amples informations sont disponibles aux adresses suivantes:

http://ec.europa.eu/world/enp/partners/enp_egypt_fr.htm

http://www.eeas.europa.eu/egypt/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website