Navigation path

Left navigation

Additional tools

IP/11/453

Bruxelles, le 11 avril 2011

Le Neues Museum de Berlin remporte le prix d’architecture contemporaine de l’Union européenne – Mies van der Rohe pour l’année 2011

BRUXELLES, le 11 avril – Le prix d’architecture contemporaine de l’Union européenne – Mies van der Rohe pour l’année 2011 est attribué au Neues Museum de Berlin, a annoncé aujourd’hui la Commission européenne. Ce bâtiment – une reconstruction associant éléments anciens et nouveaux – a été conçu par l’architecte britannique Sir David Chipperfield. La mention spéciale «Jeune architecte» est décernée à Ramón Bosch et à Bet Capdeferro pour la Casa Collage à Gérone, en Espagne. La cérémonie de remise des prix aura lieu le 20 juin au pavillon «Mies van der Rohe», à Barcelone.

La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, a déclaré à ce propos: «Je tiens à féliciter nos lauréats, qui ont créé deux bâtiments exceptionnels. Le Neues Museum réunit passé et présent en un mélange éblouissant d’architecture contemporaine, de restauration et d’art. La Casa Collage à Gérone est un autre exemple remarquable de rénovation qui fusionne matériaux anciens et nouveaux en un ensemble harmonieux».

Conçu par Friedrich August Stüler, le Neues Museum original avait été construit au milieu du XIXe siècle. La restauration du bâtiment, très endommagé pendant la Seconde Guerre mondiale, a démarré en 2003; il s’agissait de redonner au musée son lustre d’antan. David Chipperfield, qui a travaillé sur ce projet avec un confrère, l’architecte britannique Julian Harrap, a opté pour une démarche dynamique. Plutôt que de tenter de dissimuler les différences entre éléments anciens et nouveaux, il a admirablement associé passé et présent pour créer un bâtiment inoubliable composé de multiples strates.

Pour David Chipperfield, associé principal de David Chipperfield Architects, «la reconstruction du Neues Museum porte témoignage du processus coopératif mis en place face à une opinion publique exigeante. Le résultat atteste non seulement les efforts des professionnels mais l’opiniâtreté avec laquelle le maître d’ouvrage et les autorités de la ville se sont engagés dans ce processus rigoureux et précis.»

Le président du jury, Mohsen Mostafavi, a déclaré pour sa part: «La reconstruction du Neues Museum est une réussite extraordinaire. Il est rare qu’un architecte et son client mènent à bien un travail d’une telle importance historique et d’une telle complexité, notamment lorsque ce travail associe conservation et nouvelle construction. Le projet soulève et résout de nombreuses questions esthétiques, éthiques et techniques. Il démontre de manière exemplaire ce que la collaboration permet d’obtenir dans le contexte de la pratique architecturale européenne d’aujourd’hui.»

Le directeur de la Fondation Mies van der Rohe, Lluís Hortet, a précisé: «La décision du jury a été extrêmement difficile en raison de la grande qualité de tous les projets finalistes. Le Neues Museum conçu par David Chipperfield est emblématique de la manière dont une intervention architecturale contemporaine peut contribuer à la réutilisation de notre patrimoine en améliorant ses qualités fonctionnelles et en introduisant de nouveaux éléments architecturaux remarquablement conçus à des fins muséologiques.»

Notes à l’attention des rédacteurs

L’architecture apporte une contribution significative à l’économie de l’Union européenne. Comptant pour 4,5 % du PIB européen, elle représente une part importante des industries de la culture et de la création, qui offrent des emplois de qualité à 8,5 millions de personnes dans l’Union. Le programme «Culture» de cette dernière, d’un budget global de 400 millions d’euros pour la période 2007-2013, soutient des projets de coopération dans les domaines de l’architecture et du patrimoine culturel.

Créé en 1987, le prix d’architecture contemporaine de l’Union européenne – Mies van der Rohe est la plus prestigieuse récompense dans le domaine de l’architecture européenne. D’un montant de 60 000 euros, il est attribué tous les deux ans. Quant à la mention spéciale «Jeune architecte», elle est dotée de 20 000 euros.

Les gagnants ont été retenus parmi 343 projets répartis dans 33 pays européens. Six ouvrages avaient fait l’objet d’une première sélection pour le prix proprement dit. Les autres finalistes étaient: Bronks – Théâtre Jeune public (Bruxelles, conçu par Martine De Maeseneer et Dirk Van den Brande); MAXXI: Musée national des arts du XXIsiècle (Rome, conçu par Zaha Hadid, Patrick Schumacher et Gianluca Racana); Concert House Danish Radio (Copenhague, conçu par Jean Nouvel); Musée de l’Acropole (Athènes, conçu par Bernard Tschumi) et le Centre de réhabilitation Groot Klimmendaal (Arnhem, aux Pays-Bas, conçu par Koen van Velsen).

Les membres du jury qui ont désigné les finalistes pour l’année 2011 étaient: Mohsen Mostafavi, président du jury et doyen, Graduate School of Design, Université d’Harvard (Cambridge, États-Unis); Ole Bouman, directeur du Nederlands Architectuurinstituut (Rotterdam); Yvonne Farrell, Grafton Architects (Dublin); Annette Gigon, Gigon/Guyer (Zurich); Anne Lacaton, Lacaton & Vassal, Architectes (Paris); Tarald Lundevall, architecte, SNØHETTA (Oslo); Pei Zhu (Pékin) et Lluís Hortet, secrétaire du jury et directeur de la Fondation Mies van der Rohe.

La liste complète des 343 ouvrages, ventilés par pays, peut être consultée en cliquant sur les liens ci-dessous:

Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, France, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Lituanie, Luxembourg, Malte, Monténégro, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République slovaque, République tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Serbie, Slovénie, Suède et Turquie.

Fondation Mies van der Rohe

La Fondation Mies van der Rohe («Fundació Mies van der Rohe») a été créée en 1983 par la municipalité de Barcelone et avait pour objectif initial la reconstruction du pavillon allemand conçu par Ludwig Mies van der Rohe (1886-1969) pour l’Exposition universelle de Barcelone en 1929. Outre la conservation et la gestion du pavillon, la Fondation veut également encourager le débat sur l’architecture et l’urbanisme contemporains, constituer un fonds documentaire sur Ludwig Mies van der Rohe et sur l’architecture moderne et contemporaine, et organiser des prix, des cours, des conférences, des expositions, des publications et des études sur ces mêmes thèmes.

Pour en savoir plus:

http://ec.europa.eu/culture

http://www.miesarch.com


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website