Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

IP/11/401

Bruxelles, le 4 avril 2011

L'UE augmente de 10 millions € son aide humanitaire pour subvenir aux besoins du Japon

La Commission vient d'adopter une nouvelle décision de financement humanitaire, d'un montant de 10 millions €, afin d'aider la population japonaise à faire face aux conséquences massives de la double catastrophe. L'aide de l'Union européenne (États membres et Commission) aux victimes du tremblement de terre et du tsunami au Japon est ainsi passée à plus de 15 millions €. Le nouveau financement viendra en aide à plus de 30 000 personnes qui vivent dans des abris temporaires et ont besoin de nourriture, d'eau, de couvertures, de matelas et d'autres produits de première nécessité.

L'initiative de la nouvelle décision de financement revient à la commissaire européenne responsable de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises, Mme Kristalina Georgieva, qui a été la première personnalité politique internationale de haut niveau à se rendre au Japon après la catastrophe. «Nous continuons à être aux côtés de nos courageux amis dans le besoin», a-t-elle déclaré. Et d'ajouter: «Je suis certaine que le Japon sortira renforcé de cette catastrophe. Nous devons non seulement venir en aide aux personnes touchées, mais également tirer nos propres conclusions et nous préparer à affronter un monde où les catastrophes naturelles seront de plus en plus fréquentes et destructrices.»

Le montant de 10 millions € permettra à la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR) de distribuer des articles de première nécessité aux populations évacuées et aux autres personnes dans le besoin au Japon, en partenariat avec la société de la Croix-Rouge japonaise. L'aide européenne ciblera environ 8 000 familles dans les provinces touchées d’Iwate, de Miyagi et de Fukushima.

Réponse de l'UE à ce jour

Depuis les premières heures de la catastrophe le 11 mars, la Commission européenne a été en contact avec les autorités japonaises et a recherché des moyens de venir en aide aux populations touchées, par le biais de son service d'aide humanitaire et de protection civile.

Le Japon a demandé à l'UE de coordonner la protection civile et l'aide humanitaire ainsi que l'ensemble des dons en nature des États membres. Dix-huit États participant au mécanisme européen de protection civile ont offert des dons en nature ou une aide financière au Japon.

L'aide de l'Union européenne continue de parvenir au Japon sous la forme d'un ensemble cohérent de mesures d'aide humanitaire et de protection civile. Le 26 mars, un avion européen affrété gratuitement par la compagnie Lufthansa a transporté jusqu'à Tokyo 72 tonnes de produits de première nécessité offerts par les États membres. Depuis lors, trois autres envois sont arrivés dans le pays dans le cadre de l'aide européenne d'urgence, dont 50 appareils de mesure d'intensité de la dose de radiation. Un avion supplémentaire transportant l'aide européenne (nourriture, tentes, sacs de couchage, gants et bottes en caoutchouc), affrété gratuitement par AeroLogic, DHL et Lufthansa, a décollé aujourd'hui pour le Japon.

Une équipe de protection civile de l'UE composée de 15 membres travaille au Japon depuis le 19 mars. Les experts, qui bénéficient du soutien de la délégation de l'UE, étudient les solutions permettant d'assurer la livraison de l'aide européenne au Japon et coordonnent la réception et l'acheminement ultérieur de l'aide dans le pays.

Pour de plus amples informations, voir:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site