Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/11/363

Bruxelles, le 25 mars 2011

Cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux: une première année satisfaisante, marquée par l'octroi de 6 milliards € à de nouveaux projets

Une initiative de l'Union européenne visant à améliorer la coordination des investissements dans les Balkans occidentaux a permis de faire approuver en 2010, par les institutions financières et bailleurs de fonds internationaux, des aides en faveur de 73 projets, ce qui représente un montant de plus de 6 milliards €. Le premier rapport annuel sur le cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux, publié aujourd'hui, expose en détail la contribution au développement économique de la région fournie par ce nouvel encadrement de l'aide.

En indiquant clairement, dans la déclaration de Thessalonique de 2003, que l'avenir des Balkans était dans l'UE, l'Union européenne a affirmé son attachement sans équivoque à la perspective européenne des pays des Balkans occidentaux. Institué par la Commission européenne, la Banque européenne d'investissement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement et la Banque de développement du Conseil de l'Europe, le cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux agit comme un guichet unique et simplifie le processus de financement dans les pays bénéficiaires des Balkans occidentaux.

Pour M. Štefan Füle, commissaire européen en charge de l’élargissement et de la politique européenne de voisinage, «le cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux a constitué, au cours de sa première année d'existence, un exemple remarquable de ce que l'Union européenne et le processus d'élargissement peuvent apporter à la région, à savoir aider à construire des routes, des écoles, des stations d'épuration, etc., instaurer un climat de confiance et mobiliser les subventions pour maximiser le potentiel de prêt dans le cadre d'un effort coordonné et aider au redressement après les crises financière et économique. Je salue à cet égard la coopération établie avec la BEI et la BERD».

Le cadre d'investissement a déjà permis d'affecter 139 millions €. Sur ce montant, 116 millions € ont été apportés par la Commission européenne au titre de l'instrument d'aide de préadhésion, le solde (23 millions €) provenant des institutions financières internationales (qui fournissent des prêts garantissant les investissements) et d'autres bailleurs de fonds. La Commission européenne est le principal bailleur de fonds du cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux, dont elle héberge actuellement le secrétariat.

En 2010, les investissements financés ont principalement concerné les infrastructures. Près de la moitié (49 %) des projets approuvés visaient à améliorer sensiblement l'approvisionnement en eau potable et les services d'assainissement dans la région, 26 % ont été consacrés aux réseaux routiers et ferrés, 16 % aux infrastructures énergétiques et 9 % aux infrastructures sociales, telles que les hôpitaux et les écoles.

En 2011, l'aide sera étendue aux petites et moyennes entreprises, aux initiatives liées au changement climatique et à d'autres domaines. Les projets soutenus sont extrêmement importants pour les pays candidats et candidats potentiels à l'adhésion à l'UE et les aideront à remplir les critères d'adhésion, tout en favorisant un développement régional approfondi et plus solide.

En 2010, 19 pays ont contribué financièrement au mécanisme de subvention du cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux. «Cette première année de mise en œuvre du cadre d'investissement nous a appris que les véritables progrès naissent de la coopération. À terme, nous sommes convaincus que cet instrument financier novateur résistera à l'épreuve du temps», a déclaré M. Pavel Stepanek, coprésident du comité directeur du cadre d'investissement en faveur des Balkans occidentaux en 2010 et représentant de la République tchèque, un des 19 pays1 donateurs en 2010.

1 :

Allemagne, Autriche, Canada, Danemark, Espagne, Finlande, Grèce, Hongrie, Irlande, Italie, Luxembourg, Norvège, Pays‑Bas, Pologne, République slovaque, République tchèque, Royaume‑Uni, Slovénie, Suède.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website