Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne suit de près l'évolution de la situation au Japon et a établi des contacts avec des sources japonaises, l'AIEA et les réseaux de réaction aux situations d'urgence européens

Commission Européenne - IP/11/313   12/03/2011

Autres langues disponibles: EN DE

IP/11/313

Bruxelles le 12 mars 2011

La Commission européenne suit de près l'évolution de la situation au Japon et a établi des contacts avec des sources japonaises, l'AIEA et les réseaux de réaction aux situations d'urgence européens

Selon le Centre des incidents et des urgences de l'AIEA, une explosion s'est produite dans l'unité 1 de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi. On ne dispose pas d'autres détails concernant cette explosion.

Un groupe de coordination a été mis en place au sein de la Commission dans le cadre du système ECURIE1 afin d'informer les États membres et de veiller à ce que l'ensemble de l'UE reçoive les mêmes informations. Un premier élément d'information relatif à l'explosion qui est survenue dans l'unité 1 de la centrale nucléaire Fukushima Daiichi a été diffusé par l'intermédiaire de ce système.

M. le commissaire Oettinger invitera les autorités nationales de sûreté nucléaire ainsi que les fabricants et les exploitants de centrales nucléaires à se réunir à Bruxelles en début de semaine prochaine pour évaluer, ensemble, les conséquences de l'accident et déterminer les enseignements qui peuvent être tirés des événements dont est victime le Japon. Si nécessaire, des mesures proactives seront prises pour remédier à toute situation d'urgence qui se produirait dans l'UE.

1 :

Système européen d'échange d'informations en cas d'urgence radiologique.


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site