Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/11/30

Bruxelles, le 13 janvier 2011

La Commission et l'Azerbaïdjan signent un document stratégique sur le gaz

Le président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso et le président de l'Azerbaïdjan, M.Ilham Aliev ont signé aujourd'hui à Bakou une déclaration commune sur la livraison de gaz en Europe. L'Azerbaïdjan s'engage à fournir des volumes importants de gaz à long terme à l'Union européenne, celle-ci assurant l'accès de ces volumes à son marché. Cette déclaration commune est une étape importante dans la mise en place du couloir gazier méridional et la diversification des approvisionnements énergétiques d'Europe.

À cette occasion, le président de la Commission, M. Barroso, s’est exprimé en ces termes: «Il s'agit là d'une avancée considérable. Cet accord confirme l'accès direct de l'Union au bassin gazier de la Caspienne, ce qui permet la mise en place du couloir sud. Ce nouvel axe d'approvisionnement renforcera la sécurité énergétique des consommateurs européens, particuliers et entreprises.»

M. Günther Oettinger, commissaire à l'énergie, a déclaré: «Les importations de gaz vont augmenter dans les décennies à venir; nous devons donc trouver de nouveaux fournisseurs: l'Azerbaïdjan figure en première place, en plus de nos partenaires établis».

Dans la déclaration, l'Azerbaïdjan et la Commission se fixent un objectif commun: l'Azerbaïdjan fournira du gaz en suffisance pour permettre la création du couloir sud. Ensemble, l'Europe et l'Azerbaïdjan mettront en place l'infrastructure permettant d'acheminer le gaz jusqu'en Europe.

Le couloir sud implique la construction de plusieurs gazoducs, notamment Nabucco, ITGI, White Stream et TAP, afin d'acheminer le gaz depuis la Caspienne jusqu'en Europe. Nabucco acheminera le gaz jusqu'à la frontière de l'Union par une conduite toute neuve, alors que TAP et ITGI supposent le renforcement d'infrastructures existantes dans des pays non membres de l'UE.

Au cours des prochains mois, l'Azerbaïdjan décidera des gazoducs qui seront traités en priorité.

Il s'agit du premier engagement écrit pris par l'Azerbaïdjan concernant la fourniture de gaz à l'Europe. Après leur visite en Azerbaïdjan, le président Barroso et le commissaire Oettinger se rendront au Turkménistan afin d'examiner des questions politiques et énergétiques.

Pour plus d'informations:

Déclaration conjointe sur la mise en place du couloir sud: http://ec.europa.eu/energy/infrastructure/strategy/2020_en.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website