Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE EL

IP/11/23

Bruxelles, le 12 janvier 2011

La Commission européenne annonce la création d’un Fonds de garantie de prêts destinés au secteur cinématographique, doté d’un budget de 8 millions d’euros.

La Commission européenne a annoncé la création d’un Fonds de garantie de prêts visant à faciliter l’accès des producteurs de films au crédit bancaire. La gestion du Fonds de garantie MEDIA pour la production, doté d’une enveloppe de 8 millions d’euros, sera assurée conjointement par la Commission et deux opérateurs possédant un savoir-faire de longue date dans ce domaine, un opérateur français, l’Institut pour le financement du cinéma et des industries culturelles (IFCIC) et un opérateur espagnol, la Sociedad de garantía recíproca para el sector audiovisual (Audiovisual SGR). Le Fonds de garantie MEDIA pour la production apportera son soutien aux producteurs de films dans toute l’Europe. Il permettra, par exemple, de garantir une partie d’un prêt en cas de défaut de paiement d’un producteur à la suite d’une faillite.

Mme Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l’éducation et à la culture, a déclaré: «Nous savons à quel point il peut être difficile pour les producteurs de films d’accéder au crédit bancaire, même s’ils disposent d’un projet de film très prometteur. Grâce au Fonds de garantie MEDIA pour la production, qui garantit le remboursement, en cas de défaillance, d’une partie des crédits accordés, les institutions financières consentiront plus facilement des prêts aux producteurs. Les deux organisations sélectionnées par la Commission ont démontré leur savoir-faire dans l’octroi de telles garanties sur leurs marchés nationaux et vont désormais ajouter une dimension européenne à leurs activités».

Fonctionnement du Fonds

Le Fonds de garantie MEDIA pour la production sera opérationnel jusque fin 2013. L’IFCIC et son homologue espagnol recevront du Fonds un total de 4 millions d’euros chacun. La Commission estime que, par effet de levier, plus de 100 millions d’euros seront dégagés et accordés sous forme de prêts aux producteurs de films, qui sont souvent de petites et moyennes entreprises.

En cas de défaillance, une banque pourrait recouvrer jusqu’à 55 % du montant de son prêt auprès de l’IFCIC et jusqu’à 50 % auprès d’Audiovisual SGR, les capitaux provenant des fonds propres de ces organismes et du Fonds de garantie MEDIA pour la production.

Le plafond de financement du Fonds est de 8 millions d’euros. Toute somme non utilisée sera reversée au budget de l’UE.

Les producteurs de films peuvent prétendre à une aide du Fonds dès lors qu’ils se situent dans un des 32 pays qui participent actuellement au programme MEDIA: les 27 États membres de l’UE, les pays appartenant à l’Espace économique européen (Norvège, Islande et Liechtenstein), ainsi que la Suisse et la Croatie.

Des informations complètes sur le Fonds de garantie MEDIA pour la production seront bientôt disponibles sur le site web des opérateurs, www.ifcic.fr et www.audiovisualsgr.com.

Le Fonds fait partie du programme MEDIA, dont le soutien à l’industrie cinématographique s’élève à 755 millions d’euros pour la période 2007-2013. Ce financement contribue à l’amélioration de la distribution et de la promotion des films européens et renforce la compétitivité du secteur.

Pour de plus amples informations sur le programme MEDIA de l’UE:

http://ec.europa.eu/culture/media/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website