Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

La Commission européenne débloque des fonds pour les victimes de la tempête tropicale aux Philippines

Commission Européenne - IP/11/1584   20/12/2011

Autres langues disponibles: EN DE BG

Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne débloque des fonds pour les victimes de la tempête tropicale aux Philippines

Bruxelles, le 20 décembre 2011 – La Commission européenne a annoncé aujourd’hui qu’elle consacrerait 3 millions d’EUR aux interventions d'urgence et à une aide destinée aux dizaines de milliers de personnes qui subissent les conséquences de la tempête tropicale Washi, qui a frappé le sud des Philippines, causant des dégâts très importants et coûtant la vie à de nombreuses personnes.

Les fonds seront d’abord utilisés pour l’enlèvement des débris, l’aide alimentaire, les abris provisoires, l’assistance médicale, la distribution d'eau et l'assainissement ainsi que la protection. Plus de 100 000 personnes en attente d’une aide d’urgence bénéficieront de cette enveloppe.

Le Centre de suivi et d’information (MIC) a déclenché le mécanisme de protection civile de l’UE afin d’informer les États membres des besoins précis et de coordonner leurs offres d'interventions dans le domaine de la protection civile.

«Toute cette année, les Philippines ont été la proie d’une succession de tempêtes tropicales, de typhons et de fortes précipitations», a déclaré Mme Kristalina Georgieva, commissaire de l'Union européenne responsable de la coopération internationale, de l’aide humanitaire et de la réaction aux crises.

«Si les tempêtes sont monnaie courante, la magnitude de Washi et la violence avec laquelle elle a frappé cette partie du pays sont exceptionnelles. Les tempêtes tropicales étant moins fréquentes dans le sud du pays, la population était moins bien préparée, ce qui a décuplé l’ampleur de la catastrophe».

Les experts de la direction générale de l’aide humanitaire et de la protection civile (ECHO) de la Commission européenne se sont rendus dans les zones sinistrées pour évaluer les secteurs dans lesquels les fonds de la Commission peuvent s’avérer décisifs.

Et la commissaire Georgieva d’ajouter: «Le financement soutiendra les efforts des organisations humanitaires, qui travaillent d’arrache-pied pour fournir une aide immédiate. Afin de garantir une action coordonnée et efficace de l’UE, nous avons aussi déclenché le mécanisme de protection civile qui permet d’informer les États membres et les pays participants des besoins.»

Plus de 335 000 personnes sont touchées dans la région et le nombre de victimes est passé à 957. 42 733 personnes vivent dans 62 centres d’évacuation. Les infrastructures et l'agriculture ont subi des dommages importants.

Contexte

La tempête tropicale Washi a frappé le sud des Philippines durant la nuit du 17 décembre 2011, entraînant dans son sillage des pluies diluviennes et des vents violents qui ont provoqué d’importantes inondations et de nombreux glissements de terrains au nord de l’île de Mindanao. Washi a quitté le territoire philippin le 19 décembre, ne laissant derrière elle que dévastation.

Les Philippines ont été durement touchées par les typhons et les inondations cette année et la Commission européenne a déjà pu fournir une aide humanitaire de 4,6 millions d’EUR, principalement après les typhons Nesat (appelé localement Pedring) et Nagae (Quiel). Dans l’archipel, la Commission soutient également les projets locaux de préparation aux catastrophes et a débloqué plus de 5,6 millions d’EUR au cours des six dernières années.

La Commission fournit depuis longtemps une aide humanitaire en Asie du Sud-Est, où elle apporte une assistance aux victimes de déplacements de populations, de conflits et de catastrophes naturelles et où elle préconise et soutient des mesures de préparation aux catastrophes et de réduction des risques. En 2010 et 2011, l'aide humanitaire qu'elle a prodiguée à la région s'élevait à plus de 65 millions d'EUR.

Le mécanisme de protection civile de l'UE

Le mécanisme européen de protection civile, auquel participent 31 États européens (UE-27 plus la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège), facilite la coopération en matière de réaction aux catastrophes. Les pays participants mettent en commun leurs ressources, qui peuvent être utilisées en faveur des pays sinistrés dans le monde entier. Une fois déclenché, le mécanisme coordonne la fourniture de l’aide, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne. La Commission européenne assure sa gestion par l’intermédiaire du Centre de suivi et d’information (MIC).

Depuis sa création, en 2001, le mécanisme a été activé pour des catastrophes survenues dans des États membres (comme les incendies de forêts au Portugal, les inondations dans les Balkans et l’explosion d’une base navale à Chypre), mais aussi ailleurs dans le monde, comme lors des tremblements de terre en Haïti et au Japon.

Pour de plus amples informations

Site web de Mme Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Personnes à contacter:

David Sharrock (+32 22968909)

Irina Novakova (+32 22957517)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site