Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'UE investit près d'un milliard € pour soutenir les réformes dans les Balkans occidentaux, en Turquie et en Islande

European Commission - IP/11/1570   20/12/2011

Other available languages: EN DE

Commission européenne – communiqué de presse

L'UE investit près d'un milliard € pour soutenir les réformes dans les Balkans occidentaux, en Turquie et en Islande

Bruxelles, le 20 décembre 2011 – La Commission européenne a finalisé aujourd'hui une série de programmes d'aide qui visent à soutenir les réformes menées dans les pays souhaitant adhérer à l'UE. Le financement, d'un montant total de près d'un milliard €, relève du budget 2011 de l'instrument d'aide de préadhésion (IAP) et s'adresse à l'Albanie, à la Bosnie-Herzégovine, à la Croatie, à l'ancienne République yougoslave de Macédoine, au Monténégro, à la Serbie, ainsi qu'au Kosovo1, à la Turquie et à l'Islande.

«Tous ces programmes ont été conçus de manière à obtenir des résultats concrets tels qu'une administration publique de meilleure qualité, un système judiciaire plus efficace et une meilleure application de la loi, une économie plus stable et un environnement plus sûr. C'est une bonne nouvelle tant pour les pays bénéficiaires que pour l'UE: nous devons tous faire face à des défis communs qui ne s'arrêtent pas aux frontières de l'UE et c'est ensemble qu'il convient de les relever», a déclaré Štefan Füle, commissaire européen chargé de l'élargissement et de la politique de voisinage.

Ces actions sont financées sur les ressources de l'IAP 2011, au titre des volets «aide à la transition et renforcement des institutions» et «coopération transfrontalière». Elles se fondent sur les priorités définies par l'UE et ont été conçues conjointement avec les gouvernements concernés, les intervenants locaux et d'autres donateurs.

Le financement de cette année sera axé sur la bonne gouvernance: il soutiendra des projets visant le renforcement des capacités administratives, une utilisation plus efficace de l'aide de l'UE, l'adoption et l'application des normes de l'Union, appuyant les réformes liées à l'administration publique, au système judiciaire et aux droits fondamentaux et poursuivant l'aide à la lutte contre la criminalité organisée et la corruption.

Lire la suite

Détails par pays2:

Pays

Montant en EUR

Principaux secteurs financés

Albanie

82 000 000

Justice, affaires intérieures et droits fondamentaux, réforme de l'administration publique, transports, environnement et changement climatique, développement social, agriculture et développement rural

Bosnie-Herzégovine

91 280 000

Réforme de l'administration publique, justice et affaires intérieures, développement du secteur privé, transports, environnement et changement climatique, développement social

Croatie

39 159 128

Renforcement global de l'administration dans la perspective de l'après-adhésion, en particulier dans le secteur de la justice, des affaires intérieures et des droits fondamentaux

ARYM

28 903 410

Justice, affaires intérieures et droits fondamentaux, réforme de l'administration publique, développement social

Islande

12 000 000

Préparation de la mise en œuvre de l'acquis, renforcement des capacités administratives, contribution au développement socio-économique

Kosovo1

62 900 000

Justice, affaires intérieures et droits fondamentaux, développement économique axé sur le secteur privé, réforme de l'administration publique

Monténégro

26 493 599

Justice, affaires intérieures et droits fondamentaux, réforme de l'administration publique, développement social, environnement et changement climatique

Serbie

178 556 810

Renforcement de l'État de droit et de l'administration publique, sortie de la crise économique et amélioration de la compétitivité, soutien à l'inclusion sociale et à la réconciliation

Turquie (y compris sa participation à l'instrument européen de voisinage et de partenariat)

232 968 023

Justice, affaires intérieures et droits fondamentaux, environnement et changement climatique, soutien à la participation du pays aux programmes de l'UE, développement économique et social dans la région de la mer Noire

Programmes pluribénéficiaires et autres

210 436 237

Développement des PME et infrastructures, coopération statistique, coopération régionale en matière commerciale, Erasmus Mundus, Tempus (programmes régionaux), sûreté nucléaire et radioprotection, audit et évaluation, information et communication, appui global aux organisations de la société civile (facilité de soutien à la société civile), assistance technique à la transposition de la législation de l'UE (TAIEX), Bureau du haut représentant en Bosnie-Herzégovine (contribution de l'UE: 53 %), Bureau civil international au Kosovo1 (contribution de l'UE: 50 %), programme de coopération transfrontalière Kosovo-Monténégro

Contexte

Depuis 2007, les pays souhaitant adhérer à l'UE bénéficient d'aides et de fonds européens ciblés par l'entremise unique de l'instrument d'aide de préadhésion (IAP). Pour la période 2007-2013, ces fonds de préadhésion représentent 11,5 milliards €. L'IAP comprend cinq volets:

Volet I: aide à la transition et renforcement des institutions

Volet II: coopération transfrontalière

Volet III: développement régional

Volet IV: développement des ressources humaines

Volet V: développement rural

La mise en œuvre de l'aide de préadhésion apportée par l'UE dans le cadre du programme IAP commence par la définition des enveloppes financières indicatives que la Commission envisage d'accorder. Vient ensuite l'adoption des stratégies, basées sur les besoins spécifiques des pays; ce sont elles que la Commission a adoptées ces dernières semaines et qui fixent les priorités de l'aide financière de l'UE pour la période 2011-2013. La prochaine étape sera l'élaboration, en collaboration avec les bénéficiaires, des programmes fixant le cadre de l'enveloppe financière annuelle. Enfin, les programmes sont mis en œuvre par des projets spécifiques menés au niveau du pays ou de la région.

Pour en savoir plus:

Des exemples de projets antérieurs financés par l’UE

Personne de contact :

Peter Stano (+32 22957484)

1 :

Selon la résolution 1244(1999) du Conseil de sécurité des Nations unies.

2 :

Au titre des volets «aide à la transition et renforcement des institutions» et «coopération transfrontalière» de l'IAP 2011.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website