Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

Commission européenne – Communiqué de presse

La Commission européenne renouvelle son aide au Territoire palestinien occupé en vue de soutenir les fonctions essentielles du gouvernement et les réfugiés

Bruxelles, le 19 décembre 2011- La Commission européenne a adopté ce jour un nouveau programme d’aide en faveur du Territoire palestinien occupé pour 2012, doté d’un budget de 160,4 millions d’euros.

Les deux tiers de cette enveloppe aideront l’Autorité palestinienne à payer les salaires et les retraites des travailleurs civils indispensables (notamment du personnel médical et des enseignants) et à verser les prestations sociales aux familles palestiniennes vulnérables. Ces fonds lui serviront également à combler les retards de paiement des fournitures médicales livrées par le secteur privé. Le solde de 55,4 millions d’euros sera versé au budget principal/fonds général de l’Office de secours et de travaux des Nations unies (UNRWA). L’Office fournit des services sanitaires, éducatifs et sociaux de base à cinq millions de réfugiés palestiniens aussi bien dans le Territoire palestinien occupé que dans les pays voisins. L’UE et ses États membres sont ses plus gros bailleurs de fonds.

Catherine Ashton, haute représentante de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, s’est exprimée en ces termes: «Cette décision souligne notre engagement envers le peuple palestinien. Elle renforce notre appui au programme de renforcement des institutions mis en place par l’Autorité palestinienne et aide cette dernière à assurer les services publics de base. La décision de ce jour met également en évidence le soutien que nous apportons aux réfugiés palestiniens par le truchement de l’Office de secours et de travaux des Nations unies.»

Annonçant l’adoption du programme d’aide, Štefan Füle, commissaire européen à l’élargissement et à la politique européenne de voisinage, a déclaré: «C’est là un témoignage de la vigueur de notre engagement politique et financier en faveur de l’édification d’un État palestinien démocratique et viable et du bien-être de la communauté des réfugiés palestiniens. Nous avons consenti des efforts particuliers pour mobiliser des fonds supplémentaires au titre du budget de cette année et prélever anticipativement des fonds du budget de l’an prochain afin de faire face aux difficultés financières que l’Autorité palestinienne et l’UNRWA rencontrent pour fournir des services vitaux à la population. Je suis en effet convaincu que les autres donateurs assumeront leur part de cet effort.»

Lire la suite

Contexte

L’aide fournie par l’Union à l’Autorité palestinienne est acheminée grâce au mécanisme d’aide de l’UE pour le Territoire palestinien occupé, PEGASE (mécanisme palestino - européen de gestion et d'aide socio-économique), mis sur pied en 2008.

L'aide accordée ce jour à l'Autorité palestinienne est destinée à soutenir la mise en œuvre du plan palestinien de développement national qui a succédé au plan palestinien de réforme et de développement initialement présenté par l'Autorité à l’occasion de la conférence des donateurs de Paris, en décembre 2007. En outre, en août 2009, le Premier ministre Fayyad a rendu public le «programme du treizième gouvernement» de l'Autorité palestinienne, qui vise à établir des institutions gouvernementales fortes et à poser ainsi les fondements d'un futur État palestinien indépendant. L'UE a apporté son soutien politique et financier au programme de M. Fayyad. Fort de cet appui et grâce à un allégement, bien que partiel et insuffisant, des restrictions de mouvement et d'accès en Cisjordanie, le programme de réforme du Premier ministre a permis des progrès économiques et sociaux. La situation à Gaza reste toutefois intenable.

La première tranche d'aide au titre du budget 2012 répond aux priorités de l'Autorité palestinienne en l'aidant à faire face aux dépenses récurrentes ainsi qu'aux besoins de l'UNRWA en matière d'aides aux réfugiés palestiniens. L’enveloppe, d'un total de 160,4 millions d'euros, englobe un montant de 100 millions d'euros versé anticipativement du budget 2012, ainsi qu’un montant de 0,4 million d'euros au titre du budget 2011. Cela signifie que, globalement, les fonds qui seront alloués au Territoire palestinien occupé en 2012 pourraient atteindre le même niveau qu'en 2011, soit 300 millions d’euros au total.

Pour de plus amples informations

Relations entre l'UE et le Territoire palestinien occupé

Au sujet de la politique européenne de voisinage:

http://ec.europa.eu/world/enp/index_fr.htm

Personnes de contact :

Peter Stano (+32 2 295 74 84)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website