Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’UE salue l’adhésion de trois nouveaux membres à l’Organisation mondiale du commerce

European Commission - IP/11/1548   15/12/2011

Other available languages: EN DE

Commission européenne – Communiqué de presse

L’UE salue l’adhésion de trois nouveaux membres à l’Organisation mondiale du commerce

Bruxelles, le 15 décembre 2011 – L’Union européenne se félicite de l’adhésion du Monténégro, de la Russie et de l’État indépendant du Samoa à l’Organisation mondiale du commerce (OMC) cette semaine, ce qui porte à 157 le nombre total des membres. L’Union européenne doit également conclure officiellement le 16 décembre ses négociations bilatérales avec la République démocratique populaire lao concernant son adhésion à l’OMC.

«L’Union européenne a fortement soutenu l’adhésion de ces pays à l’OMC», a déclaré le commissaire européen au commerce Karel De Gucht. «Leur appartenance à l’OMC améliorera les conditions du commerce avec ces pays et renforcera le système d’échanges multilatéraux dans son ensemble

La 8e conférence ministérielle de l’OMC, qui se tient du 14 au 17 décembre 2011 à Genève, entérinera l’adhésion de la Russie le 16 décembre et celle du Monténégro et de l’État indépendant du Samoa le lendemain. Le 16 décembre, l’UE signera des accords bilatéraux avec la Russie et la République démocratique populaire lao, dont l’adhésion à l’OMC pourrait devenir réalité en 2012.

L’adhésion de la Russie à l’OMC est importante, sur le plan tant multilatéral que bilatéral. La Russie est la plus grande économie qui ne fait pas encore partie de l’OMC. Par conséquent, tant la Russie que ses partenaires commerciaux bénéficieront de son intégration dans le système mondial de relations commerciales fondé sur des règles. L’adhésion de la Russie à l’OMC est particulièrement importante pour l’UE, qui est son principal partenaire commercial. Cette avancée permettra de donner une impulsion essentielle à la poursuite du développement de nos relations économiques. L’adhésion de la Russie à l’OMC constituera également un jalon dans l’approfondissement de l’intégration économique bilatérale, notamment par la conclusion des négociations en cours sur le nouvel accord.

En outre, l’UE se félicite de l’adhésion du Monténégro à l’OMC. Étant donné qu’il s’agit d’un pays candidat à l’adhésion à l’Union européenne, son entrée à l’OMC constitue une étape importante dans le processus d’intégration à l’UE.

Le Samoa est le deuxième pays le moins avancé dont l’adhésion a été approuvée cette année, après le Vanuatu en octobre. L’UE a soutenu l’État indépendant du Samoa tout au long de son processus d’adhésion, en l’accompagnant dans ses réformes internes et en adoptant une approche souple, conformément aux principes spécifiques convenus dans le cadre de l’OMC en ce qui concerne l’adhésion des pays les moins avancés.

La signature du protocole bilatéral entre l’UE et la République démocratique populaire lao le 16 décembre constituera une étape importante sur le chemin de l’adhésion du Laos à l’OMC. L’Union européenne accueille favorablement les réformes entreprises par le Laos et les progrès qu’il a accomplis tout au long de son processus d’adhésion. Ces avancées permettront d’instaurer des conditions propices à la croissance économique à long terme.

Contexte

L’adhésion de la Russie à l’OMC pourrait intervenir avant la fin du mois d’août 2012, après ratification par la Russie des accords négociés. La décision de l’OMC d’accueillir la Russie parmi ses membres constitue le point d’orgue de 18 ans de négociations, le plus long processus d’adhésion à l’OMC à ce jour.

Échanges entre l’Union européenne et la Russie en faits et en chiffres

  • La Russie est le troisième partenaire commercial de l’UE après les États‑Unis et la Chine; elle a représenté 8,6 % des échanges commerciaux de l’UE en 2010.

  • L’UE est le premier partenaire commercial de la Russie, avec une part de 45,8 % de l’ensemble de ses échanges en 2010. Le montant total des échanges commerciaux avec la Russie s’est élevé à 244 milliards d’euros en 2010, contre 183 milliards d’euros en 2009. Les importations en provenance de Russie ont augmenté de 31,4 % en 2010, tandis que les exportations de l’UE vers la Russie ont progressé de 38,2 %.

  • L’UE est de loin le premier investisseur en Russie. On estime que plus de 75 % des stocks de capitaux investis proviennent de l’UE.

  • En raison de l’adhésion à l’OMC, les modifications apportées aux droits douaniers devraient à elles seules accroître les exportations de l’UE vers la Russie d’une valeur de près de 4 milliards d’euros par an. Ce montant ne comprend pas l’abandon de droits à l’importation ou à l’exportation. Les réformes de la réglementation et la facilitation des échanges procureront d’autres avantages encore. Au moment de l’adhésion, la Russie libéralisera le marché des prestataires de services. Ainsi, les avantages bénéficieront aux principaux secteurs de biens et de services, ainsi qu’à l’ensemble des États membres de l’UE.

Le processus d’adhésion du Monténégro a commencé en 2004. L’adhésion du Monténégro à l’OMC était presque achevée en décembre 2008, lorsque l’Ukraine a demandé l’ouverture de négociations en vue de la conclusion d’un protocole bilatéral sur l’accès au marché. La demande est parvenue quelques jours avant la dernière réunion du groupe de travail, alors que le Monténégro avait conclu l’ensemble de ses négociations bilatérales et que ses listes consolidées d’engagements avaient déjà été distribuées aux membres de l’OMC. Le Monténégro et l’Ukraine ont résolu le problème en concluant un accord de libre‑échange (ALE) au même moment où ils ont finalisé leur protocole bilatéral d’adhésion à l’OMC. Le protocole bilatéral et l’accord de libre‑échange séparé entre le Monténégro et l’Ukraine ont été signés le 18 novembre. Le Monténégro aura jusqu’au 31 mars 2012 pour ratifier le dossier d’adhésion.

Échanges entre l’Union européenne et le Monténégro en faits et en chiffres

  • L’Union européenne est le principal partenaire commercial du Monténégro. Les échanges avec l’UE représentaient en 2010 (marchandises uniquement) 56 % des exportations du Monténégro et 38 % de ses importations (chiffres de l’OMC).

  • En 2010, les investissements directs étrangers au Monténégro représentaient 17,5 % du PIB, dont 75,6 % provenaient de l’UE.

  • Les principales sources de recettes d’exportation du Monténégro sont le tourisme et l’industrie métallurgique.

  • Le Monténégro est un pays candidat à l’adhésion à l’UE. Les engagements bilatéraux sur le commerce entre l’UE et le Monténégro sont déjà inscrits dans l’accord de stabilisation et d’association (ASA).

Le Samoa est un pays candidat à l’adhésion à l’OMC depuis 1998. Après approbation de son adhésion lors de la conférence ministérielle de l’OMC, il doit achever son processus de ratification avant le 15 juin 2012.

Échanges commerciaux de l’État indépendant du Samoa en faits et en chiffres

  • Les exportations de l’État indépendant du Samoa se sont élevées à 72 millions de dollars et ses importations à 287 millions de dollars en 2008 (sources: données 2008 des Nations unies, de la Banque mondiale et du FMI).

  • Les principaux partenaires commerciaux du Samoa sont l’Australie et la Nouvelle‑Zélande.

La République démocratique populaire lao a demandé à adhérer à l’OMC en 1997. Depuis lors, elle a accompli des progrès significatifs en matière de réformes et de travaux législatifs afin de mettre son régime commercial en conformité avec les règles de l’OMC. L’UE l’a activement soutenue tout au long de ce processus en lui apportant une assistance technique sur mesure.

Échanges commerciaux du Laos en faits et en chiffres

  • L’Union européenne est le quatrième partenaire commercial du Laos, après la Thaïlande, la Chine et le Viêt Nam.

  • Les exportations du Laos vers le reste du monde se sont élevées à 2,6 milliards d’euros, ses importations à 1,5 milliard d’euros.

  • Les échanges du Laos avec l’UE ont progressé de 11 % au cours de la période 2006‑2010.

  • Le Laos est le seul membre de l’ANASE à ne pas encore faire partie de l’OMC.

Pour de plus amples informations:

Sur l’adhésion de la Russie à l’OMC:

http://trade.ec.europa.eu/doclib/press/index.cfm?id=750

Sur les relations commerciales de l’UE avec la Russie:

http://ec.europa.eu/trade/creating-opportunities/bilateral-relations/countries/russia/

Sur les relations commerciales de l’UE avec le Monténégro et les Balkans:

http://ec.europa.eu/trade/creating-opportunities/bilateral-relations/regions/balkans/

Sur les relations commerciales de l'Union européenne avec le Samoa et le Pacifique

http://ec.europa.eu/trade/wider-agenda/development/economic-partnerships/negotiations-and-agreements/pacific

Sur les relations commerciales de l’Union européenne avec le Laos et l’ANASE:

http://ec.europa.eu/trade/creating-opportunities/bilateral-relations/regions/asean/

Personnes de contact:

John Clancy (+32 2 295 37 73)

Helene Banner (+32 2 295 24 07)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website