Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'UE fournit une aide supplémentaire en faveur de la sécurité et de la paix en Somalie

European Commission - IP/11/1503   05/12/2011

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne – Communiqué de presse

L'UE fournit une aide supplémentaire en faveur de la sécurité et de la paix en Somalie

Bruxelles, le 5 décembre 2011 – Aujourd'hui, la Commission européenne a décidé de fournir une aide supplémentaire de 50 millions € à la mission de l'Union africaine en Somalie (AMISOM), ce qui porte la contribution totale de l'UE depuis 2007 à 258 millions €.

Mme Catherine Ashton, haute représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a souligné le fait que «l'UE œuvre aux côtés de l'Union africaine pour mettre un terme à la crise en Somalie. Ce soutien à l'AMISOM s'inscrit dans le cadre d'une approche globale que nous avons élaborée pour venir en aide à la Corne de l'Afrique, dans les domaines de la sécurité et de la lutte contre la piraterie, de l'aide au développement et de l'aide humanitaire».

M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement, a pour sa part indiqué que «l'AMISOM joue un rôle clé dans l'instauration d'un cadre propice à un avenir meilleur pour la Somalie, en permettant à la population de garder espoir et en lui offrant une perspective de paix. La décision prise aujourd'hui montre clairement que l'UE reste déterminée à épauler l'AMISOM dans sa mission d'instauration des conditions préalables indispensables pour permettre aux autorités somaliennes de garantir la sécurité de leurs citoyens et de faire avancer le processus de paix».

L'AMISOM est une mission conduite par l'Union africaine, sur mandat du Conseil de sécurité des Nations unies. Elle est présente en Somalie depuis 2007 et soutient le dialogue et la réconciliation tout en assurant la protection d'infrastructures clés (bâtiments du gouvernement et aéroport international de Mogadiscio) de manière à permettre aux institutions fédérales de transition d'accomplir leurs tâches. Elle soutient également la mise en œuvre du plan national de sécurité et de stabilisation, en appuyant les efforts de désarmement et de stabilisation, et facilite les opérations humanitaires, notamment le rapatriement des réfugiés et des personnes déplacées à l'intérieur du pays.

Ces derniers mois, des progrès importants ont été enregistrés sur le plan militaire, l'AMISOM et les forces du gouvernement fédéral transitoire somalien ayant repris le contrôle de la majeure partie de la capitale, Mogadiscio. Le niveau des forces actuellement déployées s'élève à environ 9 800 hommes. Cette nouvelle aide de l'UE permettra à l'AMISOM de continuer à remplir son mandat et d'augmenter ses effectifs jusqu'au niveau autorisé par les Nations unies (12 000 hommes).

Depuis le déploiement de l'AMISOM, l'UE est un des principaux bailleurs de fonds de l'opération, à la fois par la facilité de soutien à la paix pour l'Afrique et par les contributions bilatérales de ses États membres. L'UE fournit à la mission un appui prévisible et continu et se charge de coûts tels que les allocations, les soins médicaux, le logement, le combustible et les équipements de communication.

Contexte

Le soutien de l'UE à l'AMISOM est financé par l'intermédiaire de la facilité de paix pour l'Afrique, qui assure le financement substantiel et prévisible des opérations de soutien de la paix conduites par l'Afrique et appuie l'architecture africaine de paix et de sécurité ainsi que le dialogue UE‑Afrique sur la paix et la sécurité. Pour la période 2004‑2013, le montant total financé par la facilité de paix pour l'Afrique s'élève à plus d'un milliard €. Cette facilité est le principal instrument du partenariat pour la paix et la sécurité dans le cadre de la stratégie commune Afrique-UE.

Le soutien financier de la facilité de paix pour l'Afrique à l'AMISOM fait partie intégrante de l'approche globale et à long terme suivie par l'UE pour appuyer la sécurité et les efforts de développement en Somalie. Cette approche comprend des dimensions politiques, diplomatiques, civiles, militaires, humanitaires et de développement. Dans le cadre de la politique de sécurité et de défense commune, deux missions militaires contribuent actuellement à la sécurité de la région: l'opération EUNAVFOR Atalanta, qui améliore la sécurité maritime en luttant contre la piraterie dans l'océan Indien et escorte les navires transportant l'aide humanitaire du Programme alimentaire mondial, et la mission militaire de formation EUTM Somalia, qui contribue à la formation des forces de sécurité somaliennes. Le 1er décembre, le Conseil Affaires étrangères a décidé de compléter ces opérations par une nouvelle mission civile de formation visant à renforcer les capacités maritimes de huit pays de la Corne de l'Afrique et de l'ouest de l'océan Indien.

Pour de plus amples informations:

Site Internet d'EuropeAid:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site Internet de M. Andris Piebalgs, commissaire européen chargé du développement:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs

Personnes à contacter:

Michael Mann (+32 22999780)

Maja Kocijancic (+32 22986570)

Sebastien Brabant (+32 22986433)

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 22978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website