Navigation path

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne annonce de nouvelles initiatives pour accroître la transparence et améliorer la coordination de l’acheminement de l’aide

European Commission - IP/11/1472   30/11/2011

Other available languages: EN DE LV

Commission européenne — Communiqué de presse

L’Union européenne annonce de nouvelles initiatives pour accroître la transparence et améliorer la coordination de l’acheminement de l’aide

Bruxelles, le 30 novembre 2011 – S’exprimant dans le cadre du 4e Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide, à Busan, M. Andris Piebalgs, commissaire au développement, présentera aujourd’hui les nouvelles propositions de l'Union européenne visant à rendre son aide plus efficace: une programmation conjointe de l’UE, laquelle suppose que les donateurs de l’UE travaillent ensemble pour acheminer l’aide et se répartissent les tâches de la manière la plus efficace possible, et une garantie de transparence de l'UE, qui signifie que les États membres de l'UE rendront publiques toutes les informations relatives aux programmes d'aide de sorte qu’elles soient facilement accessibles et puissent être plus aisément partagées et publiées.

L’UE soulignera aussi la nécessité de se concentrer davantage sur la façon dont l’aide est acheminée sur le terrain et encouragera les pays partenaires à adopter les nouveaux «pactes nationaux», accords souples permettant aux différents partenaires de développement de mieux répondre aux priorités et besoins spécifiques sur le terrain.

S’exprimant depuis Busan, M. Andris Piebalgs, commissaire au développement, a déclaré: «La conférence de Busan arrive à un moment crucial - le temps nous est compté pour réaliser les objectifs du millénaire pour le développement d'ici 2015. Optimiser l’impact de l’aide et assurer sa transparence sont des priorités absolues pour l’UE. C’est dans cette optique que je mets aujourd'hui en exergue la garantie de transparence et la programmation conjointe de l'aide de l’UE, initiatives de premier plan ouvertes à nos partenaires.»

«Lorsque je voyage en Afrique, en Amérique du Sud ou en Asie, je constate les résultats de l'aide de l'UE sur le terrain. Pourtant, il nous reste à tous beaucoup de travail à accomplir. En ces temps de difficultés économiques, il est essentiel que chaque euro du contribuable soit dépensé de la manière la plus efficace possible là où il est le plus nécessaire. Les décisions que nous prendrons au cours des prochains jours auront une incidence sur des millions de personnes dans les années à venir.»

Plus de 2 000 participants sont attendus à Busan (Corée du Sud) où le 4e Forum de haut niveau sur l'efficacité de l'aide se tiendra du 29 novembre au 1er décembre, dans la continuité des rencontres sur le même thème organisées précédemment à Paris et à Accra. L’un des principaux objectifs de ce 4e Forum est de s'accorder sur un nouveau «Partenariat mondial pour l'efficacité de la coopération au développement» ouvert à tous – auquel seront associés les pays partenaires et leurs partenaires de développement, y compris les économies émergentes, le secteur privé et les organisations de la société civile du monde entier.

Parmi les personnalités participant au Forum figurent M. Ban Ki-moon, secrétaire général des Nations unies, M.  Lee Myung-bak, président de la République de Corée, Mme Hillary Clinton, secrétaire d’État américaine et la reine Rania de Jordanie.

La programmation conjointe de l’aide de l’UE constitue une approche renforcée de la coopération au développement dans le cadre de laquelle l'UE et ses États membres analysent la situation de chacun des pays où ils interviennent afin de recenser les secteurs qui ont le plus besoin daide, de répartir ces secteurs entre les donateurs, puis de décider des montants à affecter en conséquence. La programmation conjointe contribue à accroître les effets et les résultats de l’aide, améliore la coordination entre les donateurs et renforce la transparence et la prévisibilité.

L’UE et ses États membres montrent depuis longtemps la voie à suivre en matière de transparence et plusieurs d’entre eux ont mis en œuvre l'Initiative internationale en faveur de la transparence de l'aide (IITA) – norme de transparence innovante pour la publication de données comparables sur l'aide par les différents donateurs permettant aux pays partenaires d’établir un budget, une comptabilité et un contrôle des comptes plus précis. Qui plus est, la Commission travaille à la mise sur pied du système «TR-AID» qui permettra aux citoyens des États membres et des pays en développement d'accéder plus facilement aux informations en ligne concernant l’utilisation des ressources financières consacrées à l’aide, ainsi qu'à mieux les comprendre et les utiliser.

La conférence des Nations unies sur le changement climatique se tient cette année à Durban en même temps que le Forum de Busan. L’UE tient à ce que les principes d'efficacité de l'aide soient appliqués au financement de la lutte contre le changement climatique afin de soutenir les efforts consentis par les pays partenaires pour aider les pays en développement à s’adapter au mieux aux effets du changement climatique.

Contexte:

La Commission européenne a récemment publié sa communication sur un programme pour le changement qui marque son engagement à accroître l'impact de l'aide en la concentrant sur un nombre plus restreint de secteurs et sur les pays qui en ont le plus besoin – exemple parfait du rôle de premier plan joué par la Commission en matière d’amélioration de l’efficacité de l’aide.

Un rapport récent de la Commission (Aid Effectiveness: the Benefits of Going Ahead – Efficacité de l'aide: de l'intérêt d'aller de l'avant) a montré qu’une planification et une coordination améliorées des politiques de l'UE et de ses États membres permettraient d'épargner jusqu'à 5 milliards d'euros par an.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter:

MEMO/11/844 – Busan: The EU's work on aid effectiveness

Pour en savoir plus sur les travaux de la Commission en matière d’efficacité de l'aide:

http://ec.europa.eu/europeaid/how/ensure-aid-effectiveness/busan_en.htm

Site internet de la DG EuropeAid Développement et Coopération:

http://ec.europa.eu/europeaid/index_fr.htm

Site internet du commissaire Piebalgs:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/piebalgs/index_fr.htm

Personnes à contacter:

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 2 2978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website