Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

Les présidents de la Commission, du Parlement européen et du Conseil européen rencontrent des représentants d'organisations philosophiques et non confessionnelles pour discuter des droits et libertés démocratiques

Bruxelles, 30 novembre 2011 - Aujourd'hui, José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, a reçu des représentants d'organisations philosophiques et non confessionnelles au siège de la Commission à Bruxelles au cours d'une réunion coprésidée avec Jerzy Buzek, président du Parlement européen, et Herman Van Rompuy, président du Conseil européen. Les participants ont discuté de la promotion des droits et libertés dans l'Union européenne et dans les pays voisins.

La réunion d'aujourd'hui «Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée: une volonté commune de promouvoir les droits et libertés démocratiques» constituait le dernier élément d'une série d'événements de haut niveau lancés par le président Barroso au cours de son premier mandat. Pour la deuxième fois, la réunion s'inscrit dans le cadre du traité de Lisbonne qui prévoit que l'Union maintient un dialogue ouvert, transparent et régulier avec les églises et les associations ou communautés religieuses ainsi qu'avec les organisations philosophiques et non confessionnelles (article 17 du TFUE).

José Manuel Barroso, président de la Commission, a déclaré: "construire un avenir fondé sur la démocratie, le pluralisme, l'État de droit, les droits de l'homme et la justice sociale est une tâche et une ambition de l'Union européenne. Beaucoup reste à faire non seulement dans les pays voisins de l'Union européenne mais aussi dans nos pays. Je suis heureux de voir que les participants ont à cœur de promouvoir avec nous ces valeurs qui sont et doivent demeurer au centre du projet européen."

Jerzy Buzek, président du Parlement européen, a ajouté: "L'Union européenne repose sur des fondations qu'elle n'a pas créées. Elle repose sur les croyances et les convictions de ses citoyens. Elle repose sur des valeurs partagées. Nous avons autant besoin des organisations religieuses que des organisations philosophiques et non confessionnelles pour construire et faire fructifier nos valeurs communes. Nous en avons besoin pour construire des ponts vers d'autres parties du monde, particulièrement envers nos voisins. C'est pourquoi le dialogue d'aujourd'hui est si important."

Dans ses remarques introductives, le Président Van Rompuy a cité le journaliste et poète Tahar Ben Jelloun: "Si aujourd'hui ces révoltes peuvent être qualifiées de 'révolutions', c'est parce qu'elles sont d'abord et avant tout portées par des revendications d'ordre éthique et moral"; il a insisté sur les valeurs d'évolution, de progrès ou plutôt de perfectibilité car "les droits de l'homme, la démocratie et la laïcité politique ne peuvent se mettre en place du jour au lendemain et nous devons, nous aussi et chaque jour à nouveau, individuellement et collectivement, remettre sur le métier notre ouvrage".

Les discussions se sont déroulées dans un esprit de franchise et d'ouverture. Les représentants des organisations philosophiques et non confessionnelles ont salué l'engagement de l'Union qui entend promouvoir et protéger les droits et libertés démocratiques à l'intérieur de ses frontières et au-delà. Ils se sont déclarés prêts à travailler main dans la main avec les institutions européennes pour promouvoir la démocratie, le pluralisme, l'État de droit, les droits de l'homme et la justice sociale, autant d'éléments dont ne peuvent se passer des sociétés démocratiques.

László Tökes, vice-président du Parlement européen, et Joaquín Almunia, vice-président de la Commission européenne, participaient aussi à la réunion.

Pour de plus amples informations:

Liste des participants: cf. MEMO/11/846

À propos de la réunion des trois présidents avec des responsables religieux le 30 mai 2011 IP/11/658

Communication du 8 mars 2011: «Un partenariat pour la démocratie et une prospérité partagée»

Lire la déclaration conjointe du sommet du partenariat oriental des 29 et 30 septembre 2011.

Le site du Président Barroso

Le site de la Commission sur ce dialogue

Contacts :

Pia Ahrenkilde Hansen (+32 2 295 30 70)

Jens Mester (+32 2 296 39 73)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site