Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE ES BG

Commission européenne – Communiqué de presse

UE-Chili: jeter les bases d'une coopération plus étroite en matière de gestion des catastrophes

Bruxelles, le 24 novembre 2011 - Kristalina Georgieva, membre de la Commission européenne chargée de la coopération internationale, de l'aide humanitaire et de la réaction aux crises, et Fernando Schmidt, vice-ministre des relations extérieures chilien, se rencontreront demain à Bruxelles pour examiner les moyens de renforcer la coopération en matière de gestion des catastrophes entre l'Union européenne et le Chili.

Lors de cette réunion, une lettre d'intention sera signée entre la Commission européenne et l'Office national des urgences chilien (ONEMI). La lettre envisage de renforcer la coopération entre les deux institutions en matière de réduction des risques de catastrophes. Elle prévoit une plus grande collaboration en vue d'améliorer la prévention des catastrophes et la préparation à celles-ci, de rationaliser la réduction des risques en la matière et de s'adapter au changement climatique aux niveaux bilatéral et régional.

«Le tremblement de terre et le tsunami qui ont frappé le Chili en février 2010 ont fait office d'électrochoc. Si l'Union européenne a été prompte à apporter une aide, cette catastrophe a montré combien il importait de coopérer plus intensément afin de protéger des vies et de sauvegarder des biens, mais aussi de réagir dès que survient une catastrophe. La collaboration entre la Commission et le Chili est déjà excellente dans le cadre du programme de préparation aux catastrophes (DIPECHO). L'intensification et la plus grande fréquence des catastrophes appellent toutefois à une coopération de plus grande ampleur, car nous sommes tous vulnérables», a déclaré Kristalina Georgieva avant la réunion.

Le document à signer le 25 novembre consolide le programme d'action de l'accord d'association UE-Chili et correspond à la stratégie de coopération internationale mise en œuvre par la Commission avec d'autres acteurs de premier plan dans le domaine humanitaire et celui de la protection civile, tels que les États-Unis, le Japon et la Russie.

Contexte

La stratégie de la Commission européenne en matière de gestion des catastrophes est globale; elle inclut la prévention, la préparation, la capacité de réaction et la réhabilitation. L'UE a également élaboré divers instruments juridiques et financiers destinés à soutenir et à compléter les initiatives nationales de ses 27 États membres en matière de préparation et de réaction aux catastrophes. Au nombre de ces instruments figurent des programmes de formation et des exercices conjoints destinés aux experts de la protection civile, des projets de coopération et des mesures de cofinancement des transports. Par ces initiatives, l'Europe s'efforce de garantir une réaction efficace aux catastrophes qui touchent ses citoyens et d'aider effectivement les pays tiers qui auraient besoin de l'être en cas de catastrophe.

Le mécanisme de protection civile de l'UE

Le mécanisme européen de protection civile, auquel participent 31 États européens (UE-27 plus la Croatie, l’Islande, le Liechtenstein et la Norvège), facilite la coopération en matière de réaction aux catastrophes. Les pays participants mettent en commun les ressources qui peuvent être utilisées en faveur des pays sinistrés dans le monde entier. Une fois déclenché, le mécanisme coordonne les interventions d’aide, à l’intérieur et à l’extérieur de l’Union européenne. La Commission européenne assure sa gestion par l'intermédiaire du centre de suivi et d’information.

Depuis sa création, en 2001, le mécanisme a été activé pour des catastrophes survenues dans des États membres (comme les incendies de forêts au Portugal, les inondations dans les Balkans en 2010 et l’explosion d’une base navale à Chypre en 2011), mais aussi ailleurs dans le monde, comme ce fut le cas récemment lors des tremblements de terre au Japon et en Turquie. L'Union européenne a fourni une aide au Chili par l'intermédiaire de son mécanisme de protection civile, à la suite du tremblement de terre et du tsunami qui ont frappé le pays en février 2010.

Pour de plus amples informations

Site web de la commissaire Georgieva:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/georgieva/index_en.htm

Service d’aide humanitaire et de protection civile de la Commission européenne:

http://ec.europa.eu/echo/index_fr.htm

Personnes à contacter:

David Sharrock (+32 22968909)

Irina Novakova (+32 22957517)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website