Navigation path

Left navigation

Additional tools

Commission européenne – Communiqué de presse

Budget de l’Union 2014-2020: la Commission dévoile de nouveaux programmes ambitieux en faveur de la santé et des consommateurs

Bruxelles, le 9 novembre 2011 – La Commission européenne a adopté aujourd’hui les propositions de programme d’action en faveur de la santé et des consommateurs. Ces deux programmes visent à faire des citoyens européens des individus en bonne santé, actifs, bien informés et autonomes, en mesure de contribuer à la croissance économique.

Dotés d'un budget de 446 millions et 197 millions d’euros, respectivement, le programme pour la santé et celui en faveur des consommateurs, qui s'étaleront de 2014 à 2020, privilégieront un nombre restreint d’actions concrètes apportant une nette valeur ajoutée européenne.

Le programme de santé, intitulé «La santé en faveur de la croissance», vise à appuyer et à compléter l’action des États membres en vue d’atteindre les quatre objectifs suivants:

  • établir des systèmes de santé innovants et viables,

  • améliorer l’accès à des soins de santé de meilleure qualité et plus sûrs pour les citoyens,

  • favoriser la santé et prévenir les maladies,

  • protéger les citoyens des menaces sanitaires transfrontalières.

Le programme «Consommateurs» sous-tendra la politique des consommateurs de l’UE dans les années à venir. Il contribuera à placer les consommateurs au centre du marché unique et à leur donner les moyens d’y participer activement pour en tirer le meilleur parti, notamment

  • en renforçant la sécurité des produits grâce à une surveillance efficace des marchés;

  • en améliorant l’information et l’éducation des consommateurs et en leur faisant mieux connaître leurs droits;

  • en consolidant les droits des consommateurs et en renforçant les voies de recours efficaces (en particulier les mécanismes de règlement extrajudiciaire des litiges);

  • en assurant une meilleure application des droits à l’échelle transfrontalière.

Selon le commissaire européen M. Dalli, «ces deux programmes, au centre desquels sont les citoyens, visent à créer les conditions permettant à ceux-ci de réaliser tout leur potentiel et de tenir une place essentielle dans la société et dans l’économie. Leur permettre de rester actifs et en bonne santé plus longtemps profite aux personnes, comme à l’emploi et à la croissance. La confiance et l'autonomie des consommateurs sont garantes de la prospérité des marchés. Je suis convaincu que ces deux programmes contribueront grandement à la réalisation de la stratégie Europe 2020, qui vise à une croissance intelligente, durable et inclusive d’ici la fin de cette décennie.»

Les objectifs des programmes

Le programme de santé

Ce programme entend s'appuyer sur les programmes de santé antérieurs pour soutenir des actions destinées à encourager l’application de l’innovation dans la santé, à améliorer la qualité des soins et la sécurité des patients, à favoriser la santé et prévenir les maladies, ainsi qu'à protéger les citoyens des menaces sanitaires transfrontalières.

Il poursuivra, notamment, l’action entamée dans les domaines suivants:

  • la coopération dans le domaine de l’évaluation des technologies de la santé (ETS) et la mise en place d’un réseau européen d’agences d’ETS nationales, à participation volontaire, pour un échange d’informations sur l’efficacité des technologies de la santé (médicaments, dispositifs médicaux, etc.) et sur les mesures de prévention destiné à alimenter le processus décisionnel au niveau national en matière de technologie;

  • la coopération à l’échelle européenne dans le domaine des maladies rares, dans l’optique d’améliorer la prévention, le diagnostic et le traitement de ce type de maladies dans l’Union, notamment le portail européen des maladies rares (www.orpha.net), la base de données de référence mondiale en la matière;

  • la prévention du cancer et la lutte contre celui-ci, notamment par l’élaboration d’orientations européennes destinées à améliorer le dépistage pour permettre un diagnostic précoce de la maladie et, ainsi, sauver des vies, ainsi que par l’échange de connaissances et de pratiques exemplaires en matière de prévention, de recherche et de traitement.

Programme «Consommateurs»

Ce programme se situera dans le prolongement du programme actuel et visera essentiellement à renforcer la position du consommateur en améliorant la sécurité, l’information et l’éducation, les droits et les voies de recours de celui-ci et en garantissant le respect de la législation y afférente. Les actions porteront principalement sur:

  • la surveillance et le contrôle de la sécurité au moyen de systèmes européens tels que RAPEX (système d’alerte rapide pour les produits de consommation dangereux);

  • l’information et l’éducation des consommateurs, en particulier des jeunes consommateurs, et viseront à leur faire mieux connaître leurs droits. Elles porteront également sur le développement continu de la base d’informations pour l’amélioration de la politique des consommateurs à l’échelon de l’UE comme à l’échelon national, qui inclut notamment le tableau de bord des marchés de consommation permettant d’identifier les marchés qui ne donnent pas satisfaction aux consommateurs en Europe;

  • la mise en œuvre d’une législation visant à renforcer les droits des consommateurs, telle la directive sur le crédit à la consommation qui permet aux citoyens de toute l’Europe de jouir d’un ensemble commun de droits essentiels, y compris le droit de recevoir des informations claires et comparables avant de s’engager financièrement; la réparation, qui a déjà fait l’objet de travaux préparatoires importants, notamment en ce qui concerne le règlement extrajudiciaire des litiges;

  • des mesures d’application de la législation au moyen d’opérations «coup de balai» (sweeps). Ces opérations, coordonnées par la Commission européenne et effectuées simultanément par les autorités nationales chargées de faire appliquer la législation, ont pour but de mettre en évidence les secteurs dans lesquels les droits des consommateurs sont enfreints ou déniés.

Contexte

Les nouveaux programmes s’inscrivent dans le prolongement des programmes actuels, qui offrent aux États membres des occasions appréciables d’investir dans la protection de la santé et des consommateurs et s’achèveront fin 2013.

Les nouveaux programmes «Santé» et «Consommateurs» font partie des priorités financières de l’UE pour la période 2014-2020 (cadre financier pluriannuel de l’UE), annoncées par la Commission européenne en juin dernier.

Procédure: et maintenant?

Ces propositions vont maintenant être examinées par le Parlement européen et le Conseil et devraient être adoptées avant la fin 2013 pour permettre le démarrage des nouveaux programmes «Santé» et «Consommateurs» en 2014.

Les négociations portant sur le cadre financier pluriannuel relatif à l’ensemble du budget de l’Union se poursuivront parallèlement.

Informations supplémentaires

Informations sur le cadre financier pluriannuel 2014-2020:

http://europa.eu/press_room/press_packs/multiannual_financial_framework_2014_2020/index_fr.htm

Informations sur le programme «Ensemble pour la santé» 2008-2013:

http://ec.europa.eu/health/programme/policy/index_fr.htm

Informations sur le programme «Consommateurs» 2008-2013:

http://ec.europa.eu/consumers/strategy/programmes_en.htm

Site web du commissaire John Dalli:

http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/dalli/index_en.htm

Voir également: MEMO/11/764

Contacts:

Frédéric Vincent (+32 2 298 71 66)

Aikaterini Apostola (+32 2 298 76 24)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website