Navigation path

Left navigation

Additional tools

L'UE annonce un nouveau soutien en faveur de l'éducation pour tous dans les pays en développement

European Commission - IP/11/1312   07/11/2011

Other available languages: EN DE ES LV

Commission européenne – communiqué de presse

L'UE annonce un nouveau soutien en faveur de l'éducation pour tous dans les pays en développement

Bruxelles, le 7 novembre 2011 – Demain, l'UE annoncera l'octroi de nouvelles contributions financières en faveur du Partenariat mondial pour l'éducation afin d'améliorer l'éducation de base dans plus de 46 pays en développement.

Elle le fera à l'occasion d'une conférence pour les annonces de contributions, qui réunira plus de 200 participants de plus de 40 pays et sera organisée à Copenhague par le Partenariat mondial pour l'éducation en vue de reconstituer les ressources et de mobiliser les engagements politiques en faveur d'une éducation pour tous dans les pays en développement.

Avant la conférence, M. Piebalgs s'est exprimé en ces termes: «Ces dix dernières années, le monde a accompli des progrès considérables dans le domaine de l'enseignement primaire. L'UE a joué un rôle essentiel dans cette progression – depuis 2004, plus de 9 millions d'élèves ont été inscrits dans l'enseignement primaire grâce à notre soutien. À présent, nous devons nous attacher à améliorer la qualité de cet enseignement et j'ai donc proposé que l'on consacre au moins 20 % de l'aide au développement humain et à l'inclusion sociale. Ces efforts profiteront également au Partenariat mondial pour l'éducation.»

Le nouveau programme pour le changement relatif à la politique de développement de l'UE propose de renforcer l'engagement de cette dernière en faveur de l'éducation. Il affirme que l'Union doit se concentrer sur les secteurs qui posent les fondements d'une croissance durable et contribuent à ce qu'une telle croissance soit inclusive. Parmi ces ses secteurs figurent notamment l'éducation, la santé et la protection sociale pour tous.

Le Partenariat mondial pour l'éducation a pour objectif de scolariser les 67 millions d'enfants actuellement sans école dans les pays en développement et de leur offrir une éducation de qualité. L'UE s'est récemment engagée à verser 31,8 millions € au fonds du Partenariat mondial pour l'éducation entre 2011 et 2013.

Faits et chiffres

Depuis 2004, grâce à l'aide bilatérale de la Commission:

  • plus de 9 millions d'élèves ont été inscrits dans l'enseignement primaire;

  • plus de 85 000 étudiantes supplémentaires ont été inscrites dans l'enseignement secondaire;

  • plus de 720 000 instituteurs de l'enseignement primaire ont été formés.

La priorité accordée par la Commission à l'éducation se reflète dans le niveau du soutien qu'elle apporte dans le cadre du cycle de programmation actuel (2007‑2008/2013).

L'aide à l'éducation offerte dans 46 pays s'élève au total à 3,9 milliards €, dont:

  • 2,2 milliards € en faveur de l'enseignement primaire et secondaire;

  • 500 millions € en faveur de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels;

  • 1,2 milliard € en faveur des programmes de l'UE en matière d'enseignement supérieur dans les pays en développement.

Outre un soutien direct à l'éducation, la Commission européenne fournit également une contribution substantielle sous la forme d'appuis budgétaires généraux aux pays, dont un grand nombre sont fournis sur la base de plans approuvés par le Partenariat mondial pour l'éducation. Le montant total des appuis budgétaires généraux s'élève à 3,4 milliards € (2007/2008-2013), dont 2,3 milliards € ont été fournis sur la base de plans approuvés par les pays adhérant au Partenariat mondial pour l'éducation.

Parmi les 46 pays soutenus par la Commission, 17 sont des États fragiles ou touchés par des conflits et bénéficient à ce titre de 900 millions € (soit 33 % de notre financement en faveur de l'enseignement de base et de l'enseignement et de la formation techniques et professionnels).

La Commission a engagé récemment de nouveaux fonds en faveur du Soudan, du Sud-Soudan (12 millions € chacun) et de la Somalie (30 millions € s'ajoutant à engagement antérieur de 55 millions €).

Le Partenariat mondial pour l'éducation

Créé en 2002, le Partenariat mondial pour l'éducation rassemble 46 pays en développement et plus de 30 agences bilatérales, régionales et internationales, des banques de développement, des acteurs du secteur privé, des enseignants et des groupes locaux et internationaux de la société civile. Plus de 15 autres pays en développement devraient adhérer au Partenariat dans les années à venir.

Le Partenariat mondial pour l'éducation a fourni une aide financière de 2,2 milliards de dollars entre 2004 et 2010.

Depuis 2003, grâce à la collaboration des partenaires, 19 millions d'enfants ont été scolarisés, 200 millions de manuels scolaires ont été distribués, 300 000 enseignants supplémentaires ont été recrutés, 30 000 salles de classe ont été construites et 700 000 enfants ont reçu des repas scolaires journaliers.

Dans les pays partenaires du Partenariat mondial pour l'éducation, 68 % des filles achèvent à présent le cycle d'enseignement primaire, le taux d'achèvement du cycle primaire est passé de 60 % en 2002 à plus de 72 % en 2009 et les taux de doublement ont été réduits de moitié en moyenne dans ces pays dans les 3 à 5 ans qui ont suivi leur adhésion au Partenariat.

Personnes à contacter:

Catherine Ray (+32 22969921)

Wojtek Talko (+32 22978551)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website