Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L’Union européenne et la Chine s’apprêtent à intensifier leur coopération en matière d’éducation, de culture, de jeunesse et de recherche

Commission Européenne - IP/11/1233   24/10/2011

Autres langues disponibles: EN DE EL PL

Commission européenne - Communiqué de presse

L’Union européenne et la Chine s’apprêtent à intensifier leur coopération en matière d’éducation, de culture, de jeunesse et de recherche

Pékin, le 24 octobre 2011 – L’Union européenne et la Chine se préparent à franchir une nouvelle étape dans leur coopération en matière d’éducation, de culture, de jeunesse, de recherche et de multilinguisme. La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, est à Pékin pour mettre la dernière main aux préparatifs du lancement d’un dialogue interpersonnel dans ces domaines, dont l’objectif est d’approfondir la compréhension et de renforcer la confiance mutuelle en facilitant les échanges entre les deux partenaires stratégiques. Mme Vassiliou rencontrera son homologue, la conseillère d’État chinoise, Mme Liu Yandong, pour ouvrir la voie au nouveau cadre de coopération, qui sera officiellement lancé avant la fin de l’année. Durant sa visite, elle s’entretiendra également avec le ministre de la culture, M. Cai Wu, et le vice-ministre de l’éducation, M. Hao Ping, et présidera trois événements majeurs: la cérémonie de clôture du «camp futur» de l’Année UE-Chine de la jeunesse (24 octobre), l’inauguration du Festival du film de l’Union européenne (26 octobre) et le deuxième Forum culturel de haut niveau entre l’UE et la Chine (27 octobre), au cours duquel seront examinées les incidences culturelles de l’urbanisation.

«Ce nouveau pilier de la coopération portera les relations sino-européennes à un niveau plus élevé. Il ouvrira la voie à un dialogue sur un large éventail de sujets et apportera, par là même, de réels avantages à la fois aux citoyens européens et chinois. CIl marquera une avancée très importante dans les relations UE-Chine», a commenté la commissaire.

Le nouveau dialogue interpersonnel de haut niveau UE-Chine représentera un «troisième pilier» dans les relations entre les deux partenaires. Il s’appuiera sur deux accords de coopération précédents, le dialogue économique et commercial de haut niveau («premier pilier») et le dialogue stratégique de haut niveau («deuxième pilier»). Le dialogue interpersonnel bénéficiera du même statut que les autres accords et possèdera une structure souple dont l’incidence financière sera très faible. Sa première réunion officielle aura lieu en 2012.

Parmi les résultats concrets déjà prévus figure la mise en place, d’une part, d’un conseil de l’enseignement supérieur UE-Chine et, d’autre part, de programmes de bourses d’études communs destinés à encourager les échanges croisés d’étudiants et d’enseignants entre des établissements de l’Union et de la Chine. Les deux partenaires élaboreront également une stratégie et un programme communs pour l’Année du dialogue interculturel UE-Chine de 2012, qui a aussi pour but de contribuer à améliorer la compréhension et le dialogue.

Contexte

La coopération sino-européenne dans les domaines de l’éducation, de la formation, de la culture, de la recherche, de la jeunesse et du multilinguisme s’est rapidement développée au cours des dix dernières années.

Plus de 2 000 étudiants chinois ont bénéficié de bourses Erasmus Mundus pour étudier dans l’Union, et 200 étudiants de l’Union sont partis en Chine.

En outre, depuis 2007, environ 550 chercheurs chinois ont obtenu une aide financière pour des travaux de recherche à l’étranger grâce aux actions Marie Curie de l’Union européenne; certains ont travaillé à des projets internationaux d’envergure (d’une valeur totale de 314 millions d’euros), d’autres sont intervenus dans des projets de moindre ampleur (d’une valeur de 3,8 millions d’euros). Plus de 60 universités chinoises participent aux échanges avec l’Union.

Le gouvernement chinois offre une aide financière aux éducateurs et aux étudiants d’écoles primaires et secondaires de l’Union qui souhaitent apprendre le chinois par l’intermédiaire du projet d’échange linguistique Chine-UE. Un nouveau programme commun de bourses UE-Chine sera bientôt lancé afin de garantir un meilleur équilibre et une plus grande réciprocité dans les échanges.

Ces dernières années, des écoles sino-européennes de commerce, de droit et de formation aux métiers des énergies renouvelables ont été créées grâce au concours financier de l’Union. La China Europe International Business School (CEIBS), établie à Shanghai au milieu des années 1990, a reçu 33 millions d’euros et est classée par le Financial Times parmi les 30 meilleures écoles de commerce du monde.

Année UE-Chine de la jeunesse en 2011

L’Année a été marquée par sept événements phares organisés conjointement, qui ont eu lieu en Chine et dans l’Union, auxquels se sont ajoutés la Semaine européenne de la jeunesse à Bruxelles au mois de mai, le Forum de la jeunesse sur le développement durable à Pékin et Xi’an en juillet, le Forum UE-Chine de la jeunesse sur la participation à Shenzhen au mois d’août et le dialogue politique UE-Chine sur le volontariat à Bruxelles en septembre. Des centaines de représentants d’organisations de jeunesse européennes et chinoises ont participé à ces 23 projets, qui ont bénéficié d’une enveloppe totale de plus de 2 millions d’euros du programme «Jeunesse en action» et ont mobilisé 33 organisations chinoises, 14 villes et 7 provinces. Au total, des centaines de projets, d’événements, d’activités et d’autres initiatives ont reçu le label de l’Année.

Festival du film de l’Union européenne

Le festival sera inauguré le 26 octobre par Mme Vassiliou et se poursuivra par la projection du thriller polonais «Trick», réalisé par Jan Hryniak. En tout, 26 films de 24 États membres de l’Union seront projetés au cours du festival.

Parmi ceux qui sont déjà confirmés figurent: Die unabsichtliche Entführung der Frau Elfriede Ott (Autriche), Les Barons (Belgique), Svetat e golyam i spasenie debne otvsyakade (Bulgarie), Apo thavma (Chypre), Kuky se vrací (République tchèque), Kærestesorger (Danemark), Kormoranid ehk Nahkpükse ei pesta (Estonie), Maata meren alla (Finlande), Des hommes et des dieux (France), L’Accordeur (France), Krabat (Allemagne), O 7os ilios tou erota (Grèce), Puskás (Hongrie), His & Hers (Irlande), 20 sigarette (Italie), Duburys (Lituanie), Schemer (Pays-Bas), A Bela e o Paparazzo (Portugal), A Drogaria (Portugal), Pokoj v duši (Slovaquie), Piran-Pirano (Slovénie), Camino (Espagne), Miss Kicki (Suède) et Music for One Apartment and Six Drummers (Suède). Le Royaume-Uni et Malte présenteront également des films.

Le festival se déroulera jusqu’à la fin novembre et les films seront projetés dans trois villes chinoises: Pékin, Chengdu et Shenzhen.

La visite de Mme Vassiliou a notamment pour objet de favoriser la projection d’un plus grand nombre de films chinois en Europe, et vice versa.

Le programme MEDIA Mundus contribue à la coopération internationale dans le secteur de l’audiovisuel, en offrant aux réalisateurs de l’Union la chance de créer des réseaux avec leurs homologues chinois.

Contacts:

Dennis Abbott (+32 22959258)

Dina Avraam (+32 22959667)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site