Navigation path

Left navigation

Additional tools

La Task Force UE-Tunisie s'accorde sur une aide concrète pour la transition en Tunisie

European Commission - IP/11/1137   29/09/2011

Other available languages: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

La Task Force UE-Tunisie s'accorde sur une aide concrète pour la transition en Tunisie

Bruxelles, 29 September 2011 - La première réunion de la Task Force UE-Tunisie, qui s'est tenue à Tunis les 28 et 29 septembre, a abouti à une série de mesures concrètes visant à aider la Tunisie à relancer son économie et à accompagner sa transition vers un avenir démocratique.

La Task Force, qui était coprésidée par la Haute Représentante de l'UE et Vice-présidente de la Commission européenne, Catherine Ashton, et par le Premier ministre tunisien Béji Caïd Essebsi, a été créée pour coordonner le soutien européen et international afin que l'aide soit plus rapide et plus efficace. L'assistance financière de l'UE à la Tunisie pourrait approcher les 4 milliards d'euros pour la période 2011-2013.

"Je suis ravie de dire que la première réunion de la Task Force UE-Tunisie a été un grand succès", a déclaré Catherine Ashton. "Une Tunisie nouvelle se dessine, ouverte, dynamique, prospère et démocratique. C'est un exemple pour toute la région. Pourtant, je sais que les Tunisiens attendent des changements encore plus rapides, en particulier dans le domaine économique. Et si ce processus doit bien sûr être dirigé par les Tunisiens eux-mêmes, l'UE s'est engagée à faire tout son possible pour aider. La Tunisie a un immense potentiel, des gens qualifiés et de grandes opportunités. Mais il est essentiel que les investissements reviennent." Les principales conclusions de la Task Force ont été les suivantes :

Plusieurs conventions de financement ont été agréées, notamment pour des programmes d'aide à la relance économique et à la réforme du secteur de l'eau, ainsi que pour un soutien à la société civile.

Le 30 septembre, des négociations formelles vont débuter entre la Tunisie et l'UE dans le but d'établir un nouveau "Partenariat privilégié" couvrant tous les aspects d'intérêt mutuel.

L'UE mettra également en place une équipe de soutien à la restitution des fonds, constituée d'experts basés à Tunis et à Bruxelles, afin de faciliter l'échange d'informations avec les Etats membres et la Tunisie sur les biens illégalement expatriés par l'ancien régime.

Il a par ailleurs été convenu de relancer les négociations pour libéraliser le commerce de produits agricoles, et de lancer un accord de libre-échange profond et complet, une fois que le Conseil de l'UE en aura défini le mandat. Les deux parties vont aussi entamer les discussions en vue d'un accord sur les services aériens afin de stimuler le tourisme, un secteur vital pour l'économie tunisienne.

Enfin, afin d'améliorer les opportunités de travailler, d'étudier et de voyager en Europe, l'UE va initier avec la Tunisie les discussions en vue d'un Partenariat pour la mobilité, les premières du genre avec un pays du sud de la Méditerranée.

La version complète des conclusions des coprésidents est disponible à l'adresse suivante :

http://eeas.europa.eu/tunisia/docs/20110929_taskforce_fr.pdf

Toile de fond :

La Task Force rassemble les autorités tunisiennes, les Etats membres de l'UE, les institutions financières internationales, le secteur privé, la société civile, et des députés européens. La présidente de la Confédération helvétique, Micheline Calmy-Rey, y a également participé afin de coordonner les efforts sur la restitution des avoirs.

Un Comité d'Association UE-Tunisie assurera le suivi des recommandations de la Task Force, et celle-ci se réunira une deuxième fois au cours du premier semestre 2012.

Contacts :

Maja Kocijancic (+32 2 298 65 70)

Michael Mann (+32 2 299 97 80)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website