Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

L'opinion publique dans l'Union européenne est largement favorable aux éléments clés du prochain paquet de réforme de la PAC

Commission Européenne - IP/11/1136   30/09/2011

Autres langues disponibles: EN DE

Commission européenne - Communiqué de presse

L'opinion publique dans l'Union européenne est largement favorable aux éléments clés du prochain paquet de réforme de la PAC

Bruxelles, le 30 septembre 2011 – Selon un sondage Eurobaromètre publié aujourd'hui, les citoyens de l'UE soutiennent largement le concept consistant à renforcer le lien entre les paiements relevant de la politique agricole commune (PAC) et la protection de l'environnement dans l'UE et à limiter le montant des paiements que chaque exploitation peut recevoir. Le sondage montre également que les citoyens reconnaissent la contribution particulière que les petites exploitations apportent aux populations rurales et qu'ils sont clairement favorables à ce que les montants reçus par chaque bénéficiaire soient rendus publics. Ce sont les personnes qui considèrent que l'achat de produits locaux est bénéfique qui ont manifesté le niveau de soutien le plus élevé, mais près de la moitié des personnes interrogées ont indiqué qu'il est difficile d'identifier «les produits locaux» ou les «produits de montagne».

M. Dacian Cioloș, membre de la Commission européenne chargé de l'agriculture, a accueilli favorablement les résultats du sondage, et s'est aujourd'hui exprimé en ces termes: «J'ai toujours insisté sur le fait que la PAC n'est pas réservée aux seuls agriculteurs, elle concerne tous les citoyens de l'UE. Ce sondage confirme que certains des concepts clés de notre réforme tels que "l'écologisation" et "le plafonnement" recueillent un large soutien auprès du public.»

La Commission européenne devrait publier le 12 octobre des propositions pour réformer la PAC après 2013.

Principales conclusions

Près de la moitié des citoyens de l'UE (47 %) sont favorables à un plafond pour les subventions.

Les citoyens qui soutiennent un lien entre les paiements et la protection de l'environnement en règle générale dans l'UE sont plus nombreux que ceux qui ne soutiennent la protection de l'environnement que pour des régions spécifiques.

La contribution des petites exploitations à la vie sociale des régions rurales, leur importance pour l'économie rurale et leur besoin de se moderniser sont perçus comme des raisons valables de soutenir les petites exploitations et d’y effectuer des investissements.

Neuf personnes sur dix sont d'accord pour dire que l'achat de produits locaux est bénéfique et que l'UE devrait contribuer à promouvoir leur disponibilité. Près de la moitié des personnes interrogées déclarent que les produits locaux sont difficiles à identifier.

65 % des personnes interrogées conviennent qu'il y a un intérêt à acheter des produits originaires des régions de montagne. Elles sont moins nombreuses (37 %) à estimer que ces produits sont faciles à identifier.

Une large majorité des répondants (62 %) considèrent que les noms des bénéficiaires et les montants qu'ils reçoivent devraient relever du domaine public et être accessibles à tous.

Contexte

Dans le cadre de ce sondage Eurobaromètre, 26 713 citoyens européens âgés de 15 ans et plus ont été interrogés sur des questions relatives à la PAC par TNS Opinion & Social network, à la demande de la Commission entre le 6 et le 26 mai 2011 dans les 27 États membres de l'Union européenne.

Le rapport ainsi que les fiches pays pour chaque État membre peuvent être consultés à l'adresse suivante: http://ec.europa.eu/agriculture/survey/index_fr.htm

Contacts:

Roger Waite (+32 2 296 14 04)

Johan Reyniers (+32 2 295 67 28)


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site