Navigation path

Left navigation

Additional tools

Un rapport sur les tendances dans l’enseignement souligne le besoin de financer de manière efficace les écoles et les universités

European Commission - IP/11/1027   13/09/2011

Other available languages: EN DE EL PL

Commission européenne – Communiqué de presse

Un rapport sur les tendances dans l’enseignement souligne le besoin de financer de manière efficace les écoles et les universités

Bruxelles, le 13 septembre 2011 – La Commission européenne salue aujourd’hui la sortie de l’édition 2011 de «Regards sur l’éducation». Ce nouveau rapport, qui rassemble des données statistiques sur les investissements dans l’enseignement, les ratios étudiants/enseignants, les heures d’enseignement, le nombre de diplômés et les résultats, couvre 21 pays de l’UE. Il est établi chaque année par l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et s’appuie sur des données collectées conjointement par Eurostat et l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

La commissaire européenne à l’éducation, à la culture, au multilinguisme et à la jeunesse, Mme Androulla Vassiliou, a déclaré à ce propos: «Ce rapport rassemble des faits et des données de grande utilité pour les décideurs politiques. Ses conclusions soulignent l’importance des objectifs de notre stratégie “Europe 2020” visant à réduire le décrochage scolaire précoce et à stimuler l’enseignement universitaire, tant par une augmentation du nombre de diplômés que par un renforcement de la qualité de l’enseignement. Étant donné que 35 % des emplois au sein de l’UE exigeront un haut niveau de qualification d’ici 2020, il est primordial que nous continuions à investir de manière appropriée dans les écoles et les universités. L’enseignement doit rester une des premières priorités de l’UE, même si la conjoncture économique est difficile.»

Regards sur l’éducation 2011

Le rapport Regards sur l’éducation couvre 34 pays membres de l’OCDE, dont tous les États membres de l’UE (hormis la Bulgarie, Chypre, Malte, la Lettonie, la Lituanie et la Roumanie) ainsi que, notamment, l’Australie, le Canada, le Japon, la Corée du Sud et les États‑Unis. Il comprend également des données concernant d’autres économies importantes faisant partie du G20, dont le Brésil, l’Inde et la Chine.

Le rapport montre que les résultats des pays de l’UE sont proches de la moyenne des pays de l’OCDE, mais qu’il existe néanmoins de grandes disparités entre les États membres (voir le rapport complet pour plus de détails). Tous les pays étudiés dans le rapport doivent relever le même défi: améliorer les résultats de l’enseignement alors que les fonds publics sont, dans de nombreux cas, réduits. Le rapport démontre que l’amélioration de la qualité des systèmes éducatifs a des retombées économiques et sociales très importantes.

Contexte

Domaines dans lesquels, selon le rapport, les États membres de l’UE obtiennent, en moyenne, de meilleurs résultats que l’ensemble des pays de l’OCDE:

  • enseignement préscolaire (enfants de 3 ou 4 ans): UE 76 %, OCDE 70 %;

  • élèves diplômés de l’enseignement secondaire supérieur: UE 85 %, OCDE 82 %;

  • pourcentage de jeunes qui ne sont pas scolarisés, n’exercent aucun emploi et ne suivent aucune formation (les NEET): UE 6,4 %, OCDE 8,6 %;

  • taille des classes et ratios élèves(ou étudiants)/enseignants dans les écoles.

Domaines dans lesquels l’OCDE dans son ensemble fait mieux que les États membres de l’UE:

  • adultes (entre 25 et 64 ans) diplômés de l’enseignement supérieur: UE 27 %, OCDE 30 %;

  • diplômés de l’enseignement professionnel supérieur: UE 8 %, OCDE 10 %;

  • sommes investies par étudiant dans l’enseignement supérieur: UE 13 000 dollars, OCDE 13 700 dollars;

  • investissements privés dans les établissements d’enseignement supérieur: UE 0,2 %, OCDE 0,5 %.

Quelques analyses tirées de l’édition 2011 de Regards sur l’éducation:

  • Nombre de diplômés: en moyenne, dans les pays de l’OCDE, 37 % des 25‑34 ans ont accompli des études universitaires (UE 34 %), contre 22 % des 55‑64 ans (UE 20 %). La Corée, le Canada et le Japon sont en tête du classement, avec la Fédération de Russie. Dans ces quatre pays, plus de 50 % des citoyens entre 25 et 34 ans sont diplômés de l’enseignement supérieur (voir tableau A1.1 du rapport). Dans l'UE, c'est l’Irlande qui se hisse au premier rang: 48 % de ses citoyens âgés de 25 à 34 ans sont titulaires d’un diplôme de niveau universitaire. L’un des critères de référence de la stratégie «Europe 2020» de l’UE est d'augmenter la proportion des personnes âgées de 30 à 34 ans diplômées de l’enseignement supérieur à 40% d’ici 2020 (ils étaient 34 % en 2010).

  • Taux de chômage: pendant la récession, le taux de chômage moyen des citoyens des pays de l’OCDE ayant accompli des études supérieures est resté égal ou inférieur à 4 %. En revanche, le taux de chômage des citoyens n’ayant pas achevé leur parcours dans l’enseignement secondaire supérieur a régulièrement dépassé 12 % (voir tableau A7.4a du rapport). La situation est très semblable dans les pays de l’UE couverts par l’étude.

  • Étudiants étrangers: les étudiants sont de plus en plus nombreux à opter pour des études universitaires à l'étranger, ce dont les pays de destination tirent profit sur le plan tant universitaire que commercial. En 2009, la dernière année pour laquelle des données complètes sont disponibles, plus de 3,7 millions d’étudiants de l’enseignement supérieur se sont inscrits en dehors de leur pays d’origine, ce qui représente une augmentation de 77 % par rapport à l’an 2000 (voir tableau C3.1 du rapport). Ce chiffre inclut les 500 000 étudiants de l'UE qui poursuivent des études dans un pays de l’UE autre que le leur.

Pour en savoir plus:

L’événement sera retransmis en flux continu sur le site web suivant:

http://webcast.ec.europa.eu

Pour de plus amples informations sur l’édition 2011 de Regards sur léducation, veuillez vous reporter au site www.oecd.org/edu/eag2010.

Les journalistes accrédités peuvent consulter le rapport complet sur un site protégé par un mot de passe.

http://www.oecd.org/document/8/0,3746,fr_21571361_44315115_33872477_1_1_1_1,00.html

Communiqué de presse de l’OCDE:

http://www.oecd.org/document/21/0,3746,en_21571361_44315115_48651029_1_1_1_1,00.html

Commission européenne:

les objectifs de l’UE en matière d’enseignement et de formation

Contacts :

Dennis Abbott (+32 2 295 92 58)

Dina Avraam (+32 2 295 96 67)

Direction de l’Éducation de l’OCDE : Andreas Schleicher: + (33 1 45 24 93 66)


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website