Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/992

Bruxelles, le 20 juillet 2010

Concentrations: la Commission autorise l'acquisition de Sybase par SAP

La Commission européenne a autorisé, en application du règlement de l'UE sur les concentrations, le projet d'acquisition de l'entreprise américaine Sybase, Inc. par l'entreprise allemande SAP AG. Les deux entreprises opèrent dans les secteurs des bases de données, des logiciels médiateurs et des logiciels d'application d'entreprise (LAE). Après examen, elle est parvenue à la conclusion que l'opération n’entraverait pas de manière significative l'exercice d'une concurrence effective dans l’Espace économique européen («EEE») ou une partie substantielle de celui-ci.

SAP est le premier fournisseur mondial de solutions LAE et opère principalement sur ce marché. Sybase, quant à elle, est un éditeur de logiciels, dont les activités se concentrent sur les bases de données, les logiciels médiateurs et les solutions de mobilité pour les entreprises.

Les activités des parties se chevauchent légèrement dans le domaine a) des bases de données (SAP ne vend sa solution que si elle est intégrée à une suite et non comme élément indépendant), b) des outils de stockage de données et c) des logiciels médiateurs de la mobilité (des logiciels d'infrastructure utilisés afin d'assurer la mobilité des logiciels d'application d'entreprise sur divers dispositifs portables). La présence de SAP dans ce domaine est limitée.

L'enquête de la Commission a confirmé qu'il est peu probable que des effets anticoncurrentiels horizontaux se produisent sur l'un quelconque des marchés en cause, notamment en l'absence de chevauchements significatifs. Par ailleurs, l'entité issue de la concentration continuera à être confrontée à une forte concurrence exercée par de nombreux acteurs sur tous les marchés en cause.

La Commission a également examiné les éventuels effets non horizontaux et congloméraux découlant de la forte présence de SAP sur certains segments du marché des LAE. L'enquête a examiné, entre autres, si l'entité issue de la concentration serait en mesure de limiter la possibilité, pour les clients, d'utiliser des bases de données ou des logiciels médiateurs de la mobilité fournis par autres éditeurs et si elle aurait intérêt à agir de la sorte. L'enquête n'a fait apparaître aucun problème, notamment parce que l'entité issue de la concentration n'exercera aucun contrôle sur un produit "indispensable" pour lequel il n'existerait aucun produit de remplacement et qu'elle sera confrontée à de fortes pressions concurrentielles exercées par d'autres éditeurs de LAE.

L'opération a été notifiée à la Commission le 16 juin 2010. De plus amples informations sur cette affaire sont disponibles à l’adresse suivante:

http://ec.europa.eu/competition/elojade/isef/case_details.cfm?proc_code=2_M_5904


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website