Navigation path

Left navigation

Additional tools

La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale au cœur du débat entre les présidents de la Commission, du Parlement et du Conseil européen et les dignitaires religieux européens

European Commission - IP/10/967   19/07/2010

Other available languages: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/967

Bruxelles, le 19 juillet 2010

La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale au cœur du débat entre les présidents de la Commission, du Parlement et du Conseil européen et les dignitaires religieux européens

Près d'une vingtaine de hauts représentants des religions chrétienne, juive et musulmane ainsi que des communautés sikhe et hindoue se sont réunis aujourd'hui à Bruxelles, sur l'invitation du président José Manuel Barroso et sous la coprésidence de M. Jerzy Buzek, président du Parlement européen, et de M. Herman van Rompuy, président du Conseil européen. Ils ont débattu des moyens de lutter efficacement contre la pauvreté et l'exclusion sociale, un impératif pour la gouvernance européenne.

Il s'agissait de la sixième édition de la rencontre annuelle instituée en 2005 par le président Barroso. Elle s'est tenue pour la première fois dans le nouveau contexte du traité de Lisbonne, dont l'article 17 prévoit que l'Union maintient un «dialogue ouvert, transparent et régulier» avec les religions, les Églises et les communautés de conviction. La rencontre de ce jour témoigne de l'importance que les institutions européennes accordent à ce dialogue.

Comme l'a déclaré José Manuel Barroso, président de la Commission: «En Europe, plusieurs millions de citoyens vivent à la limite de l'exclusion sociale. Un constat effarant pour l'une des régions les plus riches du monde! À mesure que l'Europe se rétablit de la crise, je souhaite que la croissance qui est générée permette d'intégrer les personnes les plus vulnérables dans la société.» Il a ajouté: «Les Églises et les communautés religieuses sont d'importants prestataires de services sociaux dans les États membres de l'Union. Pour combattre la pauvreté avec efficacité, il est essentiel de s'inspirer de leur longue et vaste expérience dans ce domaine.»

M. Jerzy Buzek, président du Parlement européen, a quant à lui ajouté: «La promesse d'une vie meilleure pour tous, sans exception, doit rester au cœur du projet européen. La lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale est une mission qui nécessite l'association de tous les partenaires, au niveau local, national et européen, qu'ils soient laïques ou membres d'Églises. Notre priorité est, avant tout, de rétablir la sécurité socioéconomique. Le rôle des Églises est crucial en la matière. Celles-ci possèdent une longue expérience du travail social auprès des citoyens et des communautés, expérience qui n'aura jamais été aussi précieuse qu'aujourd'hui, en ces temps de crise.»

Pour sa part, Herman Van Rompuy, président de l'Union européenne, a déclaré: «Nous savons que cette question est principalement liée aux sans domicile fixe, à l'accès au marché de l'emploi qu'il faut améliorer, à la possibilité de recourir aux services de santé, à ce qu'on appelle en effet les "conditions de vie matérielles". Mais la lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale c'est aussi, et surtout, vouloir restaurer la dignité humaine, la dignité d'hommes et de femmes. C'est pourquoi il faut également tenir compte des questions sociétales, culturelles et éthiques.»

Dans le cadre de l'Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale (2010) et de la plateforme européenne contre la pauvreté, les institutions européennes entretiennent un dialogue avec la société civile, les ONG, les pouvoirs publics et d'autres prestataires de services sociaux, afin de trouver des approches, actions et partenaires nouveaux pour soutenir les efforts déployés partout en Europe pour éradiquer la pauvreté.

La promotion de l'emploi, de la cohésion sociale et d'une croissance inclusive est au cœur de la stratégie Europe 2020. L'un des objectifs fixés à l'échelle de l'Union est de réduire d'au moins 20 millions d'ici 2020 le nombre d'Européens exposés à la pauvreté et à l'exclusion sociale. Les progrès seront mesurés à l'aide de trois principaux indicateurs, à savoir le risque de pauvreté, le dénuement matériel et le nombre de ménages sans emploi. Ces indicateurs de l'UE et le suivi régulier des progrès accomplis témoigneront de la responsabilité des États membres.

Deux grands objectifs de la stratégie Europe 2020 tiennent à la nécessité d'améliorer l'équité et la qualité dans l'éducation: ramener le taux d'abandon scolaire à moins de 10 % et porter à 40 % au moins la part de la population âgée de 30 à 34 ans ayant achevé un cursus universitaire ou équivalent, d'ici 2020.

Les discussions se sont tenues dans un esprit de franchise et d'ouverture. Les dignitaires religieux de quatorze États membres (France, Royaume-Uni, Allemagne, Belgique, Italie, Pays-Bas, Grèce, Roumanie, Bulgarie, Chypre, Hongrie, Slovaquie, Pologne et Danemark) ont exprimé leur soutien à la stratégie Europe 2020 et à ses objectifs dans le domaine social et de l'éducation. Ils ont encouragé les institutions européennes à renforcer encore cette dynamique, notamment en vue d'améliorer l'accès au marché du travail, d'offrir des services sociaux mieux ciblés dans les États membres et d'assurer l'égalité des chances en matière d'accès à l'éducation et à la formation.

Ils ont souligné leur engagement permanent en faveur d'un renforcement de la cohésion sociale et d'un sens accru de la solidarité et de l'engagement civique au sein de la population européenne. Ils ont également insisté sur le fait que la crise actuelle ne pourra être surmontée qu'en plaçant les individus et la justice sociale au cœur des politiques européennes.

Les membres de la Commission européenne suivants ont également pris part à la rencontre: Mme Viviane Reding, vice-présidente, M. Antonio Tajani, vice-président, M. Maroš Šefčovič, vice-président, Mme Maria Damanaki, commissaire, et M. László Andor, commissaire.

Liste des participants: voir MEMO/10/342

Lien vers la stratégie Europe 2020

Lien vers l'Année européenne de lutte contre la pauvreté et l'exclusion sociale 2010

Lien vers les chiffres clés sur l'inclusion sociale

Plus d'informations à propos du dialogue entre l'UE et les religions, Églises et communautés de conviction


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website