Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE

IP/10/944

Bruxelles, le 14 juillet 2010

L’UE continue de soutenir le peuple palestinien

La Commission européenne a décidé d’adopter une enveloppe financière supplémentaire de 71 millions € en faveur des Territoires palestiniens occupés, qui s’ajoute aux 224 millions € déjà alloués par l’UE au titre de l’instrument européen de voisinage et de partenariat pour 2010, et de renforcer l’aide humanitaire aux réfugiés palestiniens.

Avant son départ dimanche pour la région, Mme Catherine Ashton, haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité et vice-présidente de la Commission, a fait la déclaration suivante: «À côté de notre aide financière directe par le versement des salaires et des prestations sociales aux fonctionnaires de lAutorité palestinienne, cette enveloppe renforce notre soutien aux efforts de consolidation des institutions déployés par lAutorité palestinienne en vue de la création dun futur État palestinien.»

M. Štefan Füle, membre de la Commission chargé de l'élargissement et de la politique européenne de voisinage, a quant à lui déclaré: «Le peuple palestinien peut compter sur notre soutien permanent. Cet argent servira à financer les priorités de l’Autorité palestinienne en matière de développement social et économique. Nos efforts porteront principalement sur lamélioration de la sécurité et de l'État de droit, qui sont deux préoccupations essentielles pour créer un État palestinien.»

Mme Kristalina Georgieva, membre de la Commission en charge de l’aide humanitaire, de la coopération internationale et de la réaction aux crises, s’est exprimée en ces termes: «Notre aide est indispensable à la survie des Palestiniens de Gaza. La décision d’Israël de faciliter l’acheminement des marchandises autorisées vers Gaza est un pas positif, mais elle doit se traduire rapidement en actes afin de modifier la vie quotidienne des Palestiniens sur place et de redynamiser léconomie.»

Les fonds alloués au titre de la décision prise aujourd’hui serviront à aider l’Autorité palestinienne à atteindre ses objectifs de développement social et économique et à renforcer les institutions au titre du plan palestinien de réforme et de développement, qui comprend une initiative importante d'aide au plan biennal pour la création d'un État palestinien, annoncé par le Premier ministre Fayyad en août 2009, et mettant l'accent sur la sécurité et l'État de droit. D’autres priorités portent sur les infrastructures, en accordant une place particulière à l'eau, au soutien au développement du secteur privé et à l’aide aux institutions palestiniennes de Jérusalem-Est.

Les fonds seront acheminés grâce au mécanisme d’aide de l’UE pour les Territoires palestiniens occupés, PEGASE, mis sur pied en février 2008.

La commissaire Georgieva a aussi annoncé un renforcement de l’aide humanitaire prodiguée aux réfugiés palestiniens. La Commission a non seulement aidé l'Office de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine au Proche-Orient (UNRWA) à combler un déficit de financement de 1 million € pour les réfugiés palestiniens du camp libanais de Nahr al-Bared, mais elle a aussi prévu des fonds afin de porter à 10 millions € notre contribution au programme d'aide alimentaire de l'UNRWA à Gaza. Elle répond ainsi à un appel du commissaire général de l'UNRWA, M. Filippo Grandi, sollicitant de l’aide pour son organisation afin d’améliorer les conditions de vie des Palestiniens vivant au Liban et à Gaza.

À ce jour, la Commission a déjà alloué 650 millions € à l’Autorité palestinienne par l’intermédiaire du mécanisme PEGASE. Depuis 2000, elle a consacré près de 275 millions € à l’aide humanitaire destinée aux réfugiés palestiniens du Moyen-Orient.


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website