Navigation path

Left navigation

Additional tools

Other available languages: EN DE IT

IP/10/934

Bruxelles, le 13 juillet 2010

Façonner notre avenir: des experts pour conseiller la Commission sur les technologies émergentes

Pratiquement personne n’aurait prévu, il y a 10 ans, que le monde des entreprises ressemblerait à ce qu’il est aujourd’hui. Nous n’utilisons plus de machines à écrire et la plupart des informations sont disponibles et échangées électroniquement. À quoi ressemblera le monde industriel dans 10 ans? Quels produits et technologies utiliserons-nous pour produire des biens, pour faire des affaires, pour apprendre, pour vivre et pour communiquer? Pour mieux exploiter le potentiel que ces technologies peuvent offrir, les vice-présidents de la Commission européenne Antonio Tajani et Neelie Kroes et la commissaire Máire Geoghegan-Quinn ont lancé aujourd’hui le groupe d’experts de haut niveau sur les technologies génériques clés. Les technologies génériques clés, notamment les nanotechnologies, la micro et la nanoélectronique, y compris les semi-conducteurs, les matériaux avancés, la biotechnologie et la photonique, ont une importance exceptionnelle pour façonner l'avenir industriel de l’UE. Les travaux de ce groupe contribueront à terme à l’élaboration d’une stratégie européenne pour le déploiement industriel de ces technologies.

Le vice-président Antonio Tajani, commissaire en charge de l’industrie et de l’entrepreneuriat a déclaré: «La plupart des biens et services qui seront disponibles dans 5 à 10 ans sont encore inconnus, mais ils seront sûrement issus de technologies génériques clés. Les conseils du groupe d’experts de haut niveau sur la manière de déployer ces technologies génériques clés sont cruciaux pour le renouvellement de notre base industrielle. Les travaux de ce groupe sont un outil supplémentaire avec lequel l’UE peut atteindre ses objectifs pour l’Europe de 2020.»

En tant que telles, les technologies génériques clés revêtent une importance systémique pour nos économies et elles recèlent des possibilités commerciales énormes. Le volume du marché mondial des nanotechnologies, de la micro et de la nanoélectronique, de la biotechnologie industrielle, de la photonique, des matériaux avancés et des systèmes de fabrication de pointe est estimé par les experts à environ 500 – 570 milliards d’euros par an. Les taux de croissance annuelle escomptés vont de 5 % à 46 %. Par comparaison, les industries établies, telles que l’électronique, l’automobile, l’industrie chimique ou l’industrie pharmaceutique, génèrent chacune un chiffre d'affaires entre 1 000 et 1 800 milliards d’euros par an à l'échelle mondiale.

L’UE doit travailler sur des mesures politiques visant à assurer que les technologies génériques clés seront commercialisées efficacement et que les résultats de sa propre R & D seront exploités avec succès. Le mandat du groupe d’experts de haut niveau est d'élaborer une stratégie commune à long terme sur la manière d’améliorer le déploiement des technologies génériques clés au niveau européen. La Commission fera rapport sur ces travaux au Conseil et au Parlement européen en 2011.

La communication fait partie intégrante de la politique industrielle et de l’innovation de l’UE.

http://ec.europa.eu/enterprise/sectors/ict/key_technologies/index_fr.htm


Side Bar

My account

Manage your searches and email notifications


Help us improve our website