Chemin de navigation

Left navigation

Additional tools

Erasmus: un nombre record d'étudiants bénéficient d’une aide de l’UE pour étudier ou se former à l’étranger

Commission Européenne - IP/10/768   21/06/2010

Autres langues disponibles: EN DE DA ES NL IT SV PT FI EL CS ET HU LT LV MT PL SK SL BG RO

IP/10/768

Bruxelles, le 21 juin 2010

Erasmus: un nombre record d'étudiants bénéficient d’une aide de l’UE pour étudier ou se former à l’étranger

En 2008/2009, un nombre record d’étudiants ont bénéficié d'une aide de l'UE pour participer à des séjours d’étude ou des stages en entreprise à l’étranger dans le cadre du programme Erasmus. Selon de nouveaux chiffres publiés aujourd'hui, près de 200 000 étudiants de l'enseignement supérieur ont reçu une bourse pour étudier ou se former à l'étranger, ce qui représente une augmentation globale de 8,7 % par rapport à l’année universitaire précédente et porte à plus de deux millions le nombre de jeunes Européens ayant bénéficié d’un soutien du programme Erasmus depuis sa création en 1987. La hausse la plus forte concerne le nombre d’étudiants participant à des stages en entreprise, qui a augmenté de plus de 50 % par rapport à l’année précédente. En outre, l’année dernière, plus de 36 000 membres du personnel des établissements d'enseignement supérieur ont séjourné à l'étranger pour enseigner ou prendre part à des formations dans un des 31 pays participant au programme Erasmus.

Androulla Vassiliou, membre de la Commission européenne chargé de l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, a déclaré à ce propos: «De plus en plus de jeunes Européens bénéficient d’une expérience d’apprentissage à l’étranger au cours de leurs études. Interrogez ceux qui ont rejoint la 'génération Erasmus' et vous verrez combien cette expérience les a aidés dans leur développement universitaire et personnel, ainsi que dans leur recherche d’emploi après leurs études. Avec la nouvelle initiative 'Jeunesse en mouvement', nous voulons étendre cette réussite européenne et la rendre accessible à tous les jeunes».

Au cours de l’année universitaire 2008/2009, ce sont en tout 198 600 étudiants qui ont séjourné dans un des 31 pays participant au programme Erasmus (États membres de l’UE, Islande, Liechtenstein, Norvège et Turquie).

Ce nombre record d’étudiants bénéficiant du programme traduit une hausse de 12 % du budget alloué en 2008/2009 aux études, stages en entreprise et autres actions de mobilité prévus dans le cadre d’Erasmus. Cette augmentation budgétaire a aussi permis une hausse de la bourse mensuelle moyenne que les étudiants participants ont perçue en 2008/2009, laquelle est passée de 255 € à 275 €. Seuls deux pays, à savoir l’Islande et Liechtenstein, ont envoyé moins d’étudiants Erasmus à l’étranger que les années précédentes.

Étant donné que les augmentations budgétaires seront moins importantes au cours des prochaines années, il sera difficile de maintenir des taux de croissance similaires dans un avenir proche sans ressources supplémentaires.

Études Erasmus

Grâce au soutien d’Erasmus, 168 200 étudiants ont pu étudier à l’étranger et passer, en moyenne, six mois dans leur pays d'accueil; il s'agit d'une augmentation de 3,4 % par rapport aux chiffres des années précédentes. Le nombre d’étudiants choisissant cette possibilité n'a pas augmenté dans deux pays (Allemagne et Pologne) et a diminué dans huit autres (Autriche, Chypre, Danemark, Estonie, Islande, Irlande, Liechtenstein et Royaume-Uni). On estime que cette diminution est notamment due à un recours accru aux stages en entreprise, à la concurrence de pays non européens, à l’éclatement de la crise économique et à la faiblesse des bourses octroyées.

Stages en entreprise Erasmus

Depuis 2007, le programme Erasmus permet aux étudiants de partir à l'étranger pour des stages en entreprise ou dans d'autres organisations. En 2008/2009, le nombre des étudiants concernés a crû de plus de 50 % par rapport à l’année précédente, passant à 30 400. La popularité croissante des stages en entreprise Erasmus s’explique notamment par un désir des étudiants d’améliorer leurs chances de décrocher un emploi grâce à une formation pratique, comme l’indique un sondage Eurobaromètre de 2009.

Principaux pays d’origine et de destination des étudiants Erasmus

Les pays envoyant le plus d’étudiants Erasmus sont la France (28 300), l’Allemagne (27 900) et l’Espagne (27 400). En pourcentage de la population étudiante, les premiers du classement sont le Luxembourg (15,5 %), le Liechtenstein (3 %), l'Autriche (1,9 %) et la République tchèque (1,7 %).

La destination la plus populaire est l’Espagne (33 200 étudiants), suivie de la France (24 600) et de l’Allemagne (22 000).

Mobilité du personnel

Au cours de l’année universitaire 2008/2009, le programme Erasmus a soutenu plus de 36 000 échanges concernant le personnel des établissements d’enseignement supérieur (+ 13,6 %). Dans 28 600 cas, des professeurs ont reçu une bourse pour enseigner à l’étranger et dans les 7 700 autres, le personnel a séjourné à l’étranger dans le cadre de formations en entreprise ou dans des établissements partenaires.

Contexte

À l’heure actuelle, on estime que 4 % des étudiants européens bénéficient d’une bourse Erasmus à un moment donné de leurs études. Le programme Erasmus ne concerne pas uniquement l’échange d’étudiants et de personnel universitaire; il soutient également la coopération entre établissements d’enseignement supérieur au moyen de réseaux, de projets multilatéraux et d’autres mesures. L’accent est également mis de manière croissante sur l’ouverture au monde des entreprises et à la société.

Trente-trois pays participent au programme Erasmus depuis que la Croatie et l’ancienne République yougoslave de Macédoine y ont adhéré, en 2009.

Selon des études indépendantes, le programme Erasmus a une incidence considérable à maints égards: les participants acquièrent des compétences qui améliorent leur employabilité future ou, pour le personnel en place, leurs perspectives de carrière, le public des établissements d’enseignement supérieur s’internationalise et ces derniers introduisent de nouvelles méthodes d’enseignement et de nouveaux services, renforcent leur capacité de gestion, stimulent leurs activités de recherche et créent des liens avec les entreprises.

La Commission estime que le programme Erasmus peut contribuer à la stratégie «Europe 2020» pour une croissance intelligente, durable et inclusive, en permettant aux étudiants d’acquérir les compétences adaptables nécessaires à une société de la connaissance compétitive.

Pour en savoir plus

Synthèse comprenant des informations statistiques plus détaillées, dont une ventilation par pays des derniers chiffres disponibles: «Erasmus programme in 2008/-09: the figures explained» MEMO/10/267, 21 juin 2010.

Commission européenne: Le programme Erasmus


Side Bar

Mon compte

Gérez vos recherches et notifications par email


Aidez-nous à améliorer ce site